Le “Certificat d’Etudes Primaires Elementaires”

Le “Certificat d’Etudes Primaires Elementaires”

Ah, le fameux CEPE. Passé cette semaine donc par un demi million d’écoliers à Madagascar. Et je mets les pieds dans le plat : ça sert à quoi le CEPE ?

Les Malgaches sont traditionnellement friands de diplômes et de “mari-boninahitra” en tout genre mais franchement, en 2017, mettre sur son CV “niveau CEPE” ce serait la certitude de provoquer un gros éclat de rire chez son interlocuteur plutôt non ?

Niveau CEPE = Niveau 6eme, c’est aussi simple que ça. Donc quasiment inculte, sait à peine compter, lire et écrire.

Je ne veux pas apparaître comme méprisant mais plutôt pragmatique : que voulez-vous faire d’un employé qui sait à peine compter, lire et écrire ? Niveau BEPC à la limite, et encore.

Donc de grâce, et comme de nombreux pays l’ont déjà fait depuis belle lurette, supprimons ce diplôme qui ne sert à rien, mais alors là à rien du tout dans ce pays !

Et c’est également l’occasion de repenser ce système scolaire dans son intégralité. Dans un pays composé à plus de 80% de pauvres et de paysans, à quoi ça sert ce système d’enseignement général ?

Au fin fond de la brousse, à quoi ça sert de connaître le théorème de Pythagore ou la théorie des nombres relatifs ? Ça sert à quoi de connaître la racine carrée de 9 ?

Il ne serait pas plus utile pour les paysans sur place de connaître les techniques en agriculture ? En élevage ? De connaître les méthodes et les pratiques pour améliorer le rendement de leurs cultures ? De la conduite d’un élevage ? Qu’on leur enseigne les conséquences de leurs feux de brousse stupides ? Et puisqu’on parlait de racine carrée plus haut, cette fois de connaître plutôt les racines et les plantes qui valent de l’or ?

Un vrai enseignement qu’ils pourront de suite utiliser et mettre immédiatement en pratique ? Qui correspond bien à leur réalité au quotidien et non pas des théories généralistes à rallonge dont on se demande l’intérêt au final ?

Car suivre les 12 ans du système primaire et secondaire, bien peu y arriveront. C’est long, ça coûte cher et quand on vit avec moins d’1€ par jour pour toute la famille, la majorité pour ne pas dire la totalité n’arriveront pas jusqu’au bout.

Par contre, si un CEPE fait rigoler les recruteurs, le regard changera tout de suite avec des qualifications comme CAP, BEP ou Bac Pro. Des filières courtes, professionalisantes, utiles, qui rendent leurs titulaires immédiatement opérationnels, que ce soit à leur propre compte ou pour le marché de l’emploi. J’ai un jardinier qui se présente avec un CAP agriculture moi je l’embauche tout de suite.

Et je vais vous confier un secret : l’année dernière j’ai suivi une formation de 5 jours pour la conduite d’un certain type d’élevage et je peux vous dire que c’était diablement passionnant. J’aurai pu suivre ça pendant 2 ans, aucun problème, je n’aurai pas vu le temps passer tellement le sujet était vaste et prenant. Si j’avais connu ça il y a 30 ans j’aurai suivi sans hésiter ce type de cursus. Au lieu de ça qu’est-ce que je me suis emm**** de la 6eme à la Terminale 🙂

Et c’est ça qu’il conviendrait de mettre en place dans tout le pays : des lycées agricoles pour commencer, car la majorité de notre population est dans le domaine agricole, d’autres filières professionnelles par la suite, selon les possibilités.

Mais commençons déjà par virer ce CEPE ridicule, ce sera un excellent début.

Subscribe
Me notifier des
guest
40 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
tout fou K
tout fou K
5 années plus tôt

Même les chintoks de Beholilika n’embauchent maintenant que des bacc+2 pour être caissière ou vendeuses 🙁

mclient
mclient
En réponse à  tout fou K
5 années plus tôt

@tout fou K, c’est bien la peine de se farcir les nombres complexes, les équations différentiels et le calcul intégral pour finalement n’utiliser que les additions et soustractions.

F
F
5 années plus tôt

Entièrement de votre avis sur l’enseignement professionnel ou “utile”.
Mais je vais à mon tour vous confier un secret… Dans les cursus académiques classiques tout se passe comme si les enseignants ne se sentent pas concerné par le faits que leurs élèves doivent être formés pour être aptes à remplir un emploi dans une structure administrative ou commerciale ou technique.
Résultat leur enseignement embête plus les jeunes qu’autre chose.
Pire il n’y a presque jamais de relations entre enseignants de matières différents, maths et géographie, histoire et langue vivante…
Il st vrai que cela imposerait aux enseignants de réfléchir à la façon d’intéresser les élèves, et cela ne fait pas partie de leur “job description” !
Pour les hôtesses de caisse (AKA caissières de super marché) il devient indispensable d’avoir une licence ou maitrise en informatique, tant le changement de rouleau sur l’imprimante de ticket de caisse devient compliqué… 🙂

Ianona
5 années plus tôt

Vous avez oublié un secteur qui recrute encore des personnes ayant le CEPE: l’administration! Eh oui! Il est possible pour les personnes n’ayant qu’un CEPE de devenir fonctionnaire.

Ra8 (ou Ratsiraka je ne sais plus) à une époque voulait supprimer ce diplôme dont l’organisation même est budgétivore, mais il a dû faire marche arrière devant l’indignation du public pour qui ce diplôme est encore très utile!

Et j’ai déjà vécu cette expérience, ayant travaillé dans un bled perdu au fin fond de Madagascar. Il est très difficile de trouver de la main d’oeuvre qualifiée et c’était un miracle de travailler avec des personnes ayant leur cepe et qui savaient au moins écrire lire et compter! Celles qui ont un bepc ont d’autres postes plus élevés et encadraient des équipes, car elles savent au moins remplir une fiche correctement.

D’autres personnes ne savaient même pas écrire leur nom et celles-là travaillent comme manutentionnaires, dans les cuisines.

Rakotoson
Rakotoson
En réponse à  Ianona
5 années plus tôt

,

Tena efa andevozin’ny francophonie mihitsy ny ministeran’ i Rabary ( Education Nationale no soratra eo ambonin’ ity dipaoma ity ) .

Aiza ka ny diplaoman’ ny CEPE avy no atao @ teny frantsay. Tsy mahagaga fa ny zanany dia any amin’ ny Lycée frantsay no mianatra !

Tsy izy ihany moa fa ity fitondrana HVM ity mihitsy no voajanak’ i Lafrantsa .Vary @ anana tsy misy farany .Ny vola voaray , sy ampiasaina d atao en euro na dollar .Ny mpanao gazety … malagasy amin’ izany dia kofehy manara- panjaitra sy bloky fotsiny

Rainintsara
5 années plus tôt

Foany ary ny cepe e! Dia ho hita tsara hoe hatraiza ny faripahaizan’ny mponina, sivy taona tsy misy fitsapapahaizana!

mclient
mclient
En réponse à  Rainintsara
5 années plus tôt

@Rainintsara, misy foana ny fitsampapahiazana any am-pianarana. ary misy foana ny examen de passage.

Little Kelly
Little Kelly
En réponse à  mclient
5 années plus tôt

@mclient, ka io indrindra no tsy ahafoana ny cepe. Fanadinana foana isan-taona! Gasikara irery no fantatro oe mbola mitazona io rafitra io. Ny antony angamba dia tsy ampy ny fahatokisana.
Tsy matoky tena ny mpampianatra dia mila ilay fanadinana (examen de passage).
Tsy atokisana koa ny tompon’andraikitra isan’ambaratongany sao raikitra indray ny kolikoly sy ny kiantranoantrano raha contrôle continu no anaovana tomban’ezaka. N’aiza n’aiza anefa sia io contrôle continu io no miasa. Eto Frantsa izao efa eritreretina hoe taranja 2 na 3 sisa no atao fanadinana @ baccalauréat fa contrôle continu ny rehetra. Miala tsiny fa somary lava, conseiller pédagogique du 2nd degré eto Frantsa ary niofana t@ sciences de l’éducatio tany Belgique, Suisse ary Canada.

rafangy
rafangy
En réponse à  Little Kelly
5 années plus tôt

@Little Kelly, miomana ianao fa ho antsoina hiasa ao amin’ny ministeran’ny fampianarana atsy ho atsy

zainjafy
5 années plus tôt

Dans ce cas, elman a le même point de vue que le Hvm de Paul

mangableu
5 années plus tôt

C’est le dernier CEPE car l’année prochaine l’éducation malgache va adopter la nouvelle structure. Plus de CEPE, l’entrée en classe de 6ème se fera grâce à l’obtention de la moyenne générale (+10) en 7ème.

Niomanina
5 années plus tôt

Tout à fait d’accord, c’est ce que j’attendais de nos dirigeants depuis longtemps et je continue à l’attendre. Ce système éducatif de la maternelle à l’université n’est pas compatible avec la réalité de notre pays. Même les frenchy qui nous ont légué ce système l’avais progressivement abandonné depuis des lustres.
Ce qu’il faut ce plus l’apprentissage, la formation professionnelle et des formations supérieurs utiles aux réalités du pays et bien sûr de l’anglais.
Mais à Mada même les lycées techniques ont été tellement négligés, que depuis des décennies ce ne sont que des établissements pour les mauvais élèves dans l’esprit et de l’administration et des parents et des entreprises. Je me rappelle bien qu’en 2005 il n’y avait que 54 candidats au baccalauréat agricole dans tout Madagascar alors que 80% de la population se trouve en zone rurale.

Je suis plus pour le système allemand ou néerlandais dans lesquels les élèves ont la possibilité de commencer une exploration de métier depuis le collège, avec apprentissage en entreprise mais toujours avec une possibilité de réorientation au cas où ça ne leur conviennent pas.
Voilà pourquoi la qualité allemande est toujours “Das Beste oder nichts!”

Notre système éducatif actuel ne produit ni des gens cultivés ni des gens compétents. C’est fait seulement pour former des fonctionnaires incompétents et corrompu. Les compétents et les cultivés existent bien mais sont rares et ne sont pas des produits du système mais de leurs forte volonté, de leurs travail personnel, de leurs recherche, de leur autoformation, …

Niomanina
En réponse à  elman
5 années plus tôt

,

le théorème de Pythagore ou la théorie des nombres relatifs ? Ça sert à quoi de connaître la racine carrée de 9 ?

– Pythagore va leur permettre de tracer un angle bien droit qui résiste au cyclone quand ils construisent une maison ou une porcherie (méthode de 3, 4, 5)
– Les nombres relatifs leur permet de bien calculer leur dette (qui sont des somme d’argent négative) chez l’usurier
– La racine carré de neuf, comme ça ils savent combien de côté est réellement sa petite lopin de terre de 9 m².

HiHiHi 🙂

Little Kelly
Little Kelly
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, au fait, l’essentiel n’est pas le contenu (Pythagore, complexe, racine carrée…). L’important est le formatage du cerveau à être méthodique et rigoureux pour le raisonnement, diagnostic, hypothèses, argumentation et conclusion. Voyez-vous, en philo, l’essentiel n’est pas de connaître les idées d’Aristote, Kant, Hegel ou Marx mais d’avir de solides éléments d’argumentation.

rafangy
rafangy
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, je pense que vous devriez lui offrir un bière demain!

mclient
mclient
En réponse à  Niomanina
5 années plus tôt

, et les nombres complexes?

Niomanina
En réponse à  mclient
5 années plus tôt

@mclient,

Bah la racine de 9 n’est pas seulement 3 mais aussi -3i et si jamais il faut partager le terrain de 9 m² aux héritiers très nombreux de 7 lahy 7 vavy par exemple. Il vaut mieux dans ce cas prendre la racine de 9 égale à -3i
🙂 🙂 ça facilitera beaucoup la vie 🙂 si vous voyez ce que je veux dire!

Mais entre parenthèse, même les ingénieurs qui sont censés appliquer les sciences pour des utilisations pratiques, il n’y a probablement que de 10% au plus qui continuent d’utiliser les nombres complexes dans la vie quotidienne.
C’est qu’un outil qui aide à (ou facilite) la résolution de problème réel mais ça n’a pas d’application directe.

mclient
mclient
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, là où les maths rejoignent l’esthétique!

rafangy
rafangy
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, moi je préfère l’actrice principale du film”l’homme au pistolet d’or”!

mclient
mclient
En réponse à  Niomanina
5 années plus tôt

, habituellement, quand on partage, le commun des mortels utilise la …division: une opération que les candidats du cepe doivent maitriser.

rafangy
rafangy
En réponse à  Niomanina
5 années plus tôt

, remarquez qu’avant les maisons et bâtiments sont bien faits, bien rectilignes alors qu’à cette époque, les outillages étaient rares et chers, et de nos jours, avec la profusion des divers outillages, c’est rare de trouver des bâtiments qui ont des angles droits! et pourtant le théorème de Pythagore n’a pas encore changé je pense? donc c’est dans le système qu’il y a un blocage

Niomanina
En réponse à  rafangy
5 années plus tôt

,
C’est exactement ce que j’ai dit, avant il suffit d’une corde, de trois piquets en bois et le théorème de Pythagore et on a un angle bien droit. Les grands bâtisseurs de l’antiquité utilisaient ce technique, ils n’avaient pas de théodolite digital à l’époque!

Le système ne nous apprends pas à utiliser ce qu’on étudie, j’ai bien demandé à mon prof de math l’application des nombres complexes et des logarithme Neperien mais ils n’avaient pas de réponse. Il a dit que si on fait tout ça c’est pour développer l’esprit de raisonnement, mais je ne suis pas d’accord!
Comme l’a dit elman, il faut que ça soit quelques choses qui se mangent tout en développant l’esprit de raisonnement.
Le proverbe ne dit-il pas “Raha noana ny kibo mivezivezy ny fanahy”?
Comment voulez-vous raisonner s’il n’y a rien dans le ventre?
Donc la priorité pour le moment c’est un système qui permet de remplir le ventre et après le cerveau se remplira automatiquement

Angelikademada
5 années plus tôt

Pour ma part, je n’ai jamais passé aucun diplôme dans ma vie car j’estimais que les études étaient beaucoup trop importantes pour être sanctionnées par un bout de papier. Seule la volonté de s’instruire compte car tout le reste n’est que foutaise et il n’y a que les ânes qu’on fait avancer en leur mettant une carotte sous le nez.
Mais ce n’est qu’une opinion personnelle et chacun est libre de penser ce qu’il veut.

despote
5 années plus tôt

Comme par hasard, avec un collègue, nous avons discuté de ce sujet hier.

Je rejoins entièrement votre analyse, comme si vous aviez lu dans mes pensées.

Comme je ne me lasse jamais de le répéter, un pays prospère est un pays qui a réussi sa révolution verte. C’est-à-dire qui est parvenu à l’autosuffisance alimentaire. Tant qu’on continue à importer du riz venant du Pakistan, de la Chine ou de l’Inde, alors qu’on censé être le grenier à riz de l’Océan Indien, on est mal barré.
Il faudrait donc, comme vous l’expliquez si bien dans l’article, mettre en place des lycées agricoles, pour former des agriculteurs expérimentés.

Puis s’agissant de notre système éducatif, ce système hérité de la colonisation n’est plus du tout adapté à la réalité actuelle. Comme vous, je propose non seulement la suppression du CEPE, mais également du BEPC et du BAC généraliste.
Ma proposition est que, dès la classe de 5e, l’élève sera orienté vers les enseignements adaptés. S’il est par exemple fort en langue, mais présente des lacunes dans les matières scientifiques, il sera orienté vers un parcours 100% littéraire et pourra choisir entre plusieurs filières (droit, histoire, littérature, langue étrangère, etc…). Une fois arrivé à la classe terminale, et donc à la majorité, il lui suffira de valider son Brevet professionnel pour lui ouvrir la voie à des postes déjà qualifiants comme assistant, secrétaire juridique, greffier, linguiste, journaliste, etc. Rien ne l’empêche toutefois de poursuivre son cursus pour décrocher d’autres diplômes plus valorisants.

L’avantage avec ce nouveau système est que cela permet de créer des spécialistes, immédiatement opérationnels. Pour renforcer les aptitudes de l’élève et faciliter son intégration professionnelle dans le cas où il souhaite immédiatement travailler après l’obtention de son BEP, des sessions d’apprentissage en entreprise de six mois par année scolaire pourront d’ailleurs être prévues dès la classe de seconde.
Autre avantage : cela permet de valoriser chaque filière, puisque l’accès à l’université sera conditionnée à l’obtention d’un Brevet professionnel spécifique à cette filière. Il devient dès lors impossible pour un élève qui a suivi une formation en finances et comptabilité d’intégrer une filière en droit par exemple.

despote
En réponse à  despote
5 années plus tôt

@despote, “Il devient dès lors impossible pour un élève qui a suivi une formation en finances et comptabilité d’intégrer une filière en droit par exemple.”
Ce qui n’est pas le cas avec le système actuel. On voit aujourd’hui beaucoup de bacheliers littéraires (série A ou A2) qui trustent les bancs de la fac de médecine. Un cursus normalement réservé à des élèves ayant suivi un parcours plus scientifique (Série D). Cette particularité est également courante dans d’autres filières.
Du coup, la mentalité du “ataovy fotsiny izay hahatafidirana dia rehefa ao indray miketrika” crée des zombies, qui ne savent pas où ils vont et n’ont aucune idée de ce qu’ils feront plus tard.
Je n’ai pas de chiffres exacts, mais je pense qu’avec les nombreux instituts privés spécialisés en commerce et management, auxquels on rajoute ceux issus de la fec de gestion d’Ambohitsaine, on devrait atteindre facilement les 2000 gestionnaires (BACC+4) produits chaque année. Pensez-vous sérieusement qu’avec la crise qui s’éternise, le marché du travail arriverait à absorber tous ces nouveaux diplômés, de surcroît inexpérimentés ? Laissez-moi en douter.

Niomanina
En réponse à  despote
5 années plus tôt

@despote,
Il y a beaucoup de gestionnaires mais il n’y a rien à gérer?

kof
kof
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, L’équivalent moderne de l’armée mexicaine 🙂 . Une armée où tout le monde possède un grade élevé pour des raisons plus honorifiques que militaires.

trackback
5 années plus tôt

[…] Lire : Le « Certificat d’Etudes Primaires Elementaires » […]

angelikademada
4 années plus tôt

Pour ma part, je n’ai aucun diplôme, pas même ce CEPE et je ne m’en porte pas plus mal mais je continue à me documenter tous les jours à ma façon et non pas par le bourrage de crâne qu’on effectue dans les écoles ou universités quelles quelles soient.
Il suffit d’être curieux de nature pour accéder à la culture car je connais des personnes bardées de diplômes qui ne savent même pas rédiger une phrase correctement.

angelikademada
4 années plus tôt

quelles qu’elles soient, il faut toujours se relire avant de poster…

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires