Madagascar : c’est bien d’espérer un taux de croissance positif pour 2022

Sauf que

Non franchement c’est bien, l’espoir fait vivre. Ça fait des petits calculs, des petites projections, ça établit un projet de Loi des finances

… bref, ça y croit. Et bien, malheureusement, désolé de doucher les optimistes mais avec à peine un peu plus de 400 000 personnes qui ont un schéma vaccinal complet au moment où nous parlons, et ce sur une population de 28 millions de personnes, on est loin du compte !

Donc quand on regarde tous les pays du monde  qui peuvent se prévaloir d’un bon taux de vaccination mais sans être exceptionnel non plus, comme l’Autriche, il y a là hélas matière à un peu plus de circonspection. Quand ce pays là justement se reconfine et projette de rendre la vaccination obligatoire, c’est dire la complexité de cette pandémie.

Il ne faut pas croire que la vaccination est la panacée, l’arme ultime contre ce fléau. Non, à l’instar des gestes barrières ou du pass sanitaire, la vaccination fait juste partie de la panoplie de mesures pour lutter contre le covid19, sans plus.

Et même si le taux de protection est excellent, il faut bien prendre en compte aussi qu’il n’est pas de 100%, donc il y a, et il y aura forcément des trous dans la raquette, c’est mathématique et statistique, c’est comme ça.

Donc encore une fois, même si nous sommes aujourd’hui moins démuni et impuissant qu’au premier trimestre 2020, la guerre n’est pas encore gagnée et de facto, elle n’est pas terminée. La bonne nouvelle est que chaque jour qui passe, la science progresse à pas de géants et l’arsenal des mesures anti covid19 s’enrichit également.

Il faut donc gagner du temps et se protéger … dans le même temps. Les trous dans la raquette ce sont bien évidemment tous ces gens qui refusent de se vacciner et qui sont en train de saturer de nouveau les systèmes hospitaliers. Et donc de les paralyser. Faisant effet domino car bien entendu, face aux mauvais chiffres et ne pouvant rester les bras croisés, les dirigeants sont dans l’obligation de reprendre des mesures privatives de libertés. Exactement comme en Autriche.

Pour en revenir à Madagascar, la ronde des mauvais chiffres commence là aussi à revenir au quotidien. Et malheureusement, le pays se trouve toujours au même stade qu’il y a 2 ans, ayant totalement loupé le virage de la vaccination. Et là, si le variant delta est confirmé, bonjour les dégâts !

Quand on observe la population aujourd’hui, là aussi la mesure “gestes barrières” ne sont plus qu’un lointain souvenir. Mais bon, croyez mon expérience, je sens qu’ils vont revenir très très vite.

Bref, encore une fois, cette crise du covid19 doit être traitée avec la plus grande fermeté et rigueur qui soient, mais aussi avec une grande humilité.

Un concept malheureusement inconnu au pays du werawera et du poerapoera. Et le covid19 s’en fo*ut du  werawera et du poerapoera : taux de croissance ou pas, il se diffuse, il s’étend.

Et il tue.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles