L’autre jour, je suis tombé sur cette photo

Encore un nouveau “où sommes nous” ? Euh oui si vous voulez mais je préfère vous annoncer tout de suite que je ne sais pas du tout dans quel quartier de Tana cette photo a été prise.

Mais cette photo m’a interpellé à plus d’un titre car elle résume parfaitement l’état avancé de décrépitude de notre pays.

Regardez ce chemin. On ne sait même plus si c’est une route, un petit chemin communal ou un sentier. En tout cas c’est une voie bien publique.

La trace d’eau on ne sait même plus si c’est quelqu’un qui a balancé ses eaux usés directement sur la chaussée. Ou si c’est quelqu’un qui a uriné. Ou les deux en même temps peut-être.

Et juste a côté, le bon vieux vilany (marmite) sur son fatapery. Et toujours à côté, un gros trou suggérant une canalisation à ciel ouvert, bonjour les odeurs. Et bon appétit.

Bien entendu, au pays endémique, on vend toujours par terre. Les quelques fripes sur leur morceau de plastique en faisant foi.

Juste en face, on remarquera la charrette. Ah, au moins elle a des pneus, et non plus la grosse bonne roue en bois bien moyenâgeuse.

Juste à côté, que penser de cette échoppe qui ressemble vaguement à une boucherie ? Même à 10 000 kms, j’imagine aisément les grosses mouches verte et bleue tournoyant autour de la viande.

Et puis attardons nous sur les constructions. Oui, ces morceaux de bois, ces planches, ces quelques tôles qui ne manqueront pas de s’envoler en cas de vent violent avec tous les risques de décapitation sous-jacent, voici le logement typique des Malgaches. Et j’aperçois même des calandres de voiture au premier étage.

Bref, il n’y a que des trucs moches, sales et bricolés sur cette photo. Et pourtant nous sommes en 2018 ?

Et la mauvaise nouvelle c’est que cette photo est loin d’être une photo insolite ou rare : non, un peu partout dans Tana, tout est comme ça.

Sommes nous donc voués, condamnés même à évoluer dans un milieu sale, crade, moche ? La terre d’avenir c’est ça ?

On plaisante souvent sur actutana au sujet de mes tennis toujours aussi blanches en France après un séjour de bientôt 6 mois. A Mada, ils n’auraient sans doute pas tenu 6 jours, bien repeints en rouge, bien poussiéreux, boueux, etc.

Et du coup je m’inquiète : ok je vais me battre pour créer ma ville nouvelle à partir de 2023 mais du coup, n’est-ce pas, excusez-moi du terme, donner de la confiture aux cochons ?

Combien de temps avant que les cochons ne “repeignent” bien comme il faut ma ville nouvelle et ne la transforme en une cité immonde, comme on le voit sur cette photo ?

Donc il n’y a pas le choix : si je veux une ville nouvelle, il faut aussi des gens avec une mentalité nouvelle pour y habiter !

Ton vilany et ton fatapery au bord de la route je n’en veux pas. Ton “tout à l’égout sur la chaussée” je n’en veux pas non plus. Ta charrette, tu peux la démonter, elle ne sera pas la bienvenue. Et ces petites bicoques moches et dangereuses n’auront pas non plus leur place chez moi. Quand à toi qui vends ta marchandise par terre, non, aucune chance.

Et donc quoi ? Ma ville nouvelle sera uniquement réservée aux riches alors ? Non, elle sera réservée aux gens qui accepteront de changer dans la tête, les beloha crades et voretra, circulez, vous ne serez pas la bienvenue.

Vous mesurez maintenant, en une seule photo, l’ampleur de la tâche qui nous attend ? Oui je dis nous car je sens que j’aurai vraiment besoin de l’aide de tout le monde.

Subscribe
Me notifier des
guest
76 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
ramatoa
ramatoa
4 années plus tôt

et les gens qui ne veulent pas changer et qui se considèrent rejetés iront en masse dans la nouvelle ville avec le feu, burin, cailloux, … pour détruire la nouvelle ville ; avec leur mentalité de jalousie qui ne veux aucun changement.

On ne sait plus comme gérer la population à Madagascar.

Or un jour ou l’autre si vous ne mettez pas aucune discipline, il y aura beaucoup d’exode rurale et ces gens là deviendront des marchands ambulants et vendront par terre leurs marchandises.

Je souhaite qu’il y ait un changement de mentalité chez nous un jour ou l’autre et que la majorité accepte la discipline.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  elman
4 années plus tôt

et oui,

Raleva
En réponse à  ramatoa
4 années plus tôt

qu’est-ce qui pendouille sur la fenêtre, on dirait des calandres à vendre ? par contre, ils ont scellé le poteau de la jirama pour qu’on n’y monte pas. mais on dit fatapera (ils les appellent “malgaches” en Afrique de l’ouest).

rjs
rjs
4 années plus tôt

Bienvenue sur terre Mr Elman, il est clair que la b*** et le couteau, aussi longs et épais soient-ils, ne suffiraient pas. Courage, vous venez juste de réaliser que ce n’est pas aussi simple que ça (moi je vais…, moi je vais…, moi je, moi je etc.). La route est longue, il faut persévérer

dep
dep
En réponse à  elman
4 années plus tôt

il va lâcher Rajoelina pour vous? 🙂

dep
dep
En réponse à  elman
4 années plus tôt

pourquoi il ne gagnera pas? il a tous les atouts dans sa manche.

Je comprends pas
Je comprends pas
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Serait-il possible que le pays s’en sorte si on mettait le Père Pedro à sa tête ?

Debile Profond 2.1.5 ™
En réponse à  Je comprends pas
4 années plus tôt

Pour qu’il en fasse la terre promise des 4’mi du monde entier oui en faire le Waterworld ?

rjs
rjs
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Sauf le respect dû au saint homme, et nonobstant l’appétence insistante du clergé vis-à-vis des enfants de l’église, pour ses actions le père Pédro dépend des financements sollicités assidûment ici et là. Loin de moi l’idée d’assimiler cette noble quête au fameux « mba mangataka re » mais il en faudrait une sacrée couche pour étendre Akamasoa aux 20 millions de malgaches. Et puis quid de l’avenir de cette quête quand le saint homme charismatique – le plus tard possible ce qu’à Dieu ne plaise – ne sera plus en état de l’effectuer ?
Mais dites-vous, que propose-je moi-même au lieu de critiquer sa sainteté ? Je fais confiance à l’éducation et à ses effets à très long terme c’est-à-dire dans plusieurs générations. Et à la chance

Vazaha be
En réponse à  rjs
4 années plus tôt

pour ses actions le père Pédro dépend des financements sollicités assidûment ici et là.

Et la générosité du Puy du Fou afin d’acheter les indulgences de Philippe (Le Jolis) de Villiers (de Saintignon). Et surtout celles de son fils Guillaume.

rjs
rjs
En réponse à  Vazaha be
4 années plus tôt

J’ignorais que Villiers finançait le père Pedro. Des histoires de famille glauques en effet

F
F
En réponse à  rjs
4 années plus tôt

Avant de persévérer ne faut il pas commencer à tracer la route ?
Oh je sais, et on me le dit souvent, je suis maintenant un vieux con.
Mais un vieux con qui a été un jeune con.
Ce qui me dérange est de me demander combien de jeunes cons d’aujourd’hui deviendront de vieux cons ?
Plus grand chose ne peut être fait par une seule personne aujourd’hui.
Mais dans tous les cas de réussite il y a une vision, un projet porté par une personne suivie par plusieurs.
Elman pourrait il être cette personne, je n’ai pas à en juger, mais il est seul à exprimer des items importants avec des vues pragmatiques sans rentrer dans des détails techniques qui pourrissent souvent des projets de société.
Et il semble être rejoint sur le plan intellectuel par de nombreuses personnes. Tant mieux.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  F
4 années plus tôt

je suis d’accord avec vous pour le ” Mais dans tous les cas de réussite il y a une vision, un projet porté par une personne suivie par plusieurs. ” . Si non, le monde n’a pas avancé

ramatoa
ramatoa
En réponse à  rjs
4 années plus tôt

est-ce mal de tracer sa route?
il faut avoir une vision si on veut avoir un projet!

F
F
En réponse à  ramatoa
4 années plus tôt

Bien sur que non, ce n’est pas mal de tracer sa route, il faut juste le faire avant de persévérer.
Et oui, cent fois oui, c’est une vision qui doit être à la base, au début d’un projet.
De nombreux commentaires, ici notamment, montrent que c’est l’absence de vision pour la nation qui manque depuis l’indépendance.
Je pense qu’il n’est plus utile de chercher des responsables passés, mais de bâtir sur les constats en corrigeant ce qui peut l’être, en cassant et en reconstruisant ce qui ne fonctionne plus.
Tout cela en ne copiant pas ce qui est ailleurs, mais en adaptant ce qu’il y a de mieux dans les nombreux ailleurs bien connus de nombreux malgaches qui ont connu, vécu et analysé ces ailleurs, ou en les oubliant si inadaptables.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  F
4 années plus tôt

c’est çà

gerard999
gerard999
4 années plus tôt

Ceux sont les dirigeants politique qui doivent organiser le bon fonctionnement de l’Etat.
Or à Madagascar depuis des décennies, ils n’ont pensé qu’à leur personne dans tous les sens du terme.

despote
despote
4 années plus tôt

“Ton vilany et ton fatapery au bord de la route je n’en veux pas. Ton « tout à l’égout sur la chaussée » je n’en veux pas non plus. Ta charrette, tu peux la démonter, elle ne sera pas la bienvenue. Et ces petites bicoques moches et dangereuses n’auront pas non plus leur place chez moi. Quand à toi qui vends ta marchandise par terre, non, aucune chance.

Et donc quoi ? Ma ville nouvelle sera uniquement réservée aux riches alors ? Non, elle sera réservée aux gens qui accepteront de changer dans la tête, les beloha crades et voretra, circulez, vous ne serez pas la bienvenue.”

Ben cet endroit que vous décrivez ici, où des gens issus de milieux défavorisés sont disciplinés, existe bel et bien à Tana, et se trouve à Akamasoa.
Pourquoi les dirigeants qui se sont succédé n’ont jamais copié/adapté le concept du Père Pedro à l’échelle nationale ? Ça pourrait marcher.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  despote
4 années plus tôt

n’oubliez pas qu’il y a plein des gens qui se sont enfuis de Akamasoa car ils ne voulaient pas être disciplinés, j’en croisais pas mal.
Puis au moment du pouvoir de Ravalomanana, il voulait créer une ville pour les gens les plus défavorisés, et il a organisé de leurs transports et puis l’aménagement de ce lieu mais ces gens là aiment habiter en ville (dans la réunion kely), hihihi et se sont pris la fuite là-bas.
Il a fait un peu de forcing comme chassé ces gens car l’état les ont déjà organiser tout ce qui sont bon à vivre pour eux mais ils ont refusé. Et depuis 2009, ils revenaient de s’installer tout au long du canal Andriatany, au mileiu d’Analakely et un peu partout dans la grande Tanà avec de leurs saletés partout

F
F
En réponse à  ramatoa
4 années plus tôt

“n’oubliez pas qu’il y a plein des gens qui se sont enfuis de Akamasoa car ils ne voulaient pas être disciplinés, j’en croisais pas mal.”

Il est possible d’écrire votre phrase autrement :
On ne peut pas forcer à boire un âne qui n’a pas soif.

despote
despote
En réponse à  F
4 années plus tôt

On ne peut pas forcer un âne à boire, mais on peut très bien le forcer à avancer. Nuance.

Zainjafy
4 années plus tôt

Où sommes nous?
A Ambodin’isotry?

kof
kof
4 années plus tôt

On a du mal à croire qu’il s’agit d’un endroit au coeur d’une capitale.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  elman
4 années plus tôt

hahaha.
Vous n’avez pas encore visité tous les quartiers de Tanà alors! c’est tout écœurant
Même dans les hautes villes il y a encore des bidon-villes et vous y trouvez des escalier très sales qui sont devenus WC publics, casino, endroits pour fumer en cachette …
Nous avons régressé depuis 2009
En ce moment, même si c’est bien écrit ” Ny alika no mamany eo ” avec ” daroka + vono “; personne ne voit pas ça , personne ne lit pas tout ça
Les citadins ne sont pas honte de jeter leurs eaux usée et vannes partout, puis leurs ordures

kof
kof
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Si vous êtes urbaniste ou dirigeant voulant sincèrement améliorer les choses, que voulez-vous faire d’un endroit comme ça à part le raser?

F
F
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Ou bien trouver un clone du baron Haussmann .

Vazaha be
En réponse à  kof
4 années plus tôt

que voulez-vous faire d’un endroit comme ça à part le raser?

C’est dommage pour les touristes passionnés du Moyen-Âge avec des quartiers en réels et grandeur nature 😆 ou du style Germinal de Zola, une version plus moderne 🙂

ramatoa
ramatoa
En réponse à  kof
4 années plus tôt

c’est ce que Ravalomanana a fait lorsqu’il était maire, président, mais dommage que actuellement toutes les anarchies sont revenues

despote
despote
En réponse à  kof
4 années plus tôt

On voit bien que vous n’avez jamais mis les pieds dans le quartier du 3G Hangar, du côté du 67ha sud. Même moi qui suis pourtant habitué à ces “bas quartiers”, tout m’a paru euh comment dire “nouveau”.
J’avais l’impression d’être retourné au moyen âge. Je n’arrivais pas à croire que ce genre d’endroits pouvaient exister au cœur même de la Capitale. Avec les maisons en bois sur pilotis qui se dressent directement sur le canal Andriantany, pourtant utilisé pour le déversement des eaux usés, ou encore les mômes qui défèquent à l’air libre au vu et su de tous, sans que personne ne bouge le petit doigt pour les recadrer.

banksybeat
banksybeat
En réponse à  despote
4 années plus tôt

d’ou l’interet des toilettes seches car ils n’ont pas acces a l’eau

dep
dep
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Moralité: à mada, il ne faut pas parler en marchant et bien regarder où on met les pieds 🙂

ramatoa
ramatoa
En réponse à  elman
4 années plus tôt

beurk

kof
kof
En réponse à  despote
4 années plus tôt

On voit bien que vous n’avez jamais mis les pieds dans le quartier du 3G Hangar, du côté du 67ha sud

Euh j’ai grandi au 67ha et à Ampefiloha hein! Je connais très bien les bas quartiers dans tout ce coin. Lors de mon avant dernier voyage au pays, je me suis dépouillé de tout objet pouvant avoir quelques valeurs marchandes sur moi et j’ai marché seul de Analakely au 67ha, en passant par Antaninarenina, Isoraka, Ampefiloha, Isotry. Et bien à peu de chose près j’ai retrouvé les mêmes rues et maisons mais en pire.

Debile Profond 2.1.5 ™
4 années plus tôt

Sommes nous donc voués, condamnés même à évoluer dans un milieu sale, crade, moche ? La terre d’avenir c’est ça ?

Et l’emblême est bien posé sur la charrette; le coq, le seul animal qui se complait sur le tas de merde !

kof
kof
En réponse à  Debile Profond 2.1.5 ™
4 années plus tôt

C’est cool le garage à charrette. Strictement endémique. 🙂

Vazaha be
4 années plus tôt

Juste en face, on remarquera la charrette. Ah, au moins elle a des pneus, et non plus la grosse bonne roue en bois bien moyenâgeuse.

Oh bah, c’est dommage : cela donnerait plus de charme 😉 une ville Far-west 🙂

kof
kof
En réponse à  Vazaha be
4 années plus tôt

Au far-west ils avaient au moins les Peaux-rouges. C’était cool les Peaux-rouges 🙂 . ça fumait le calumet de la paix entre 2 déterrages de hache de guerre. ça scalpait 2 ou 3 cow-boys de temps en temps mais jamais sans raison.

Vzmb
4 années plus tôt

ah le mot “tennis”, c’est un mot typiquement malagasy pour décrire ce genre de chaussure, puis-qu’ailleurs je crois que c’est “basket”.
d’autre mot comme ça, misant en évidence notre endémicité?

Vzmb
En réponse à  elman
4 années plus tôt

euh je crois qu’on se reconnait tous, au pays endémique, de quoi il s’agit en disant “tennis” non!
tiens: “composé” ça vous dit quelque chose 🙂
sinon, nouvelles villes, industrialisation, … pour tous les “grands bled” endémique des 22 régions, seraient les bienvenus

Vazaha be
En réponse à  Vzmb
4 années plus tôt

@ Vzmb
En quoi ? le

mot « tennis », c’est un mot typiquement malagasy pour décrire ce genre de chaussure, puis-qu’ailleurs je crois que c’est « basket ».
d’autre mot comme ça, misant en évidence notre endémicité?

Basket est le mot le plus mal usité car il désigne des chaussures spécifiques https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaussure_de_basket-ball
Tout comme les tennis au même titre pour désigner des chaussures de sport utilisées au quotidien de façon non-sportive https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaussure_de_sport

Vzmb
En réponse à  Vazaha be
4 années plus tôt

“tenisy” pour les chaussures de sport, “Kôlgaty” pour tous les dentifrices, “frigô” pour tous ce qui est réfrigérateurs, “guigôzy” pour la ptite boîte pour acheté le café le matin au mofogasier, … tout ça, c’est endémique à Madà
par contre, mettre des sources wikipedia n’est pas vraiment idéal vu que même moi, je pourrais y inscrire quelque chose

dep
dep
En réponse à  Vzmb
4 années plus tôt

“Dans le monde francophone, les anglicismes basket, tennis ou encore sneaker sont couramment utilisés pour désigner les chaussures de sport utilisées pour un usage quotidien non-sportif”
https://goo.gl/TFg3SC

ramatoa
ramatoa
En réponse à  Vzmb
4 années plus tôt

non, tennis existe
Tennis c’est en tissus
basket c’est spécial sport si on peut le dire
fa le resaka commerce dia mba hovana ny rehetra hoe basket
ohatran’ireo te hidrikina be hanova ny hoe juste corps, je m’en fou … satria izay mba te ho leggings no tiany hiantsoana azy, sns @ zay style kokoa de mba be mpividy

zafimbaza
4 années plus tôt

Et la jeune fille avec un bébé sur le côté droit, vous avez remarqué? Disons 16 ans .J’ai rencontré le même cas à Tana , elle m’a dit que c’est un don de Dieu. Confondre Dieu et son gus!Quand je lui ai demandé si elle pourrait assureer l’avenir de son enfant, elle m’a répondu que Dieu s’en chargera . Encore .

kof
kof
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Tiens, ce porte bébé fait presque anachronique dans ce décor.

Oui. Et la rue est aussi étrangement propre. Peu voire pas de détritus. Juste une petite flaque d’eau qu’on peut mettre sur le compte de … heu quoi? Bref, surréaliste.

Ralek
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Pas du tout ergonomique le porte bébé.
C’est con mais c’est une fausse avancée. Après des études, il s’avère qu’un des meilleurs moyens c’est de les porter à l’ancienne comme avec les Lambaoany.
Devant comme derrière.
Si un jour l’envie vous prend d’en acheter, prennez des porte bébé ergonomique (marque ergobaby par exemple).
Désolé pour cette pub.

kof
kof
4 années plus tôt

« où sommes nous »

L’avenue des Sans-Elysées?

Debile Profond 2.1.5 ™
En réponse à  kof
4 années plus tôt

Je pense plus a la rue Tenardier !

Debile Profond 2.1.5 ™
En réponse à  elman
4 années plus tôt

La je sais ou on est exactement, “rue de la p*** de velours” ! 🙂

hum
hum
4 années plus tôt

avec pleins de cheveux dans l égout, brrrr

kof
kof
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Je pense que ce sont des cheveux mais pas dans l’égout. Ce sont plutôt ceux de la personne (le vendeur ou la vendeuse des frips?) qui est juste en dessous de l’objectif.

Riri
Riri
4 années plus tôt

il nous faut un mec comme “Haussmann” pour oser créer cette ville nouvelle. il n’y a pas le choix: le compromis n’a pas sa place!, il faut tout raser pour bâtir une ville réfléchie et adaptée à la génération actuelle tout en projetant sur les 100 ans à venir!
il nous faut un visionnaire urbaniste qui OSE!?!… ce mec (meuffe) est déjà né(e)?

Ralek
En réponse à  Riri
4 années plus tôt

Haussmann a créé la ville mais à l’époque on était en pleine révolution industrielle, les gens étaient dans une autre mentalité.
C’est vraiment d’abord la mentalité qu’il faut changer.

kof
kof
En réponse à  Ralek
4 années plus tôt

Je ne sais pas quelle était la mentalité des gens à l’époque de Haussmann mais ce qui est sûr c’est que la France avait alors un dirigeant fort, un dictateur selon les normes modernes, avec une volonté de fer et une vision pour son pays : Napoléon III . Pour faire simple les gens ne pouvaient que la fermer. 18000 maisons sur les 30000 que comptait Paris à l’époque ont été démolies. ça fait rêver.

Malala
Malala
4 années plus tôt

Lasa en France i Elman dia tena hitany daholo ny tsy mety rehetra eto Madagascar 🙂

Malala
Malala
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Tena marina, zay ao ampotony tsy misy recule dia tsy mahatsapa fa tena loza be ny fiainana ao dago

kof
kof
En réponse à  Malala
4 années plus tôt

Tsy tena marina izany. Raha mbola tany Madagascar ary izy dia efa betsaka ny zavatra tsy mety hitany sy nozarainy teto @ actutana. Izany anie no anisan’ny hitiavantsika an’ity site web ity e. Betsaka ny zavatra mahatonga saina nozarain’i Elman teto hatr@ voalohany.

Malala
Malala
En réponse à  kof
4 années plus tôt

Ieny e, fa zao vao tena hita mazava tsara sy betsaka

The Man
The Man
En réponse à  kof
4 années plus tôt

Efa hatr@ andron’ny Tananews ah! Indrisy f’efa tena tsy misy intsony mpisera t@ izany no mandray anjara eto ankoatran’i Débile Profond sy ny tenako tsindraindray. J’aurais bien aimé rencontrer Admin que je salue chaleureusement si jamais il nous lit.

RAPAT
RAPAT
4 années plus tôt

Nous sommes à Anosizato: la magasin bleu est une poissonnerie, première à gauche une boucherie et les vilany par terre servent à ceux qui partent tôt le matin ou passent par là pour manger un bout avant de rentrer sinon ils dorment le ventre vide
Ce tronçon a été refait par Ravalo pour éviter justement le bouchon énorme d’Anosizato mais je crois que ça n’a rien changé

HERITIAN
HERITIAN
4 années plus tôt

photo:TSARAHONENANA

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires