L’Histoire continue

Oui, l’Histoire avec un grand H. Nous sommes maintenant à quelques heures de ce 1/4 de finale historique pour notre pays, et vous, moi, votre voisin, aux 4 coins du monde, nous sommes en train de la vivre en live, c’est tout simplement incroyable.

Oui, certes, au fond de nous, nous aimerions qu’ils aillent encore un peu plus loin mais en toute honnêteté, le contrat est déjà largement rempli jusqu’ici. Le petit poucet a déjà posé un gros orteil dans la cour des grands et c’est tout simplement magique !

Je n’ai pas grand chose à dire, à recommander, à conseiller pour le match de ce soir. Nous avons la chance d’avoir un sélectionneur national expérimenté, qui connaît son job, et qui aura mis toutes les chances de notre côté. Après, comme d’habitude, quand l’Homme aura fait tout ce qu’il aura pu, produit tous les efforts qu’il aura pu produire, la suite ne dépend plus de nous. Zay, tout est entre Ses mains maintenant, nous ne pouvons plus faire grand chose de plus, le sort en est jeté.

La cour des grands

La cour des grands disais-je. Oui, à commencer par la prochaine CAN, en 2021, qu’il conviendra de préparer dès la fin de cette édition 2019, après quelques vacances bien méritées. Puis un an plus tard, en 2022, les qualifications pour la Coupe du Monde au Qatar…

Ça paraît surréaliste n’est-ce pas de tenir des propos comme ça aujourd’hui ? On les aura tenu il y a un mois à peine, on aurait rit au nez de ces « planteurs de vanille qui jouent au foot« , comme dirait l’autre comique, mais là aujourd’hui, 4 matchs après, non ça ne rigole plus.

Contrairement aux petits esprits étriqués qui ne considèrent pas le foot en particulier et le sport en général comme un vrai métier, les Barea viennent de nous faire la superbe démonstration que 11 types qui courent après le ballon sur un terrain pendant 90 ou 120 minutes peuvent littéralement se faire soulever, dans le bon sens du terme, 25 millions d’individus.

Et de quoi également et largement susciter de nouvelles vocations. Nous sommes encore loin de l’Industrie du sport que l’on voit dans les autres pays avancés mais ce parcours exceptionnel des Barea pourra être le signal de départ d’une nouvelle aventure en la matière.

Entendons nous bien : il ne s’agit pas seulement de 11 footballeurs sur un terrain. Derrière, cela signifie de nouvelles infrastructures à créer, des équipements, des écoles, des encadrements, de l’emploi, des droits télévisuels, des ligues, du spectacle, de l’événementiel et on en passe. Il faut voir plus loin que le petit bout de son nez, savoir ce qu’est l’effet papillon et admettre que ces 11 bonhommes qui courent après un  ballon peuvent être un formidable point de départ et un puissant levier qui contribueront significativement au développement de notre pays.

Et quand on voit cet incroyable engouement national et international depuis 3 semaines, la preuve en est faite : il y a quelque chose qui a soudainement changé pour ce pays. Ne serait-ce qu’à l’international, où l’on a beaucoup moins entendu parler « …d’un des pays les plus pauvres du monde« , plutot remplacé par « la sensation« , « la belle surprise« , « le miracle malgache » et on en passe. Tiens, il faudrait d’ailleurs que je fasse une petite compilation de ces articles dithyrambiques, c’est tellement rare… et bon ! Merci Barea de nous avoir rendu notre fierté d’être malagasy !

Pensons déjà à ce retour triomphal

Dernier point avant de conclure aujourd’hui : peut-on déjà s’il vous plaît commencer à penser au retour triomphal de ces super héros au pays ? Leur réserver un accueil digne de ce parcours tellement brillant ? Moi je verrai bien un bus imperial à étage, décapotable, qui partirait d’Ivato jusqu’à Analakely. Et qui se frayera péniblement un chemin à travers une incroyable marée humaine tout au long du trajet, pendant 4 heures au moins. Et pour couper court à de futures polémiques, moi ça ne me dérangerait pas que le Président de la République Andry Rajoelina soit dans ce bus avec les joueurs car quoi que l’on puisse dire, il a également apporté sa brique à cette incroyable success story des Barea.

Zay, vita. Et #AlefaBarea, faites nous encore vibrer une fois de plus ce soir, on vous aime, misaotra eee !

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

16
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Despote
Membre

« Leur réserver un accueil digne de ce parcours tellement brillant ? Moi je verrai bien un bus imperial à étage, décapotable, qui partirait d’Ivato jusqu’à Analakely. Et qui se frayera péniblement un chemin à travers une incroyable marée humaine tout au long du trajet, pendant 4 heures au moins »
Bref, un accueil digne du Pape haha

Molaly
Invité
Molaly

Omanina tsara miaraka amin’izany izay isorohana ny mety fifanosehana mitera-doza

Andria
Invité
Andria

« —-Derrière, cela signifie de nouvelles infrastructures à créer, des équipements, des écoles, des encadrements, de l’emploi, des droits télévisuels, des ligues, du spectacle, de l’événementiel et on en passe.— »

Oui. C’est bien tout ce qu’il nous faut désormais. Une vraie politique du sport, avec des budgets bien lotis. De vraies infrastructures du foot et du sport en général. Pas comme disait l’équipe du Sénégal en 2018: « votre terrain, c’est comme du champs de patate » Mais non, bon sang!
Il faut se démarquer, « now is the right time »… Alefa Barea! Alefa Madagasikara!

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Derrière, cela signifie de nouvelles infrastructures à créer, des équipements, des écoles, des encadrements, de l’emploi, des droits télévisuels, des ligues, du spectacle, de l’événementiel et on en passe

Une manne inespérée pour pour de nombreux nouveaux directeurs, sous directeurs, conseillers, opportunistes, … comme d’habitude dès qu’il y a de l’argent a détourner gagner facilement.

kof
Membre
VIP

Pour pérenniser ce succès et éviter qu’il soit sans lendemain, il y a déjà une chose qu’on peut mettre en place immédiatement : créer un championnat professionnel. La formation c’est bien, les infrastructures c’est top, mais ça c’est pour demain et après-demain. Pour tout de suite, en créant un championnat pro, on peut capitaliser immédiatement sur ce succès en dynamisant le foot malgache. Alors c’est sûr, dans ce championnat il n’y aura pas de Mbappé ni de Neymar et les salaires qui vont avec. Les joueurs toucheront un salaire plus en adéquation avec la réalité endémique. Mais ça offrira des opportunités à nos jeunes et nos talents et ça fera évoluer les mentalités sur la possibilité de vivre à 100% d’un sport,

Comment financer ce championnat pro? Un championnat pro c’est quoi? C’est juste obliger les clubs qui y jouent à être des « entreprises ». En d’autres termes il faut donner aux clubs les moyens de subvenir à leurs besoins pour qu’ils puissent payer joueurs et staffs techniques. Comment? Recettes des matchs, merchandising, recettes publicitaires, vente de joueurs etc… J’en sais trop rien, mais une chose est sure : quand on veut on peut.

ranicks1
Membre
ranicks1

Je crains tellement qu’après quelques jours d’exaltation suite au retour triomphal de nos héros, tout revienne au normal, suivant la norme endémique. Donc, quelques infrastructures au compte-goutte, des terrains toujours pas aux normes, des joueurs sous-payés, etc. Sans oublier la récupération politique de certains qui ne vont pas hésiter à mettre leur selfie avec les Barea sur leur affiche de propagande! A mon avis, regrouper les meilleurs joueurs de chaque ville dans une seule équipe permet de mieux les payer et de suivre en permanence leur évolution. Car même s’il y a plusieurs équipes à Munich, Paris ou Madrid, seule une ou deux possède une envergure internationale.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

Je crains tellement qu’après quelques jours d’exaltation suite au retour triomphal de nos héros, tout revienne au normal, suivant la norme endémique.

Après la recherche quotidienne du sakafa va rependre le dessus plus difficilement vu les dépenses effectuée pour faire la fête de la victoire des baréa, réalité endémique …

Sifaka
Membre
Sifaka

Comme disait Fontaine, « Oui Monsieur, on va à la CAN » déjà avec fierté , Maintenant, tout est possible avec Eux, A fond avec #Alefa Barea !




ramatoa
Invité
ramatoa

ny hirariana dia hisy fandraina makotrokotroka azy ireo
fa sorohana ihany koa ny fifanosehina sy ny fifanitsahana @ zay fotoana izay

CLAUDE
Membre
CLAUDE

C’est un beau parcours , remercions tous ceux qui y ont contribué. Cependant , il y a énormément de leçons à tirer , laissons cela aux compétences qui pourront évoluer dans l’excellence.

Cupidonb25
Invité
Cupidonb25

Je relis ce post et me rend compte que vous avez contribué à cet accueil des Bareas, et franchement on a vu les résultats…