Les gestes multitouch du trackpad sur Mac OS X Lion

Les gestes multitouch sur Mac OS X Lion font intervenir jusqu'à 4 doigts

Apple fait figure de précurseur en matière de fonction multitouch du touchpad. Initialement, les gestes proposés consistaient essentiellement à substituer la souris et ce, en simulant des clics droits ou encore, la molette par le biais de glissement des doigts. Dès la version Snow Leopard de Mac OS X, les possibilités multitouch du trackpad sont devenues plus fournies, enrichissant ainsi l’expérience utilisateur. A noter que les gestes multitouch que l’on va présenter sont autant valables pour le touchpad des PC portables pommés que pour le périphérique Magic de la firme, du moment que le système d’exploitation soit Mac OS X Lion.

L’édition Lion du système d’exploitation Mac OS X reprend pratiquement tous les gestes multitouch proposés par les versions antérieures. Dans la catégorie des commandes à deux doigts, on retrouve donc la traditionnelle navigation « tout azimut » sur le navigateur, sur le lecteur propriétaire de PDF Aperçu et tout autre programme, gérant l’affichage d’un document. Toutefois, il est important de signaler que nativement, les « mouvements » du document consulté seront l’inverse de ceux de la commande multitouch. Il est cependant possible de désactiver ce « comportement » en cochant l’option « déplacer le contenu dans la direction du mouvement des doigts », dans les Paramètres. La simulation du clic droit par le biais de tapotement reste toujours d’actualité, pareillement aux gestes « importés » d’iOS, pour ne citer que la modification de la taille du contenu au moyen de pincement ou encore la rotation. La principale nouveauté introduite sur Mac OS X Lion reste le défilement d’un onglet ou d’une page web à l’autre et ce, par le biais d’un balayage horizontal à deux doigts. Dans un contexte de balayage vertical par contre, la commande multitouch relative agit sur le dock. En réalité, il est nécessaire de pointer l’icône d’une application située sur ledit dock au préalable avant de réaliser le mouvement avec ses deux doigts. Ainsi, il sera possible de visualiser l’ensemble des fenêtres ouvertes pour une même application ou d’ouvrir une pile, sans avoir à cliquer sur cette dernière.

Concernant les gestes multitouch faisant intervenir 3 doigts, le balayage horizontal offre l’opportunité de passer de l’interface d’une application à une autre, pour peu qu’elles soient ouvertes en mode plein écran. C’est plus ou moins l’équivalent du raccourci clavier Alt+Tab, sur Windows. Dans un contexte de balayage vertical par contre, il existe deux possibilités selon que l’on déplace ses trois doigts vers le bas ou le contraire. Ainsi, le fait de glisser ses trois doigts vers le bas permet d’afficher toutes les fenêtres d’une seule application exécutée tandis que le mouvement opposé, offre la possibilité d’afficher la fonction Mission Control. Pour rappel, cette dernière est une fonctionnalité ayant pour mission d’afficher toutes les fenêtres des applications exécutées sous forme de vignettes et vient substituer l’ancienne fonction équivalente dénommée Exposé. Si l’on désactive les commandes multitouch à 3 doigts dans les paramètres du trackpad, les mouvements présentés précédemment auront les mêmes fonctions que ceux faisant intervenir deux doigts. Pour ce qui est des gestes multitouch avec les 4 doigts, Mac OS X Lion n’en propose que 3 dont les deux premiers ont déjà été disponibles sur l’édition précédente: Snow Leopard. Ainsi, le balayage vertical vers le haut avec 4 doigts affiche également la fonction Mission Control tandis que le mouvement contraire permettra de la masquer. Le balayage horizontal permettra, quant à elle, de basculer d’un espace ou d’une application à une autre, pareillement aux gestes à 3 doigts.

La seule nouveauté concernant les gestes multitouch à 4 doigts provient d’iOS, plus précisément de l’iPad, puisqu’elle consiste à réaliser des pincements ou le mouvement inverse. La première commande permet d’activer le fameux launchpad de Mac OS X Lion tandis que le mouvement inverse, le désactivera.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!