L’individualisme qui anéanti tout progrès à Madagascar.

rps20180528_164916 Champignons.jpg

Bien entendu, il n’est pas question de prôner un altruisme excessif, mais on peut constater qu’à Madagascar l’intérêt individuel est bien plus privilégié que l’intérêt général.

Ce que je dis là ne sera pas compris par tout le monde aussi vais-je donner des exemples dans une matière que je connais bien pour l’avoir étudié: la mycologie.

Qu’est-ce la mycologie vont me demander certains. Et bien c’est tout simplement l’étude des macro-mycètes. Ben quoi? vous ne savez pas ce que sont les macro-mycètes? Ben se sont simplement les champignons non microscopiques.

Vous allez me demander encore avec raison que vient faire l’individualisme avec les champignons?

Ben, les champignons de par leur travail d’ensemble sont un  régulateur de la nature.

En fait c’est très simple il existe trois grandes espèces de champignons : Les plus sympas, ce sont les symbiotiques, puis viennent les parasites et enfin les saprophytes.

Prenons l’exemple d’un champignon inféodé à une espèce bien particulière d’arbre qui ne se trouvera pas sous un autre arbre et pas plus ailleurs qu’à proximité de cet arbre. Il fait de la symbiose avec l’arbre c’est a dire que le champignon… ou plutôt le mycélium qui est la « racine du champignon » est capable de synthétiser les minéraux se trouvant dans le sol, ce que l’arbre ne peut pas faire. Par contre l’arbre de par sa fonction chlorophyllienne est capable de « fabriquer » des sucres. Donc  le mycélium du champignon va faire un échange avec l’arbre qui lui passe le sucre alors que le champignon va offrir des sels minéraux à l’arbre… bien entendu c’est un peu simplifié mais il y a une entente cordiale entre les champignons symbiotiques et les plantes-hôtes.

Dans le deuxième cas, il y a ceux  qu’on appellerait des méchants parasites. mais il faut savoir qu’ils font leur travail de suppression des espèces faibles, malades ou susceptibles de créer une dégénération. Généralement les champignons n’attaquent pas les espèces végétales en bonne santé et ce n’est que lorsque le bois par exemple d’un arbre commence à s’affaiblir à cause d’une blessure qui laisse entrer des espèces animales qui vont envahir le bois pour l’affaiblir plus encore que le champignon va accélérer le travail de destruction.

En ce qui concerne la troisième catégorie de champignons qui sont les saprophytes, ce sont des espèces qui éliminent les matières mortes que ce soit un arbre qui dans sa jeunesse a été en bonne entente avec un champignon qui lui apportait des sels minéraux puis qui a vieilli et après avoir trop faiblit au cours de sa vie est mort de sa belle mort après que les parasites lui aient pompé ses dernières forces a été envahi par les différentes espèces de champignons saprophytes qui vont décomposer lentement la lignite de l’arbre pour la transformer en humus. Ces champignons sont parfois très spécialisés sur des essences d’arbres bien distinctes ou alors d’autres qui peuvent contribuer à la décomposition des matières organiques et qui sont peu regardants.

Ainsi la nature est bien structurée pour le plus grand bien de l’ensemble végétal où règne peut-être une guerre sans merci pour l’occupation des places de choix car si pour le commun des mortels il existe deux sortes de champignons à savoir les comestibles et les toxiques… pour ceux qui connaissent le sujet, ils vous diront que toutes les espèces de champignons possèdent des substances abiotiques ou antibiotiques, pour, soit se défendre contre d’autres espèces qui voudraient prendre leur place ou tout simplement pour pouvoir attaquer d’autres espèces et s’implanter à leur place.

Ah ! Je rêve d’une société gasy structurée organisée et en pleine évolution où chacun pourrait vivre en harmonie avec les autres espèces qu’elles soient floristiques ou faunistiques.. mais les critiques vont encore User de leur privilège pour dénoncer un article peu intéressant et mal écrit.

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article

11
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
elman
Admin
VIP

Très belle analogie ! Ou euh métaphore.. ou euh parabole .. ou euh et j’en sais rien après tout 🙂

Sur la forme, supprimez juste les « Ben » et ça sera parfait.

Merci pour vos participations en tout cas.

Vzmb
Membre

« …vivre en harmonie » (y) à l’image des schtroumpfs qui vient dans des champignons et qui ont leurs rôle respectifs dans leur petit monde

User
Invité
User

Excellent billet, merci pour le partage.




User
Invité
User

@l’auteure… Rho c’est quoi cette pique gratuite à mon endroit ? 🙂 Avouez quand même que cet article est mille fois mieux que l’autre où vous parlez d' »élever des requins ».

User
Invité
User

Sinon, je ne pense pas que ça soit très courageux de régler ses comptes par article interposés. 🙂 Vous auriez pu me répondre directement en commentaire si vous n’étiez pas d’accord. D’ailleurs, les critiques que j’ai laissé hier ne vous visaient pas particulièrement, ni aucun autre contributeur d’ailleurs. Mes propos ont été mal interprétés.

elman
Admin
VIP

# Sinon, je ne pense pas que ça soit très courageux de régler ses comptes par article interposés

Effectivement, on va laisser ce genre de procédés à la Gazette par exemple.

kof
Membre
VIP

Je viens de tomber sur cette tribune. Et bien je dormirai un peu moins stupide ce soir. Je n’y connaissais rien en champignon ou en mycologie. Merci 🙂

Et les champignons hallucinogènes alors? Vous avez oublié les champignons hallucinogènes. C’est pourtant le genre de champignons le plus proche du fonctionnement de la société malgache actuelle non? 🙂

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!