Le jour de gloire est arrivé

Le jour de gloire est arrivé
Le jour de gloire est arrivé

Ça y est, elman a pété un câble ? Mais non, comme nous sommes aujourd’hui le 14 juillet, c’est juste un clin d’oeil à nos amis Français qui célèbrent aujourd’hui leur fête nationale.

Mais tout d’abord le 14 juillet c’est quoi exactement ? Un tour rapide sur Google nous indique : « La prise de la Bastille. Le 14 juillet 1789, la Bastille est prise d’assaut par une foule de Parisiens. De ce jour date la fin de l’« Ancien Régime » et le début de la Révolution française« .


De la Révolution à aujourd’hui

Le 14 juillet 1789, les Français se sont donc réveillés, ont pris leur destin en main, ont fait la Révolution puis se sont construits petit à petit, pour aboutir à cette France que nous connaissons aujourd’hui. Une nation civilisée, moderne, culturelle, à la pointe des Droits de l’Homme et du Citoyen. Liberté, égalité, fraternité : une devise qui en dit long.

Et puis en France ils ont des belles routes, des autoroutes, des chemins de fer performants et rapides, des avions, des bateaux. Il suffit d’atterrir à Roissy ou à Orly et ça y est, vous êtes dans la civilisation.

En France, les Français vivent décemment et non comme des bêtes sauvages qui ont perdu toute dignité, la Justice fonctionne, la séparation des pouvoirs n’est pas une vue de l’esprit, l’alternance démocratique est respectée même si les fachos ne sont plus bien loin.

Même si nous sommes aujourd’hui un an jour pour jour après l’attentat terroriste de Nice, les 67 millions de Français vivent dans un pays sécurisé où le concept de service public n’est pas lui non plus une vue de l’esprit, le peuple paie de lourds impôts mais le peuple sait où vont ces impôts et le peuple profite de ces impôts.


1789-2017 : 228 ans pour aboutir à cette France que nous connaissons aujourd’hui

La France et les Français savent d’où ils viennent, ils ne savent peut-être pas exactement où est-ce qu’ils vont dans le monde agité où nous vivons actuellement mais peu importe, le socle est là et il est solide.

Alors, c’est tant mieux pour les Français mais quel rapport, quel lien tout ceci présente avec Madagascar et les Malgaches ?

Que nous le voulions ou non, nous avons une histoire commune avec la France, et ce depuis un certaine année, 1896. En réalité, pas tout à fait, la vraie date c’est 1895 : « Le 1er octobre 1895, un corps expéditionnaire français entre à Tananarive, capitale de Madagascar. Il impose un traité de protectorat à la reine de l’île, Ranavalo III. »

A partir de cette date, il suffit là encore de Googler un peu pour connaître la suite de cette Histoire commune. Savoir d’où l’on vient pour pouvoir aller où l’on veut aller disais-je plus haut. Maintenant il ne s’agit plus de ruminer passé et rancoeur, maintenant il s’agit d’aller de l’avant et de voir comment on peut fonctionner ensemble.

La France est une super puissance économique : pourquoi ne pas en profiter et tirer avantage ? Nous avons des liens historiques avec ce pays, profitons de cette position privilégiée pour discuter avec eux. En plus il y a une Ambassadeur super souriante qui est à Madagascar depuis quelques années et qui j’imagine ne demandait qu’à être sollicitée davantage.

La France se soucie de son rayonnement à l’international, et bien profitons de ce souhait pour en tirer le meilleur parti et nous sortir de cette mouise où nous sommes.

Entendons nous bien : il ne s’agit pas d’aller faire le lamentable « mangataka donne moi vazaha »  habituel. Non il s’agit enfin d’agir en adulte, de se comporter en responsable pragmatique et de savoir parler comme un adulte et non plus comme un zazakely pleurnichant et morveux devant sa maman chérie.

Toute collaboration, tout partenariat implique des intérêts mutuels. La France peut nous aider, et en retour « que pouvons nous apporter à la France ?« , c’est comme ça que ça marche.

On nous parle de Chine, de financements parallèles et tout ça : je ne dis pas non mais n’allons jamais à contresens de l’Histoire : notre premier partenaire historique c’est la France, qu’on le veuille ou pas c’est comme ça, ce n’est pas moi qui ai fait l’Histoire.

Avec un petit h ou un grand H c’est comme vous voulez.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
69 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mclient

elman a pété un câble? non, c’est du côté de SAT3 que le câble a pété. Mais que vois-je? les français ont fait un fanonganam-panjakana?

mclient

, pas seulement le roi, sur la peinture, on voit aussi des soldats tombés mais on remarque surtout la femme!

despote

@mclient, La femme, seins apparents, sur la toile, c’est Marianne, figure symbolique de la république française.

rafangy

,@mclient, tiens , j’ai encore mal lu! j’ai cru lire le roi qui abusait de la femme

despote

Je ne suis pas un expert de l’histoire française, mais je pense que la France a déjà connu son âge d’or, économiquement, militairement et culturellement, pendant le règne de Louis XIV. Contrairement à nous qui sommes encore en train de chercher nos repères.




despote

, J’ai vérifié sur le site herodotedotnet et c’est vrai que son règne s’est terminé sur de nombreuses mauvaises notes : famines, dégradation économique, révolte… Malgré tout cela, la France était toujours considérée comme le pays le plus puissant de l’Europe.

Niomanina

,

Oui, c’est relatif!
La mesure de la puissance à l’époque du Roi soleil n’était pas économique comme aujourd’hui mais surtout militaire et la beauté et la grandiose des châteaux et palais royaux. Donc c’est le pays qui a l’armée la plus puissante et invincible qui est la première puissance.
Bien sûr aujourd’hui puissance économique est toujours égale à puissance militaire. Les Etats-Unis est la première puissance mondiale (pour l’instant) mais c’est aussi le pays qui a l’armée la plus puissante du monde.

Niomanina

,

Et qu’il puait tellement à la bouche qu’il ne faut pas l’approcher à moins de 3 mètres. 🙂

J’ai vu ça dans un documentaire sur la chaîne « HISTOIRE »




rafangy

, berk!

despote

, C’est la première fois que j’entends ça. Merci, je vais me coucher moins niaiseux ce soir.

ranicks13

Question vraiment hors sujet: pourquoi la femme a les seins nus?




despote

, Quelle bourde ! Il s’est sans doute senti tout seul le Valls.

F

, Oh, il a comme d’habitude pensé que la bave de l’escargot (l’historienne) n’atteint pas la blanche colombe (lui).

rafangy

, ben pour réveiller les morts pardi!

rafangy

, non, l’aïeul de dsk, il est là gisant, à moitié nu, les cuisses ouvertes et une chaussette au pied droit!hihihihihi!

mclient

, un sans culotte?




rafangy

@mclient, oui mais avec grosse bitte!

rafangy

, c’est proportionnel à la taille, et le mort là, il est de grande taille, donc, j’imagine que tous ses membres sont donc proportionnels à sa taille

debile profond

, pour que michel delpech écrive la chanson « mais que marianne était jolie » ! 😀

F

Félicitations elman pour votre article. Soit vous avez de bons souvenirs de l’histoire du colonisateur (sic !) soit vous savez analyser de façon critique ce qui est lisible sur internet.
J’aime assez votre tentative (plutôt réussie) de l’analyse des relations entre Madagascar et la France.
Si j’osais j’irais plus loin en posant la question lancinante qui me hante depuis longtemps.
Il est connu que pour se parler et tenter de se comprendre, une connaissance mutuelle est un avantage décisif.
Il est connu aussi que bien souvent, trop souvent ?, des français ont tendance à être persuadés de sortir de la cuisse du Jupiter (aucune allusion à E. Macron !) et qu’ils ont tendance à plus ou moins mépriser des interlocuteurs.
Dans la mesure où pas mal de malagasy ont été formés en France ou en fonction de méthodes françaises, il me semble facile lors de négociations entre malagasy et français de trouver des points communs sur la méthode à utiliser.
Manifestement cela n’a jamais été vraiment le cas. Pourquoi ?

Cela fait maintenant 55 ans que Madagascar est officiellement indépendant. Inutile de discuter si c’est une vrai ou une fausse indépendance, car c’est un fait indéniable sur le plan international.
Je peux me souvenir que c’est en janvier 1963 que la réconciliation franco-allemande a été scellée, soit 18 ans après la fin de la troisième guerre entre ces deux pays ! En terme de dureté de ces conflits ce qui s’est passé en 1947 n’est pas comparable du tout si tant est qu’une comparaison soit possible et valable.
Comment se fait-il que rien n’ait été fait pour une réconciliation entre Madagascar et la France ?
Bien sûr il n’est pas question d’oublier, juste de pardonner, et de reprendre des relations apaisées.

Le 14 juillet et son traditionnel défilé militaire, qui selon certains rabaisse la France au niveau de la Chine communiste et de la Corée du Nord, n’est pas tellement le jour pour parler d’entente plus ou moins cordiale entre deux pays qui ont un différent larvé et parfois inavoué.
Mais régulièrement dirigeants allemands sont conviés dans la tribune d’honneur du défilé du 14 juillet… cela est même arrivé à l’amiral aux mains rouges !

Après tout, peu importe ce qui se passe à Madagascar, ce que font les dirigeants font ou ne font pas, ce que subissent les populations, rien de tout cela n’affecte vraiment la France.
Mais quelque part cela me fait mal aux seins de voir mon pays d’élection ne pas s’en sortir comme il le mériterait, comme il le pourrait si…




F

, Ayant quelque peu séjourné à Madagascar, j’ai un peu appris ce qu’il fallait faire et ce qu’il ne faut surtout pas faire pour parler à un malagasy.
Cela m’a permis d’apprendre comment s’intéresser à l’autre et comprendre ou au moins accepter ses habitudes différentes des miennes.
Mais de trop nombreux diplômés français n’ont pas eu l’occasion de vivre à l’étranger et apprendre que l’étranger existe et n’est pas si étrange que cela!
Maintenant avec le développement de programmes comme Erasmus la situation est meilleure qu’il y a 20 ans.
Mais les gens devant entrer en contact avec des malagasy dans les années 70-90 n’avaient pas cette formation. Et des retards se sont créés.

Ceci posé, des causes du malaise actuel étant identifiées il est possible de mettre en œuvre des remèdes.
Il faut juste matérialiser de part et d’autre cette envie de renouer des relations qui ne sont pas des relations d’ex-colonisé à d’ex-colonisateur !

jr31

,

que ceux qui en savent plus (Rafangy?) me corrigent, mais à mon avis, la révolution socialo-Leninisme de deba étant tombé en pa

rafangy

, vous n etes pas le seul a le croire, tout le monde , meme les barons arema y compris deba en personne l a reconnu! en 1986 deba a deja evoque un retour a la zone franc

despote

@feng.chou, Je pense au contraire que les relations franco-malgaches étaient toujours apaisées jusqu’à l’élection de Marc Ravalomanana en 2002 qui était plus fasciné par le monde anglo-saxon.

Ce sont plutôt les citoyens malgaches qui continuent d’éprouver une rancœur envers la France et sa culture, et c’est tout à fait compréhensible.

Reste maintenant à les convaincre de tourner la page (de la colonisation). Ce qui me semble néanmoins extrêmement compliqué, tant cette partie de l’histoire de Madagascar a laissé de douloureux stigmates, surtout chez les plus patriotes.




F

, Vous avez raison. Cependant je vous livre un extrait d’une discussion entre amis souhaitant aider des citoyens malagasy :
« Les derniers petits sous qu elle avait d’****** sont partis pour des sacs de riz et de haricots en complément de leur levée de dons en nature. Ça semble être plus courant là-bas Dès qu’il est question de sous ils se font critiquer… voir insultés et traités de voleurs car les bénéficiaires préfèrent des sous… »
Il s’agit d’une action destinée à aider des gens des régions basse de la banlieue de Tana qui manifestement refusent des aides matérielles et ne veulent que des aides en espèces ! Comment expliquer cela aux « petites gens » quand on est un malagasy qui a fait des études supérieures, mais qui n’a peut être pas eu de cours de communication avec ces « petites gens » ?
Mais il n’est pas nécessaire de réussir pour persévérer !

rafangy

@feng.chou, hélas, les gens des bas-quartiers ne pensent qu’à l’argent, l’argent et toujours l’argent! en 2014 ou 2015 lors des grandes innondations, le hvm a distribué des marmites, fatapera et autres objet de première nécessité, le lendemain matin, tous ces objets sont mis en vente dans la rue par ces mêmes gens

despote

, En lisant tous vos commentaires à connotation salace sur les autres brèves, je me dis que vous, au moins, avez su garder les 2V. Bravo!

soapeta

, je pense que pour tourner la page,il faudrait que la France reconnaisse qu’elle a bien colonise Mada jusqu’a l ‘os ,et qu’elle va effectivement arreter ce neo colonialisme qu ‘elle continue a appliquer ,genre l’Allemagne qui a fait amende honorable aupres de la France dans le temps ,a propos de la 2nde guerre
Maintenant Mada s’est ouvert au monde,et sa jeunesse se tourne vers des horizons autres que la France,c’est vrai que l’histoire est la pour nous rappeler,mais on peut ecrire notre histoire avec des partenariats gagnant-gagnants avec d’autres pays…
Mais surtout faire connaitre cette histoire a nos enfants ,que les dirigeants recouvrent la dignite du pays ,et pensent unpeu au pays et ses habitants au lieu de se planquer derriere sa vitre blindee continuer a faire de la leche chez la mere patrie la bas ,en vendant pere et mere et patrie




F

@soapeta, Ah, cette éternelle question de la reconnaissance ! Mais quelle reconnaissance ?
Savez vous que lors d’un voyage officiel à Madagascar, Jacques Chirac alors président de la république française a tenté de présenter les excuses de la France pour les « évènements » de 1947 ?
Et savez vous quelle fut la réponse de Marc Ravalomanana alors président de la république malagasy ? « je n’étais pas né en 1947″…
Cette réponse pleine de mépris à été confirmée quelques temps après par l’expulsion d’un ambassadeur de France à Madagascar avant même que celui-ci ait pu présenter ses lettres de créance !
Pensez vous un seul instant qu’après ces insultes de Madagascar à la France il puisse exister un dirigeant français qui veuille tenter une nouvelle fois ce genre de comportement ?
Et puis vous oubliez que la France a construit un certain nombre d’infrastructure come si sa présence à Madagascar devait durer… Que pensez-vous de l’équipement des ports de Tamatave et Diégo-Suarez ? du réseau routier certes en terer battue mais avec les équipements pour en faire l’entretien… Que pensez vous des nombreuses centrales électriques construites un peu partout dans l’Ile, du réseau de distribution d’eaux et de collecte des eaux usées de Tananarive… Bref si c’est cela que vous nommez une colonisation jusqu’à l’os… vous avez une conception spéciale.

S’il est vrai que la France à déclaré la guerre à l’Allemagne en 1939 il est tout aussi vrai que la paix n’a jamais été signée entre les deux pays ! Il n’y a eu que la signature d’un armistice le 8 mais 1945. Et l’Allemagne n’a jamais présenté d’excuses à la France ! Le traité de paix de 1947 incluait tous les pays de l’Axe, sauf les deux Allemagnes Est et Ouest pour la simple raison que c’est à UNE Allemagne que la France avait déclaré la guerre, pas à deux. Mais l’absence de paix signée n’a pas été un obstacle à la réconciliation Franco-Allemande, surtout pas au niveau des peuples !

Faire connaitre l’histoire aux enfants est une nécessité, mais doit elle être l’histoire du Boky Mena ?

F

, Je n’ai pas vraiment vécu ces relations apaisées… Il est vrai que Ra8 a été maladroit et très peu diplomate.

La rancœur éprouvée par certains à l’encontre de la culture française n’est-elle pas due à leur inculture résultant des tentatives de malgachisation, et de la déconfiture des l’enseignement à Madagascar ? C’est cela qui est compréhensible !
Une autre raison probable est que la France en quittant Madagascar n’a pas laissé de centrale nucléaire gratuite, un réseau autoroutier couvrant toute l’ile, deux ports voire trois en eau profonde avec tous les équipements etc…

Tel que c’est parti, je ne vois pas la majorité des malagasy tourner la page de la colonisation, car la majorité d’entre eux n’ont pas eu une formation leur ayant appris que leur pays est indépendant, c’est du moins comme si c’était le cas !
Oui l’histoire laisse de douloureux stigmates et avec raisons.
Et ce d’autant plus que les politiques élus et ré-élus par les patriotes ont tout fait pour que cette croyance subsiste.
C’est la concrétisation de la culture de la haine de l’étranger et des français en particulier qui fait que cette page ne pourra pas être tournée de si tôt.

Mais rassurez vous je connais un ami très cher dont les deux parents sont né en Alsace entre 1871 et 1918. Ils sont donc nés allemands et ont eu toute leur scolarité en allemand. Un de leurs enfants est né pendant la guerre 39-45 également en Alsace. Ce garçon a attendu l’âge de 66 ans pour être mis en demeure, par un sombre scribouillard de l’administration, de prouver sa nationalité française !
Preuve s’il en est besoin que la *onnerie est très largement répartie !

Ce scribouillard était un pur produit de la dégénérescence de l’enseignement français. Scribouillard convaincu que n’importe quel étranger qui nait sur le sol français doit être français même à l’insu de son plein gré. Mais pour qui l’histoire est sans importance et l’ignorance que le gouvernement de Vichy n’a jamais reconnu qu’en 39-45 l’Alsace était terre allemande malgré l’occupation.

debile profond

la robe ananasée et son guignol n’ont pas été invités a la garden party de Macron ?

angelikedemada

@debile profond, je pense que le jour n’était pas vraiment indiqué pour être perturbé par un Irus de la mythologie grecque alors que Zeus et Jupiter se rencontraient entre larons pour faire la fête.

Lahatra

En quelque sorte, ce sont les français de nationalité qui expriment des images négatives (arrogance, hautain) de la France .Les français de souche ,eux ,ils sont sympathiques.

angelikedemada

@Lahatra, Et quelle serait la différence entre les français de « souche »et les français de « nationalité ».
A mon humble avis c’est comme les gasy qui même s’ils sont de souche ont la nationalité gasy…
La seule différence qu’il y a, comme on s’en est rendu compte sur le défilé en France, de nombreux pays sont représentés dans l’armée française. Il y a par exemple des soldats américains, allemands et rien que dans la légion étrangère il y a quarante huit nationalités différentes. Il faut savoir que le nationalisme n’a plus rien a voir dans le monde moderne car la mondialisation a abattu toutes les barrières…sauf peut -être encore en Corée du Nord, en Chine et…à Madagascar où on est replié sur soi-même sans ouverture possible sur le monde à cause justement de la pauvreté extrême qui relègue d’office le pays à un rang subalterne et dépendant de ceux qui veulent bien l’aider… mais je peux me tromper car ce n’est que ma vision personnelle du pays.




Lahatra

@angelikedemada, en fait les quelques malagasy qui ont eu la chance d avoir la nationalité française qui expriment quelques fois arrogance envers ses compatriotes malagasy.

jr31

@Lahatra,

ah bon? … vous savez, je croise et côtoie pleins de gasy, … j’arrive toujours pas à savoir qui a la nationalité Française, et qui ne l’a pas!

F

@Lahatra, Ils ne fuirent pas seulement quelques, les malagasy ayant bénéficié de la nationalité française dans les quelques 20 années qui ont suivi l’indépendance !
Si vous pouvez recevoir des chaines de France Télévision, regardez attentivement les génériques d’émission pour y constater le nombre significatif de patronymes malagasy nommés au générique. Je parierais bien volontiers qu’il n’y a aucun patronyme français « de souche » dans les émissions TV malagasy !!!

sotasota

Lier l’histoire de M/car à celle de la France ne veut pas dire ne pas pouvoir s’en détacher. Ra8 a compris qu’il en fallait créer une nouvelle pour faire sortir le pays du marasme économique. Et Nous avons vu le résultat. Les questions qui se posent apŕès cette expérience…
– est on arrivé à sortir la tête hors de l’eau? On a vu qu’il y a eu un vrai démarrage.
– Que la france ait été mécontente de son ambassadeur refusé par Ra8, ou de l’introduction de l’anglaiss dans la constitution malgache? Il n’y a que les français et malgaches de nationalité françaises qui auraient pu s’en offusquer. Quand on est deux dans notre tête, on a toujours tendance à satisfaire les deux parties, qui faisant partie de notre tête.
– d’où les présidents qui se sont succédés avec leur double nationalité. Ils se devaient d’être fidèles au pays dominateur, la malgachéité n’est que de façade. Le reste faisait que Le mec en tant qu’individu se servait il savait qu’il allait être protégé.
– ainsi, Est ce que c’est M/car qui ne veut pas se détacher ou c’est la France qui ne veut pas nous làcher du lest?

F

@sotasota, Vous posez de bien intéressantes questions. Mais vous seuls, les malagasy pouvez apporter des réponses, et les mettre en œuvre.
L’histoire que Ra8 a essayé d’ouvrir était intéressante à plus d’un titre. Il a certes initié un certain nombre de succès commerciaux qui n’ont pas beaucoup plu à ses opposants.
Cela s’est soldé par les évènements auxquels vous faites allusion. Vu de loin il est difficile d’attribuer la paternité de ce qui est présenté comme un coup d’état, tant il est facile d’accuser ce qui est loin…
Que la langue anglaise soit inscrite dans la constitution n’est pas un crime, par contre que l’interdiction de briguer un mandat présidentiel à un binational n’y soit pas est une faute. « Qui a deux maisons n’a pas de raison, dit-on ! »
L’anglais inscrit dans la constitution comme langue officielle est juste un cadeau fait aux multinationales ne parlant pas et n’écrivant ni en malagasy ni en français, en leur permettant de répondre en anglais à des appels d’offres.
Par contre virer un ambassadeur comme un malpropre est une faute diplomatique qui n’est pas facile à oublier ou à faire oublier.

Les présidents malagasy binationaux ont bien été élus par les malagasy eux même, pas par les français ? !
Est-ce que Madagascar ne veut pas ou ne peut pas se détacher de la France ? Voila une belle question.
La France ne veut-elle pas lâcher Madagascar ? Économiquement parlant c’est fait. Les productions malagasy ne sont plus indispensables à l’économie française. Des sociétés françaises ou appartenant à des français établis à Madagascar participent à la vie économique de Madagascar, mais très peu à celle de la France.

Niomanina

Très bon article,

« 228 ans pour aboutir à cette France que nous connaissons aujourd’hui »
Je dirais que c’est même plus, pour moi l’existence de la France a commencé à la fin de sa colonisation par l’empire romain comme la grande majorité des pays européens d’ailleurs. A ma connaissance si je ne me trompe pas le royaume des Francs est apparu à la chute de l’empire romain en 476 ce qui fait que la France a déjà plus de 15 siècles d’histoire.

Nous, qu’est-ce qu’on nous a enseigné? quand est-ce que Madagascar a commencé a existé? La légende de Rafohy et de Rangita? au XVIème siècle. On nous enseigne d’ailleurs que nous ne savions même pas avant le début du XVIIème siècle, que la viande de zébu est comestible 🙂 jusqu’à ce que le roi Ralambo l’a enseigné; personnellement je trouve ça un peu bidon et pourtant c’est ce qu’on enseigne à nos élèves. Si c’est vrai donc nos ancêtres manquaient terriblement de protéine et ça a du avoir des impacts jusqu’à maintenant.

Ce qui fait que tout au plus nous avons 5 siècles, mais ça reste encore très discutable.

Mais avant la colonisation, nous n’avons jamais été un Etat/Nation et je continue à penser qu’actuellement nous n’avons pas encore l’esprit d’une seule nation. Parce qu’il y a encore une grande partie de la population qui pense que l’ethnie, la région d’origine, la religion, … passent avant l’intérêt commun de la nation, la compétence, …

Il nous faut une révolution culturelle, ou un événement qui fera monté le patriotisme et nous unis comme une seule nation.
Même un match de participation au mondial de foot-ball par exemple, ce serait un bon petit début pour nous faire sentir qu’on est tous des Madagascan! mais vu l’état actuel de notre équipe nationale il ne faut pas rêver.




babakol

sur le tableau: on qualifierait l’enfant de soldat ou de revolutionnaire ?

Vazaha be

Petite réaction sur la phrase de l’article : le peuple paie de lourds impôts mais le peuple sait où vont ces impôts et le peuple profite de ces impôts.
Faut pas dire ça surtout aux classes moyennes et non plus aux très faibles revenus. On vous rétorquera : ça se voit que vous ne payer pas vos impôts ni vivez en France !
C’est la question que l’on se pose depuis la dernière crise de 2007 soit depuis 10 ans.
Et pour l’instant, ceux qui profitent : comme à Madagascar, les politicards ( affaire Fillon,le PénélopeGate). D’où l’emergence de Macron. Et surtout Mme Le Pen au 2nd tour des Présidentielles !

F

, Les français ne sont pas râleurs, juste perfectionnistes…
Nous avons certes des autoroute sans trous, mais des routes départementales et nationales avec trous et radars placés judicieusement pour un meilleur rendement financier exclusif car le nombre de tués et blessés sur la route ne diminue pas proportionnellement au nombre de radars mis en place.
Voyons là une preuve de mon perfectionnisme 🙂




F

, D’accord !
Plutôt que de dépenser de fortes sommes en radars et traitements des amendes, on pourrait importer quelques nids de dinosaures de Madagascar pour en garnir les routes françaises… 🙂

Vazaha be

,
Je ne sais pas à quel époque vous y viviez. Je ne doute pas de vos propos mais cette question : Où va l’argent de nos impôts ? Ne provient pas du simple français lambda contribuable mais aussi des entrepreneurs, des hommes servant pour l’État ou tout autre politicard de l’opposition.
Et ne parlons pas des budgets pharamineux pour faire fonctionner des institutions assimilées gouvernementales que l’on relate dans les médias et aucun démenti de l’État français si tout était faux.
Tiens un exemple, année 2003 la plus forte canicule enregistrée en Europe avec 70000 morts dont 20089 en France. Suite à ce grand nombre de morts et surtout les personnes âgées qui ont été les plus grandes victimes, des mesures ont été prises depuis. Pour pouvoir accompagner ces personnes, l’on a mis en place la journée de Solidarité pour financer les mesures chaque année et embaucher 100000 personnes sur le territoire dans les Maison de retraite. C’est l’argent d’une journée ( à l’origine le lundi de Pentecôte, jour férié puis au choix des employeurs)que donne chaque salarié dans le secteur public et le secteur privé.
C’était pour une période « temporaire » jusqu’à renflouer suffisamment les caisses de l’État. Les 2 premières années ont été assez fructueuses d’après les Haut-fonctionnaires pour arrêter ce plan d’action entrepris « temporairement « , j’insiste. Sauf qu’ils ne savent pas eux-même ce qu’est réellement devenu cet argent puisqu’aucune embauche n’a été faite pour l’occasion. Tout personne travaillant en milieu hospitalier et particulièrement les Maisons de retraite y compris ma femme qui y travaille n’a vu augmenter les effectifs.
Et pour en finir, il a même était évoqué de faire contribuer les salariés français d’une deuxième journée de Solidarité (???) Sachant qu’une journée est basée sur 7 heures de travail effectives, une seconde journée aurait valu 14 heures de travail en cadeau pour l’État. Et l’on dit que la transparence est de mise de plus en plus. Et mon c.l c’est du poulet !!! Pour resté poli.

F

, Je ne sais pas d’ou vous avez tiré ce tableau, mais ce n’est pas important.

L’important pour moi est que vazaha be fait preuve d’une ignorance bien pardonnable car il s’agit d’un principe dont aucun politique ou journaleux ne parle : La règle de la non-affectation.
Cette règle a été crée sous la Restauration, elle est affirmée par une ordonnance de 1959.
Elle interdit l’utilisation d’une recette déterminée pour le financement d’une dépense déterminée. Toutes les dépenses d’un budget doivent être couvertes par la masse commune des recettes.

Autrement dit l’argent récolté lors d’une journée de travail non payé afin de financer des actions pour les vieux est une escroquerie de plus commise par l’état. Mais comme l’état c’est nous, l’ensemble des contribuables (en deux mots) c’est une action vaselineless.

Vazaha be

@feng.chou,
Oui, c’est bien à cela que je voulais en venir. je voulais la faire courte et plus explicite surtout en donnant un exemple particulier.




F

, Vous avez oublié la TVA !!!

mangableu

… et quand on « lit » un peu La Marseillaise, on ressent la guerre, le sang, …
http://www.aidenet.eu/chants01.htm

F

, Allez vois :
http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2012/03/11/qu-un-sang-impur-abreuve-nos-sillons_1656090_3232.html

Ou une autre interprétation :
https://www.uneautremarseillaisepourlafrance.fr/blog/2015/12/le-sang-impur-de-la-marseillaise-na-jamais-ete-celui-des-francais/

Dans ma jeunesse, à l’époque des maîtres d’écoles ayant fait l’école normale d’instituteurs, c’est la première explication que l’on m’avait donné, enfin celle des sang bleus, nobles par opposition aux gueux au sang impur.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!