L’occupation géographique ce n’est toujours pas ça

En 2022 donc nous sommes…

Gné ? Un constat s’impose : la répartition géographique de la population sur l’ensemble du territoire endémique ce n’est toujours pas ça.

Certes il y a l’Arlésienne Tanamasoandro mais comme ça a l’air compliqué d’ériger ne serait-ce qu’UNE ville nouvelle dites donc. En bientôt 5 ans, c’est plutôt maigre n’est-ce pas ?

C’est le problème quand on veut tout centraliser en fait. Je regarde mon eco quartier flambant neuf, je ne pense même pas qu’Emmanuel Macron soit au courant de son existence. Non, ici c’est ma Mairie et autres collectivités décentralisées qui sont en charge de ce projet, en collaboration avec les promoteurs privés.

Et c’est partout pareil dans toutes les régions de France. La région est le seul maître d’œuvre, le Président, les Ministres et toussa ne sont aucunement impliqués, chacun tient sa place et les cochons sont bien gardés.

On n’a plus besoin de gouverneurs non plus en France, les conseils régionaux font très bien leur job et gèrent parfaitement leurs attributions, comme la gestion des transports, le développement économique, la formation, l’emploi, la culture, le sport et toussa.

Un cran en dessous, on retrouve les conseils départementaux (plusieurs départements font partie d’une région) et enfin, les mairies.

Toutes ces entités disposent de leur budget de fonctionnement et d’investissement, à coups de milliards d’€. Et c’est incroyable, waa ça marche.

Bon, bien entendu il existe des disparités entre les régions, départements, communes et toussa. A titre d’exemple, j’habite aujourd’hui dans le département le plus “pauvre” de France en matière de revenus par habitant

.. mais mon département dispose quand même d’un budget de fonctionnement de l’ordre de … 1,9 milliards € 😯 Comme quoi le concept de pauvreté est somme toute assez relatif 🙂

Bref, toutes les régions, départements et communes de France n’attendent donc pas le bon vouloir des Parisiens ni de l’Elysée pour se développer. Nous avons là une vraie décentralisation effective.

Et où que l’on soit sur le territoire français, on sera assuré de retrouver la civilisation avec des infrastructures correctes, de la sécurité, du commerce, des emplois et toussa.

Certes, encore une fois, pas au même degré que la région Île de France : certaines communes sont même confrontées à de grosses difficultés (déserts médicaux etc.) mais dans l’ensemble, ça marche.

Tandis qu’au pays endémique on attend tout du messie Prezida donc. Laissez tomber, là oui même dans 3000 ans vous pourrez toujours les attendre la civilisation et le développement.

Et dernier point : ici en France peu importe qui sera le prochain Président, la décentralisation, elle, continuera de toujours fonctionner. On n’a pas à s’inquiéter de “troubles” post-electoraux, de “non continuité des affaires de l’État” et toutes ces aneries endémiques, où on repart toujours de zéro après chaque élection.

Vous allez voter une énième fois l’année prochaine. Mais en fait, votre vrai problème n’est pas seulement d’élire un nouveau Président de la République.

Mais plutôt de repenser votre organisation territoriale. Et d’arriver enfin à cette décentralisation effective, pour avoir une chance de sortir de la Préhistoire.

Et de pouvoir rentrer dans le Moyen âge.

Subscribe
Me notifier des
guest
16 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Coco
1 mois plus tôt

Même s’il y a un Prezida qui vient avec toutes les meilleures intentions du monde, par rapport l’étendu du territoire et la démographie, tout ne peut pas dépendre que de lui.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

Tsiranana n’avait pas la poigne mais il avait l’appui de la France, deba avait d ela poigne mais on connait où il a conduit le pays, Zafy etait guidé par son antimerina , Ra8 avait de la poigne et ça n’a pas plus à certains qui ont preferé payé des militaires pour se mutiner, et Rajao, c’etait sa femme qui portait la culotte, mamimbahoaka est non seulement mou mais n’a rien dans sa tete

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Coco
1 mois plus tôt

durant la 1ère republique, les provinces ainsi que leur démembrements avaient déjà leur budget autonome, les ponts, ecoles et centres hospitaliers qui subsistent à ce jour, hèlas, 2 revolutions sont passées, l’autre socialiste qui a tout donné aux copains sous pretexte de nationalisations et quota par province, l’une a tout simplement detruit par le feu et les vol ce qui restait

mpijery
mpijery
1 mois plus tôt

J’ai toujours dit que Madagascar n’est pas (pas encore) surpeuplé, la France est plus petite avec deux fois plus d’habitants
La clé est vraiment la décentralisation, mais “on” ne veut pas l’appliquer pour des raisons inexplicables, ce n’est pas pour autant que le féderalisme soit adapté pour Madagascar

Katsaka 2
Katsaka 2
En réponse à  mpijery
1 mois plus tôt

C’est sur que les campagnes faites par ceux qui pretendaient être des fédéralistes mais qui sont en réalité des complices du système centralisé de vol, de pillage et de corruptions actuel ont laissé quelques traces dans vos têtes. Par dessus, il y a ceux qui en famille ou en groupe tremble à l’idée que la mer ne serait plus …

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Katsaka 2
1 mois plus tôt

ces gens qui pretendent etre des federalistes ne sont que ceux qui veulent profiter de la place qu’occupent les dirigeants des regions actuelles, ils ne sont pas du tout chauds pour le développement de leur region

Rafangy
Rafangy
En réponse à  mpijery
1 mois plus tôt

le federalisme n’est pas la solution pour la simple et bonne raison que dans le sud est, comment v t on faire pour faire que des foko qui se haissent depuis depuis puissent accepter que un autre foko conduit les affaires de l’etat federal, ou encore, comment delimiter les differents etats fedraux? moramanga andriba, villes merina mais incluses dans d’autres provinces, tsiroanomandidy, ville sakalava mais rattachée à antananarivo, ranohira et betroka sont les capitales du foko bara mais les colons ont divisé les bara avec une partie à fianrantsoa, et l’autre a toliary, enfin il ne faut pas oublier que la province de diego a éte seulement créée en 1956

Modifié 1 mois plus tôt par Rafangy
mpijery
mpijery
En réponse à  Rafangy
1 mois plus tôt

Le fédéralisme est une solution lorsqu’il y a des spécificités complètement différentes entre les délimitations territoriales. Dans le cas de Madagascar, ces différences se situent uniquement dans les us et coutumes, et encore, c’est très similaire finalement. Certaines ethnies possédant encore leurs “Ampanjaka” peuvent les garder avec des pouvoirs symboliques, la république garde le pouvoir exécutif avec les collectivités décentralisées

tsytiafoza
tsytiafoza
1 mois plus tôt

Ce n’est qu’une question de vouloir, de volonté politique. Si one se développe pas c’est qu’on ne veuille forcément pas le faire et le peuple est complice en acceptant cela. Cette situation arrange justement les politicards et on y restera 3000 ans comme vous le dites.

despote
despote
1 mois plus tôt

Je voudrais donner mon avis, mais j’ai peur d’être taxé d’ultracrépidarianisme, donc je le garde pour moi 🙂

gérard
En réponse à  despote
1 mois plus tôt

c’est le propre , et peut être le défaut majeur de la démocratie que d’autoriser chacun à avoir un avis sur tout ?

Rakotovelo
Rakotovelo
1 mois plus tôt

Le jour où la décentralisation sera découplée des aspirations ethniques, la création des 22 régions (une 23ème par le c*on) aurait pu être un depart sérieux, et même si la création de ces régions était plus ou moins basée sur l’existence des 18 (ou 19) ethnies, peu importe, alors on pourrait commencer à réfléchir sérieusement !
L’erreur fondamentale serait de relier décentralisation et ethnies, cela conduirait au tribalisme ! On tourne en rond depuis 60 ans.
Mais concrètement il faut savoir que actuellement même les budgets des communes urbaines sont encore sous la coupe du ministère des finances ! Pas le contrôle mais l’utilisation ! Gné
Alors la déliquescence de ce pays arrivera bien avant toute restructuration ! Ce qui reste d’Etat risque de disparaître avant ! J’en ai bien peur, surtout avec les dirigeants actuels.

Voir d'autres articles

Commentaires