Lany olomanga eee

Un sursaut dans la folie…

Gné ? Ça fait un petit moment déjà que j’éprouve cette sensation diffuse : il n’y a plus de têtes aujourd’hui à Madagascar.

Des têtes comment ça ? Dans quels domaines ? Dans tous les domaines, mais surtout dans celui qui nous intéresse particulièrement : la politique, les dirigeants, les gouvernants…

Et pourtant, par le passé, des grosses têtes nous en avions. Je ne citerai pas de noms mais ceux qui sont d’une certaine (et ancienne) génération ont tous en tête quelques noms.

Même si Didier Ratsiraka s’est lamentablement vautré avec son idéologie socialo-communiste, de son temps, des têtes il y en avait ! Des gens bien formés, brillant politiquement et techniquement, si si il y en avait.

Quand on voit la médiocrité depuis 2009, hélas, la conclusion est sans appel : lany olomanga ny firenena, il n’y a plus que des lalimanga. C’est méchant ? Et pourtant regardez bien les belles têtes de winners qui vous gouvernent. Ah bah tiens, brochette kéré kéré au hasard lol.

Nous ne devrions pas nous étonner : n’est-ce pas justement le Fanjakan’ny majinika qu’on nous a vendu en 2009 ? Io izy io, des majinika partout… qui ne pensent qu’à se remplir le ventre et les poches, avec le minimum de travail bien entendu.

Non mais sérieux, des gueux et des sots qui gouvernent ? C’est le royaume d’Ubu qui s’est concrétisé là non ? On ne parlera pas de la horde de maîtres Fram qui sont en train de former une nouvelle génération de bons gros champions, c’est effroyable.

En fait je corrige ce que j’ai écrit plus haut : des olomanga, bien sûr qu’il y en a dans ce pays. Mais les olomanga, les vrais, vous les voyez se fourvoyer avec le troupeau de gueux et de sots ? Moi pas. Donc les olomanga se tiennent tranquilles, ne disent rien et observent de loin cette débandade innommable.

Je suis désolé mais les gueux et les sots n’ont pas vocation à gouverner.. d’autres gueux et sots. Et encore moins des gens plus intelligents qu’eux. Il faut laisser sa fierté mal placée au placard et laisser les gens qui “savent” aux manettes du pouvoir.

Sinon et bien effectivement dans 70 ans on y sera encore. Pire, les sachant savent dès aujourd’hui que la situation sera pire dans 70 ans, avec 100 millions d’endemiques dans les rues.

14 ans ! 14 ans de descente aux enfers ininterrompue… 1/5eme d’une vie quand même ce n’est pas rien. Être obligé de vivre dans un pays gouverné avec les pieds, où les grandes gueules se volent la vedette avec les voleurs, les corrompus et les incompétents.

Didier Ratsiraka avait parlé de chienlit en 2002. Il avait tout à fait raison sur le concept, il s’est simplement trompé.. de 7 ans.

Bon, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On continue la descente aux enfers, avec le Train des Gangsters et des Voleurs qui dévale la pente du sous-développement à 250km/h ?

A vous de voir. Les olomanga eux, continuent simplement d’observer, en fermant leur g*****.

Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Za Ihany
Za Ihany
2 mois plus tôt

à mon avis D.R. ne s’est pas trompé de 7 ans mais de 30 ans en 2002 car le concept de “madinika” est apparu en 1972. Ah ça me rappelle le “chien lit” en 2002 quand la comm d’en face n’a pas compris le terme

Za Ihany
Za Ihany
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

Je crois que c’était “lazainy fa chien lit hono”, dans un avion si je me souviens bien

angady
angady
En réponse à  Za Ihany
2 mois plus tôt

oui je me rappelle de ça aussi. pour exciter les gens de 13 mai, ces bons “orateurs” de crier “fandrian’alika hono nareo”. petit conseil à ceux qui veulent se pavaner devant un micro, renseignez-vous d’abord. c’est valable pour la question de “dam” de l’autre imbécile.

Bary Kely
Bary Kely
2 mois plus tôt

Toa mihafihafy be mihitsy ilay raikalahy izany amin’ity sary ity no sady toa menatra. Ny sary no hanaovako “interprétation” ka mety ho diso aho

Bary Kely
Bary Kely
En réponse à  elman
2 mois plus tôt

Tsy ramatoa ka. Hi hi hi. Mino koa aho fa tena nivoaka sempotra tao ila ranamana miseho manampahaizana iny.

Voir d'autres articles

Commentaires