Le Père Pedro s’équipe en solaire

Le principe de l’arbre solaire

Ou plus exactement, Andralanitra, où vivent 25 000 protégés du père Pedro, s’équipe de panneaux photovoltaiques, offerts par la fondation Manantena.

Le système retenu est assez original : se présentant sous la forme d’un arbre solaire dénommé ALTES, pour Autonomous Life Tree Electric System, le mécanisme est impressionnant.

Les 2 arbres d’Andralanitra comportent chacun quatre panneaux solaires. L’ensemble fournit ainsi 2,24KW d’électricité, 70 spots d’éclairage ainsi que de l’eau potable. Ce système permet de fournir cinq à dix jours d’éclairage, sans ensoleillement grâce aux 12KW de stockage.

Les promoteurs du produit Altes, Gilles Garcia de la société Solstice, et Stéphane Gilli du groupe Cap Sud, à travers cette première vitrine, souhaitent maintenant lancer leur produit au travers d’une démarche commerciale assez inédite en la matière : ils installent gratuitement l’installation photovoltaique et facturent le kW d’électricité à hauteur de 0,034 euros soit 116 ar au cours du jours.

Si vous consommez par exemple 200kwH par mois, cela vous fera une facture mensuelle d’à peine 21 000 ar, ce qui est très concurrentiel.

Le projet est très prometteur, cet arbre est très prometteur mais maintenant, comment est-ce que les promoteurs pensent sécuriser les installations ?

Car à Madagascar, les voisins ont une fâcheuse tendance à chaparder les fruits de vos arbres, sans votre autorisation, comme on vient encore de le voir récemment ici.

Dans tous les cas, bravo pour cette initiative autonome et écologique ! On ne veut plus être otage du bon vouloir de la Jirama, on plante son arbre et on est complètement indépendant énergétiquement parlant.

Subscribe
Me notifier des
guest
22 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu
5 années plus tôt

Cool!Quelqu’un devrait aussi songer à faire du biogaz, engrais à Andralanitra

rafangy
rafangy
En réponse à  mangableu
5 années plus tôt

, le biogaz, un orphelinat à Ambohidratrimo en fait depuis des années, l’engrais, plus précisément le compost , c’est le travail quotidien des plusieurs personnes à Andralanitra

2i
2i
5 années plus tôt

Une très belle initiative ! Écologique et qui peut faire concurrence à Jirama. Espérons une implantation massive à Mada.
Merci Elman pour tous ces “actutana”

Ardine
Admin
5 années plus tôt

Super!! Quel beau projet, à suivre de près car pas cher en effet!

F
F
5 années plus tôt

C’est surprenant !
Je connais le bonhomme depuis 1994.
Ses villages sont pavés comme il faut. De nombreuses rues pavées de la capitale datent de la colonisation et devraient être refaites. La technique maitrisée existe localement, la possibilité de formation existe, la main d’œuvre existe… Les matériaux existent localement. Pourquoi tant de rues en mauvaise état dans Tana ?
Les maisons des villages d’Akamasoa sont robustes et belle de surcroit, pourquoi ne pas capitaliser sur une expérience locale qui a fait ses preuves ?
S’il se met à faire du biogaz et des engrais pourquoi ne pas en faire profiter d’autres régions du pays ?
Pas d’autres commentaires je finirais par êtres désagréablement grossier.

F
F
En réponse à  elman
5 années plus tôt

, Je connais le pourquoi du comment, c’est pourquoi j’ai tendance à supporter de plus en plus mal.
Il est probable que je connais Madagascar et certains des travers de ses dirigeants depuis peut-être plus longtemps que vous êtes sur terre… 🙂

Rainintsara
5 années plus tôt

Père Pedro va construire aussi le” temple solaire” bientôt…

Ardine
Admin
En réponse à  Rainintsara
5 années plus tôt

@Rainintsara, 😀 😀 😀

mclient
mclient
En réponse à  Rainintsara
5 années plus tôt

@Rainintsara, pour une communication directe avec Dieu!

kof
kof
5 années plus tôt

Un de ces jours, les Malgaches se réveilleront en constatant que les villages Akamasoa du père Pedro sont devenus un véritable pays développé, laissant loin derrière le reste du pays. Quelle ironie de l’histoire ça serait, pour des gens au départ voués aux décharges et aux pires taudis et dédaignés par tout le monde ou presque…

arivony
arivony
En réponse à  kof
5 années plus tôt

,

Vous rêvez là

kof
kof
En réponse à  arivony
5 années plus tôt

, je sais pas…

Vous voyez une différence flagrante entre ces 2 photos vous?

http://static.panoramio.com/photos/medium/84395843.jpg

comment image

La 1ère c’est Akamasoa, la deuxième est une colonie israélienne en Cisjordanie

Les deux respirent l’ordre, la bonne gestion, une certaine qualité de vie… bref le développement…

jr31
jr31
5 années plus tôt

oui, c’est la mode maintenant, et c’est partout! en fait, c’est dû à la conjonction de 2 choses! au début, les gens installaient les panneaux histoire de réduire leur facture énergétique, et faire un peu de thune en vendant le surplus au concessionnaire, mais ensuite ils se sont aperçus que le prix du kw/h qu’il vendent est nettement au dessous du même kw/h qu’ils achètent, alors la mode est d’être totalement indépendant, … l’autre cause est la diminution drastique du prix de panneaux, -60% depuis 2012, et va encore diminuer de 60% d’ici 2022 !

Lemaizina
Lemaizina
5 années plus tôt

Design “arbre”, oui… mais ces panneaux auraient donné plus d’électricité s’ils étaient orientés dans les normes plein Nord et inclinés à 30° (pour Tana)! Comme abri-bus ou place à palabre!

Lemaizina
Lemaizina
En réponse à  Lemaizina
5 années plus tôt

, fichtre! fallait mettre la vraie illustration de l'”arbre”! ailleurs je vois que les panneaux sont bien orientés dans la même direction!

Izy
Izy
5 années plus tôt

On parie que même avec cet exemple flagrant de praticité, aucun de nos gouvernant ne songerait à équiper tout Madagascar de ce genre de matos.
Qui tiens le pari ?

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires