Le dilemme malgache

Au passage, aucune des deux ne porte correctement le masque, donc complètement inutile

Alors que le reste du monde se bat contre cette pandémie, au large de l’Océan Indien Madagascar est curieusement épargné.

Sur une surface plus grande que la France, il y a donc officiellement … 0 cas de coronavirus à ce jour. On ne perdra pas notre temps à débattre, à savoir si le virus est déjà sur le territoire ou pas, non, le plus urgent pour le moment, ce qui urge c’est « qu’est-ce qu’on fait maintenant » ?

Les vols internationaux ainsi que les liaisons maritimes (de passagers) sont donc suspendus pour un mois. C’est une excellente mesure, nous ne reviendrons pas dessus.

Ensuite ? C’est là que ça se corse car face à cet ennemi invisible, il est compliqué de prendre des décisions radicales sur quelque chose d’aussi abstrait. Mais encore une fois, comme je l’ai déjà écrit à propos de Roselyne Bachelot, c’était elle qui avait raison ! Il vaut mieux exagérer les mesures et au final il ne se passe rien, plutôt que le contraire. Et l’abstraction est somme toute relative : 220 000 cas dans le monde, 100 cas de plus toutes les minutes, des morts à la pelle, non là c’est bien réel.

Donc concrètement, qu’est-ce que l’on pourrait faire là maintenant tout de suite à Madagascar ? Fermer les écoles ? Confiner la population chez elle ? Après réflexion, non à ce stade je ne pense pas qu’il faille encore le faire. Attention ce n’est que mon avis, je ne suis ni un scientifique, ni un académicien, ni un expert. Je suis un simple observateur, c’est mon sentiment, il n’engage que moi.

Par contre, si un seul cas est confirmé, là oui, dans les heures qui suivent, il ne faut pas hésiter à le faire ! Tout de suite, immédiatement, tsy misy atak’andro ! Nous avons tous vu ce qui s’est passé à Wuhan, nous voyons ce qui se passe en France, Italie, Espagne, et je le soutiens, c’est dès le premier cas qu’il faut immédiatement prendre des mesures draconiennes.

Donc ce qu’il conviendrait de faire, toujours à mon sens bien entendu, c’est de commencer à sensibiliser dès aujourd’hui la population sur l’ensemble du territoire que si d’aventure un seul cas était détecté à Madagascar, cela signifiera immédiatement fermeture des écoles, de toutes les entreprises, confinement de toute la population chez elle, et villes mortes partout. Cette sensibilisation, on peut la commencer immédiatement, pour gagner du temps.

Car la lutte contre le coronavirus, c’est avant tout d’essayer de gagner du temps sur tous les plans, pour ne pas être submergé par la vague. Madagascar a cette chance, si on peut dire ça comme ça, de voir l’expérience des autres pays dans le reste du monde dans cette lutte contre cette pandémie. Leur lenteur aussi pour beaucoup d’entre eux.

Sur le plan des mauvaises nouvelles et vu la faiblesse de nos infrastructures de santé, nous n’avons pas le choix. Si d’aventure le coronavirus apparaissait sur notre territoire, il n’y a pas le choix, il faut immédiatement le contenir. Car je vous assure que le cas échéant, si ça se répand, ce sera immédiatement l’hécatombe. Zay, vita, dites au revoir à vos dadabe et vos mamabe, c’est violent mais ça sera comme ça.

L’autre axe sur lequel il faut aussi se préparer c’est l’approvisionnement en vivres, les medicaments, les gels, les masques, les infrastructures et le personnel de santé et de sécurité. Zay ihany, le reste est totalement secondaire.

Voila mes chers compatriotes ce que je peux partager avec vous. J’ai déjà vécu la peste aussi à Madagascar et croyez moi sur parole, c’est la peste qui est de la rigolade face à cette chose extrêmement contagieuse qu’est le covid 19.

Bon courage à tous et prenez soin de vous et de vos familles.

Edit : une internaute me demande « Un confinement anticipé de toute la population de 14 jours dès demain vendredi 20 mars, qu’en pensez-vous » ? J’en dis que cela me semble une excellente idée, tout de suite après cette suspension des vols internationaux. Si après ces 14 jours on est toujours à 0 cas, la bataille sera gagnée.

Edit 2 : l’actualité change très vite, à peine 24 heures après la publication de cet article, les 3 premiers cas de coronavirus sont apparus a Madagascar. Lire : Je prie pour mon pays

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

42
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Kotozefa
Membre
Kotozefa

Pendant ce temps, une quarantaine de chinois (et même plus selon certains journalistes) débarquent tranquillou à Ivato à quelques heures de la fermuture de l’espace aérien. La raison de leur venue est de la plus haute importance pour notre pays: construire le stade Barea! Et il n’y a rien craindre, dixit la Présidence. Tout est sous contrôle.
Kivy aho…

Malagasy
Invité
Malagasy

Rehefa vandana dia kary raha ny hevitro. Ary Sao dia izao koa no fotoana Hanorenana fiandrianampirenena vaovao hijerena manokana ny hametrahana @tokony Ho izy ny ariary ?

mpijery
Membre
Gold
mpijery

D’un autre côté, recevoir un européen est plus risqué qu’un chinois ces derniers temps

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre

Le seul espoir de s’en sortir si le coronavirus Covid 2019 entre dans le pays est qu’il soit infecté immédiatement par le virus endémique du mora mora pour ralentir sa progression !

Steph737
Invité
Steph737

Et pourtant… quand ( ou si…) on détectera le premier cas, il aura sûrement déjà fait des petits, la situation risque franchement de devenir très vite incontrôlable… c’est immédiatement qu’il faudrait tout boucler, et là le délai de 15 jours aurait un sens, si rien n’arrive dans ce délai, on l’aurait peut-être fait pour rien mais après on peut respirer un peu ( à condition de maintenir l’ile totalement hermétique et ce le temps que la pandémie mondiale disparaisse). Bien utopique tout ça…




chiquita
Invité
chiquita

Je pense comme vous, ne pas attendre le premier cas et dès demain prendre des premières mesures comme fermer les écoles, interdire les rassemblements, expliquer la nécessité de se tenir à distance les uns des autres pendant une quinzaine de jours et voir ce que ça donne : ça permettrait d’avoir une meilleure appréciation de la situation et si le virus était déjà présent sur le territoire, ça limiterait déjà les dégâts…

Nico
Invité
Nico

Oui, mais le problème serait faire respecter le confinement a une population analphabète…et avec des effectifs des forces del ordre du moyen âge…En plus, les enfants de Rajoelina ils font pas la quarantaine et ils on arrivé dimanche a Tana…¿…?Nepotisme toujours…

carole
Membre
carole

Confinement? Et comment vont faire les gens qui doivent prendre l’eau avec le bidon jaune à la fontaine publique 5 fois par jour? Pour les achats, comment vont faire les gens qui n’ont pas de frigo et qui n’ont pas d’endroit où stocker les provisions (si par hasard ils ont de quoi les payer). Comment vont faire les journaliers, les petits commerçants de bord de route, …
Même la classe moyenne va souffrir car le régime alimentaire va changer: tsy misy mpivarotra anana…des légumes en boîte? le budget du ménage n’y arrivera jamais. Bref, on va mourir de pauvreté ou d’inanition, au sens propre du terme.

angady
Invité
angady

On écrit « dilemme » ou « dilemne » ?
https://www.lalanguefrancaise.com/orthographe/dilemme-ou-dilemne/




tsiky
Invité
tsiky

un vrai dilemme

tsiky
Invité
tsiky

Les iles autour de Madagascar ont toutes des cas de coronavirus .Mais à Madagascar, il parait qu’il n’y a toujours pas de cas de corona. Tena tahian’Andriamanitra zany ? sa…

Tenagaga
Invité
Tenagaga

mais pour combien de temps?

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Pas de problèmes pour ceux qui sont enclavés en brousse ! 😛

Tenagaga
Invité
Tenagaga

ce sont les futurs ex-riches qui ne pourront pas le supporter. les pauvres ont l’habitude d’être pauvre!

Rainintsara
Invité

Dia atao ahoana ny katrams?

zana
Membre
Actif

Il ne faut pas oublier que chaque personne qui vient de l’étranger ne présente pas tout de suite le symptôme. Par contre, elle est porteur du virus et elle contamine terriblement et rapidement. Ne vous étonnez pas que dans 14 jours, il y aura une éclosion de malade, si les médecins malagasy sauront différencier une simple grippe du covid19. Il ne suffit pas d’avoir des hôpitaux, il faut aussi quele personnel soigant soit efficace dans la détection du virus. Pour anecdote, le fils d’une connaissance s’était plaint d’une forte douleur dans le ventre et d’un problème de respiration. Ses parents l’ont emmené dans une des cliniques privée de la capitale. Sans avoir passé le maladie en radiographie ni au scanner, le médecin de cette clinique, en le gardant quand m^me pendant 2h, donc il faut payer, a demandé à ses parents de le transférer dans un autre établissement car la clinique ne possède pas de fibroscopie. Les parents ont fait appel à un médecin retraité qui sans avoir même palper l’enfant a pronostiquer une péritonite. Et c’était le cas car à peine arriver dans un autre établissement hospitalier, l’enfant a été tout de suite opérer de la péritonite

R.V.Rado
Membre

Au Pakistan, pays frontalier de la Chine avec 1/4 de la population très pauvre, l’épidémie du coronavirus commence à se propager fortement.
Le chef du gouvernement a déclaré :
« La situation n’est pas la même que celle des Etats-Unis ou de l’Europe », a lancé mardi soir le Premier ministre Imran Khan lors d’une allocution télévisée. Si des pays comme l’Italie, l’Espagne et la France ont ordonné à leurs citoyens de rester chez eux pour limiter la propagation de la maladie, un quart des Pakistanais vivent « dans une pauvreté extrême »

« Si nous confinons les villes, (…) nous sauverons (ses habitants) du coronavirus d’un côté, mais ils mourront de faim de l’autre », a déclaré le chef du gouvernement, ajoutant qu’une telle mesure avait été envisagée, puis rejetée.

Dilemne (ou dilemme) pour de nombreux pays sous-développés atteints : mourir du coronavirus ou mourir de faim pendant le confinement total …

Tsiaro
Invité
Tsiaro

Marina loatra




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!