L’année dernière, j’ai payé 41€ d’électricité par mois

Gné ? Oui oui, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, c’est ce que je payais : 41€ par mois.

Mais comment est-ce que c’est possible ? Comment ça marche ? Et bien c’est très simple en fait : quand j’ai emménagé dans mon nouveau logement, j’ai eu un petit entretien avec un tele-conseiller et on a fait un petit bilan de tous les appareils que je prévoyais d’utiliser.

Rien d’exceptionnel, un équipement et un électroménager des plus classiques. Cuisine, plaques, télé, ordinateurs, frigo, lave-linge, etc. En quelques secondes le téléconseiller a donc calibré mon compteur (puissance souscrite) et m’a livré dans la foulée le montant prévisionnel que son ordinateur lui a sorti : nos fameux 41€ par mois donc.

Montant prévisionnel donc, à régulariser après un an. Et bien bravo les prévisions car comme vous le voyez sur la capture d’écran, j’ai juste eu une différence de 28,35€ à régler pour cette première année. Ils sont forts hein ?

Et bien entendu, les télé-relevés sont ultra précis, merci le compteur linky. Une consommation que je peux consulter sur mon téléphone pour chaque jour.. et même pour chaque heure, si si.

41€ par mois disais-je. Ce qui est top, c’est que dans notre petit budget mensuel, on peut donc inscrire 41€ d’électricité tous les mois, sans se prendre la tête voire s’angoisser à la pensée de découvrir mensuellement une douloureuse aléatoire.

Vous voyez où je veux venir ? Il n’y aucune raison pour que votre consommation annuelle fasse le yoyo. La consommation mensuelle oui : en hiver et en été vous ne consommerez pas pareil, 25 jours dans l’année potentiellement vous serez absents du domicile car en vacances, etc.

Et tout ça a été prévu par le logiciel prévisionnel. En février j’ai peut-être consommé 51€ mais en mars 31€ donc ça fera toujours 41 en moyenne sur l’année 🙂

Et du coup, pas de facturation mensuelle non plus mais annuelle donc. Par contre, prélèvement mensuel de 41€ bien entendu. Et pour février prochain, prévoir donc ces 28,35€ en sus.

En tant qu’informaticien j’imagine bien la masse de données (big data) qui sont statistiquement manipulées par l’opérateur pour parvenir à un résultat aussi fin. Mais encore une fois, c’est formidable pour le consommateur car ça lui facilite la vie. Pas de mauvaise surprise désagréable.

Dernier point : on peut regarder sa consommation par heure disais-je. Avec le temps, j’ai appris que c’est pendant les “heures de pointe” que ça consomme le plus à la maison. Le matin au réveil, le dejeuner à midi, et la rentrée du travail le soir.

Je précise ça car à Madagascar, vous vous dites souvent “oui mais même quand la Jiramaty coupe, ma facture reste la même”. Vous comprenez maintenant pourquoi c’est le cas ? Vous consommez le plus pendant ces 3 heures de pointe, le reste du temps votre consommation est quasi nulle.

Donc même si le courant est coupé pendant 20 heures par jour et que vous consommez normalement (voire un peu plus) pendant les 3 heures de pointe, et bien c’est normal que votre facture d’électricité soit toujours à peu près identique 🙂

Et un mystère résolu par l’elman, de rien, je vous en prie.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles