Mac OS X sur le Google Book CR 48?

Pas encore commercialisé et déjà hacké!

Plusieurs constructeurs le confirmeront, aucun système de protection ne résiste longtemps aux « assauts » des hackers. Ainsi après le Kinect de Microsoft, c’est maintenant au tour du netbook du géant des moteurs de recherche de faire l’objet de toutes les convoitises, de la part de ces pirates informatiques.

La dernière prouesse en date des hackers est l’installation du système d’exploitation de la marque à la pomme sur le prochain netbook de Google: le Google Book CR 48. Ce dernier est pour rappel destiné à jouer le rôle d’ambassadeur pour le futur OS de la firme de Mountain View. Selon les auteurs de cet exploit informatique, qui semble plus ou moins absurde, l’installation de l’OS de la firme de Cupertino sur ce futur netbook destiné au Chrome OS n’a pas réellement été ardue. En effet, il suffisait de désactiver cet OS et ce, par le biais d’un petit bouton situé en dessous de l’accumulateur puis de modifier le BIOS du netbook et enfin, de bidouiller un peu le système d’exploitation de Apple, pour qu’il soit compatible avec la solution.

Plusieurs vidéos disponibles sur la Toile montrent le résultat de cette opération de « compatibilité forcée ». Sur ces images, on remarque que le tandem Léopard des neiges et netbook CR 48 génère un résultat plutôt fluide même si plusieurs dysfonctionnements ont été notés. Les animations graphiques du Mac OS X ne sont effectivement pas gérées par la faible capacité de la puce graphique GMA intégrée dans le processeur Intel Atom, la fonction multitouch du trackpad est prise en charge par le netbook même si ce dernier fait l’objet de différents bugs et le système ne peut se mettre en veille. Pour les chanceux qui disposent du netbook CR 48 et qui souhaiteraient essayer de faire de même que les hackers, plusieurs tutoriaux sont disponibles. Il est cependant important de remarquer que ces modes d’emploi s’adressent à un public averti.

Ces tentatives d’installation d’OS autres que celui du Big Brother ne sont que des défis entre « grosses têtes » de l’informatique et par conséquent, ne cherchent pas à détourner le netbook CR 48 de sa vocation première. En tout cas, il est certain que ces hackers font partie des bêta testeurs choisis par Google pour essayer sa solution, puisqu’elle n’est pas encore mise à la disposition du grand public.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!