Les Malgaches n’aiment pas qu’on leur impose

Aoka zay, ampy zay ?

On a presque envie de rétorquer « pas seulement les Malgaches » car personne dans la vie n’apprécie d’être bousculé et de se voir imposer des choses que l’on n’a pas demandé.

Et c’est exactement pareil avec ce Tanamasoandro. Non mais t’es qui toi pour nous imposer tes buildings et tes centres commerciaux là ? Retourne d’où tu viens plutôt oui et n’oublie pas d’y regarder si j’y suis. Ton progrès et ton fandrosoana tu peux te les garder, je suis très bien avec mes tanimbary séculaires. Désolé pour la vulgarité dans les propos, mais dans les faits, ça se ramène exactement à ça.

Donc si les dirigeants ne doivent pas attaquer de front comme cela, comment devraient-ils faut procéder alors ? Tout simplement en provoquant l’envie des autochtones.

L’idée ce n’est pas de vous imposer à eux mais plutôt de les laisser venir à vous. C’est une démarche assez psychologique, qui requiert beaucoup de finesse et d’intelligence. Et autre astuce, ce n’est pas pour rien que moi je veux construire ma ville nouvelle dans un endroit où il n’y a rien dessus, pas de tanimbary, pas d’infrastructures et surtout le moins d’habitants possible.

Comment provoquer l’envie ? Je commence à faire mon schmilblick avec mes égouts, mes infrastructures et tout le tralala, et croyez-moi, les gens ne sont pas aveugles, c’est eux qui viendront à moi en me disant « patron misy tany amidy atsy akaiky atsy so de ilainy patron » etc. Bien entendu, pour réduire les coûts j’aurai pris soin d’avoir le maximum de terrains domaniaux à proximité. Et c’est comme ça qu’on suscite l’adhésion, sans forcer qui que ce soit.

Et Madagascar est assez grand (et vide) pour multiplier les projets de ce genre. Donc au lieu de tenter de s’immiscer de force dans les grandes villes, prenons notre angady, notre b*** et notre couteau et partons courageusement à la conquête… du fin fond de notre propre pays 🙂 Allons en brousse, partons des Routes Nationales existantes comme bases de départ et construisons de vraies nouvelles villes le plus à proximité possible.

Quand je vais à Majunga, ce qui me frappe ce sont ces vastes espaces inhabités le long de la RN4. Des centaines, des milliers, des dizaines de milliers d’hectares à perte de vue, sans rien dessus. Bon ok, c’est un peu sec et aride aussi mais il n’y a pas de problèmes dans la vie, il n’y a que des solutions. Pareil sur la cote Est, avec un peu plus de verdure, des espaces inhabités partout.

Voila, c’est comme ça que ça devrait marcher à Madagascar. Vous voyez, ce n’est pas forcément la peine d’y habiter pour savoir comment sont les gens … et comment composer avec 🙂

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

10
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Freuu
Membre
Freuu

partons courageusement à la conquête… du fin fond de notre propre pays.

C’est exactement ce qui ne s’est jamais fait depuis l’indépendance, des malgaches sérieusement formés « à l’extérieur » qui n’ont jamais voulu rentrer au fins fonds du pays pour y exercer leur art et avec l’aide des pays formateurs.
Il est vrai que de nombreux pays ont réussi, sans trop d’efforts, à garder les meilleurs et supporter les moins bons 🙂

Maintenant c’est fichu, les écarts sont tels avec Madagascar que très peu envisagent de rentrer, même pour y passer leur retraite.
Certes le taux de change est encore très favorable, mais l’augmentation générale de tous les prix à Madagascar est dissuasif.
D’autant plus que les pays comme la France commencent à trouver très payant de taxer les retraités…

Lalabe
Invité
Lalabe

Sauf que c’est très compliqué avec des gens mal élevé comme celui que nous avons à la tête du pays. Ils ne connaissent jamais de limite jusqu’au coup d’Etat de 2009. Alors, ces gens s’imposeront toute leur vie, ils mettront la pression sur les personnes, sans réflechir

Je Comprends Pas Et...
Invité
Je Comprends Pas Et...

J’aime votre mentalité.

Olivier
Invité
Olivier

Susciter l’adhésion et non imposer sa propre vision…
Tout comme Parmentier, au 18 ère siècle, qui désespérait de voir le si bon potentiel nutritif de la pomme de terre boudé par les français. Il eu l’idée de la faire planter tout près de Paris, dans des champs protégés par des gardes du roi, le jour seulement !
Ben la nuit, certains sont venus voler les précieux tubercules que le roi se donnait tant de mal à faire garder…
Et la pomme de terre trouva sa place dans l’assiette des français pour ne plus jamais la quitter.

Drôle de méthode mais objectif rempli !

ramims
Invité
ramims

peut être que les terrains sont réservés au vahiny a tel point qu’il ne reste qu’ambohitrimanjaka pour le projet

kof
Membre

Les Malgaches n’aiment tellement pas qu’on leur impose qu’ils seraient prêts à mettre au pouvoir n’importe qui qui leur laisse faire. L’esprit de 2009 était ça. Et on en voit les conséquences aujourd’hui.

Moi je ne crois plus à la subtilité pour sortir le pays de cette m*rde. Que ce soit psychologique ou autres. Tant que ne vient pas un homme ou une femme qui sache imposer ce qui est nécessaire aux Malgaches, à commencer par un minimum de discipline, la base, rien ne se fera dans ce pays. Evidemment c’est pas un président qui commence sa présidence en paradant dans une cadillac escalade qui va pouvoir le faire.

Ralek
Membre
VIP

Allons en brousse, partons des Routes Nationales existantes comme bases de départ et construisons de vraies nouvelles villes le plus à proximité possible.

C’est exactement ce que je disais ici
https://www.actutana.com/depeche/akamasoa-il-na-pas-eu-besoin-de-remblayer-un-seul-tanimbary-le-pere-pedro/comment-page-1/#comment-139668
Explorez Madagascar avec Google Maps et vous verrez l’immensité de notre pays.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!