L’industrie de la vidéoludique, pour l’interdiction de la revente de jeux

L’industrie des jeux vidéo, par le biais des maisons d’édition, a fait part de son mécontentement face à la croissance considérable du marché de la revente de titres. En effet, il semblerait que ce dernier soit extrêmement florissant, au point qu’on lui reproche d’être à l’origine de la baisse de performance des sociétés spécialisées dans le milieu.

Si l’on se réfère effectivement aux nombreuses études entreprises au niveau du marché nord-américain, la revente de titres de vidéoludique accuserait un résultat de 2 milliards de dollars pour l’année 2009. Une somme loin d’être négligeable pour le milieu de la vidéoludique qui commence à s’essouffler. A titre de comparaison, c’est le chiffre d’affaire généré par le titre phare de la console de Microsoft depuis sa sortie en 2001: Halo, tout volet confondu. Par conséquent, les éditeurs ont introduit une plainte auprès de la Cour d’Appel des États-Unis, pour mettre fin à cette pratique qui se révèle être très lucrative pour les détaillants.

Toutefois, l’interdiction de la revente, autrement dit, la suppression du marché des jeux de seconde main s’avèrerait extrême et aura certainement un impact direct sur les gamers. Cette initiative ne serait donc pas la solution adéquate pour remédier à la baisse de performance de l’industrie des jeux vidéo et à la montée en puissance du marché de la revente. Qui plus est, ce ne sont pas tous les acteurs majeurs du secteur de l’édition qui approuvent cette alternative audacieuse de l’industrie de la vidéoludique, à l’image de Electronic Arts. En effet la marque estime qu’interdire la revente n’est pas l’unique solution et que, consciente de l’impact de ce phénomène sur ses activités, elle a déjà mis en place un système avantageux pour tous les acteurs impliqués. Il s’agit du dispositif Online Pass, dédié au mode multijoueur et consistant à essayer le titre pendant une période donnée avant de payer un abonnement pour continuer à jouer. Dans ce contexte, le marché de la revente se présente plutôt comme un levier de croissance.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!