Madagascar : et l’après Covid19 ?

Elle a pu redémarrer sans problème

Gné, quoi l’après Covid19 ? Oui, c’est une simple question sans malice car il paraît que gouverner c’est prévoir.

Donc une fois que la crise sera passée, et dans l’intervalle la date du 26 juin 2020 qui sera certainement la pire célébration dans l’Histoire sexagénaire de ce pays, qu’est-ce qu’on pense faire ?

Des dégâts hors normes

Le problème c’est que sur le plan socio-économique, les dégâts s’avèrent d’ores et déjà incommensurables. Gigantesques. Abyssaux. Déjà avant le début de l’épidémie c’était pas génial mais là, après l’épidémie, ce sera encore moins génial !

Et là j’entends déjà les remarques ironiques qui viendront de l’hémisphère nord, genre “bon et bien puisque vous avez dit que vous êtes mafy be, allez-y alors, montrez-le” ?

Bref, trêve de persiflage, là on parle de vies humaines quand même. 25 ou 26 millions de misérables … qui seront donc encore plus misérables ?

Malagasy mafy be

Les plus cyniques diraient “bon bah de toutes les façons ils étaient déjà pauvres avec leur moins d’1€ par jour, donc quelques cents de plus ou de moins” …

Quand à la classe moyenne je n’ose même plus y penser. Si avant la crise on avait encore quelques emplois dans le peu d’industries, dans les services et dans le tourisme, je n’ose même pas imaginer l’état des lieux dans quelques mois, voire quelques semaines.

On ne redémarre pas un vieux moteur poussif comme ça

Car on oublie souvent qu’une économie ça ne se redémarre pas comme cela. Autant il suffisait de couper le contact pour tout arrêter en l’espace d’une déclaration nocturne, autant pour redémarrer il ne suffira pas de tourner la clé de contact.

Car dans l’intervalle la batterie se sera déchargée. Le démarreur, dont les charbons étaient déjà bien faiblards, aura rendu l’âme. La cuve du carbu se sera asséchée et par ailleurs, le faisceau des bougies aura disparu. Les bougies d’allumage aussi d’ailleurs.

Le vieux moteur poussif lui aussi aura subi des dommages, car n’ayant plus tourné depuis un moment, l’huile, par gravité, sera tout simplement redescendue dans le bas moteur et du coup, la lubrification de l’équipage mobile n’a plus été assurée, ce qui n’est jamais bon pour un moteur thermique.

Vous voyez où je veux en venir ? La voiture n’est pas prête de re-rouler, et je n’ai même pas parlé des 3 pneus à plat. Avec une seule roue de secours bien évidemment, à plat elle aussi.

Penser l’après épidémie

Pour ma part ma petite hdi a pu immédiatement reprendre aujourd’hui du service car pendant ces 2 mois d’immobilisation, je m’en suis toujours occupé, même à minima.

Je me suis toujours assuré que la batterie ne se déchargeait pas exagérément, nettoyé et lubrifier les cosses, etc. 1 petit démarrage moteur aussi au moins tous les 10 jours, pour la batterie certes, mais aussi pour le problème de lubrification mentionné précédemment. Les 15 minutes moteur tournant au ralenti sur place ont permis de préserver correctement la mécanique.

Et donc j’en reviens à l’aspect socio-économique malgache : c’est exactement pareil.

Les petites mesures qui auraient du être prises depuis le début auraient du permettre de faciliter le redémarrage. Oui c’est bien de donner 100 000 ar pour acheter le poisson. Mais donner 100 000 ar pour entretenir les filets et les cannes à pêche c’est encore mieux.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Je Comprends Pas Et...

Vous voyez où je veux en venir ? La voiture n’est pas prête de re-rouler, et je n’ai même pas parlé des 3 pneus à plat. Avec une seule roue de secours bien évidemment, à plat elle aussi.

Et le conducteur qui n’est absolument pas en état de conduire mais qui a quand même les clés de la voiture…

Et de toute manière qu’est-ce qu’on en à foutre de l’après Covid-19 ? L’essentiel c’est que l’on nous rende les Iles Eparses !

Soso

Mais le conducteur a été élu. Il fait ce qu’il veut avec la clé de la voiture. Attendez 4ans et réfléchissez bien avant de voter la prochaine fois.
Mais je suis d’accord avec vous pour la restitution des îles eparsa.

mpijery

Attendez 4ans

Non, c’est ce qu’on appelle un chèque en blanc
On peut continuer à le mettre en garde sur ses errements tout en lui laissant les clés. Et s’il fait bien son boulot, pas besoin d’applaudir, il suffit de revoter pour lui la prochaine fois

Soso

C’est de l’ironie, mpijery 🙂

Je Comprends Pas Et...

C’était de l’ironie pour la seconde partie.




Soso

Non, j’ironisais sur le conducteur qui peut faire ce qu’il veut avec la clé de la voiture.

Mais je suis sincèrement un partisan de la restitution de ces îles.

Debile Profond 2.1.5 ™

Nul part dans le monde une loi interdit a une personne sans permis d’acheter une voiture, la preuve même une personne morale (société) peut en acheter une ou plusieurs, seul la personne qui roule avec doit avoir le permis. 😛

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!