Madagascar : on est bien conscient que l’on se dirige droit vers une explosion sociale ?

Ah vous avez oublié d’enlever le Landfort

Face au Covid 19, et ce n’est plus un mystère pour personne, l’État malagasy ne sait plus trop sur quel pied danser.

Les décisions prises, qui étaient pertinentes hier, sont devenues totalement obsolètes, voire dangereuses aujourd’hui. De même, la décision qui semblait surréaliste quelques semaines ou quelques mois plus tôt, aurait donné d’excellents résultats aujourd’hui.

Just in time

Car ce Covid 19 ne se résume pas à un ensemble de décisions à prendre. Il y a surtout le « quand les prendre » pour qu’elles soient efficaces.

La décision de fermer les frontières aériennes par exemple. Oui, c’était très bien mais malheureusement, avec 5 jours supplémentaires pour les derniers vols de rapatriement. Et cette décision aurait pu également être prise 15 jours plus tôt, archives actutana faisant foi.

Donc nous avons là l’exemple d’une bonne décision, mais avec un timing complètement loupé. Et rendant de facto la décision totalement inefficace, la preuve avec l’explosion des cas de covid 19 aujourd’hui à Madagascar. Et pareil pour toutes les décisions qui ont suivi : le confinement avec les taxibrousse lâchés dans la nature, le deconfinement trop précoce, et on en passe.

Le seul petit minuscule espoir pour la population c’est la résistance « naturelle » des Malgaches à toutes les salo*peries possibles et imaginables sur terre. Le fait est là, nous n’avons « que » 16 morts du covid19 jusqu’à aujourd’hui. Et par ailleurs, les Malgaches ont également toute une panoplie de recettes à base de plantes naturelles. Recettes que l’on regarde souvent avec condescendance eu egard à la « pharmacopée » moderne et pourtant croyez moi, il y a des trucs qui marchent plutôt bien dans cette médecine à base de plantes, ayant moi-même eu l’occasion d’en tester quelques unes.

De l’autre côté, les structures d’accueil des malades ainsi que les capacités de tests sont en train d’exploser. Et nous n’en sommes qu’à 1 800 cas. Imaginons le cauchemar si on arrive à …. 140 000 cas ?

En route vers une grosse explosion sociale

Cet inextricable sac de nœuds sanitaire nous amène évidemment aux conséquences socio-économiques engendrées par ce virus. Et comme dans n’importe quel pays au monde, Madagascar n’y échappera pas. Pire, les conséquences sont démultipliées pour le pays qui était déjà le plus pauvre au monde, et ce bien avant cette crise sanitaire.

Pertes massives d’emplois, pertes de revenus dans tous les foyers à l’échelle nationale, petites et moyennes entreprises à la dérive, les classes moyennes qui ont la tête complètement dans l’eau, l’argent qui ne circule plus dans le circuit économique, et cela que ce soit dans le formel ou l’informel : je vous laisse imaginer les dégâts au quotidien. Sans parler de cette chute abyssale sur le marché des changes.

Associées à cela des décisions présidentielles et gouvernementales qui semblent totalement à l’ouest, ne comprenant rien de ce qui est prioritaire, urgent et important, confondant relance et maintien en vie économique, nous nous dirigeons bel et bien vers une explosion sociale sans précédent.

Et tompokolahy sy tompokovavy, nous aurons effectivement droit à un 26 juin jamais vu depuis le retour à l’indépendance, il y a 60 ans. Et tout ce qui n’a pas été fait depuis 60 ans sont bel et bien en train de nous exploser à la figure aujourd’hui, dans tous les domaines. Le réveil est brutal.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu

La seule solution: travailler masqué tout en privilégiant en premier le secteur primaire. Si vous regardez les news (sur internet) un peu partout dans le monde (Afrique du sud, Perou, Colombie,….) les gens commencent à vraiment s’agiter car ils ont tout simplement faim. Il y a même le phénomène d’exode rurale où vous voyez des gens marcher sur des autoroutes pour rentrer dans leur village car ils n’ont plus de boulot, plus d’argent.

zo.zefa

exode urbaine plutôt non? c’est ce que les gens ont fait à Tana depuis quelques temps, taxi moto, camion de marchandises pour rentrer au bled car il n’y a plus quoi faire en ville. Imaginez, pas de boulot, manofa trano, zaza handoa écolage, frais, sakafo sns… et quand on voit ce que les dirigeants font ici, on a envie de les fusiller.

idefix

Le peuple a soif il a donné du CVO, le peuple a faim il a acheté des bonbons, le peuple veut du jeux il a pondu un Colisée, et maintenant le peuple peut s’acheter une vam 100% vitagasy…..Alors que demande encore le peuple ? 😛

raossy

Ils ont dû racler les fonds de tiroir pour confectionner ce banderole. Ndrii…

Paulo

Il est clair que le pouvoir ne répond pas aux attentes simples des gens, lui, à l’image de son président, publicitaire suprême, répond par des projets qui ne correspondent pas aux besoins du quotidien mais à ceux d’un égo présidentiel qui voudrait passer de 4 ieme division à la ligue des champions !..
D’autant qu’à cette crise existante vient de s’ajouter celle consécutive au covid avec un effet pervers suivant : une avalanche d’aides venues de toutes parts qui fait croire au miracle du tout possible !…
Sauf que la dégradation est si profonde que mêmes ces aides ne pourront y remédier d’autant que la corruption y voit son pain béni…
Le populisme affiché par Rajoelina ira crescendo et la critique deviendra l’ennemi à faire taire, les opposants et les donneurs d’alerte la cible d’une justice sélective et aux ordres…..
Ces projets tout azimut et surtout sans liant entre eux donnent la mesure d’une politique décousue, arriviste au possible et finalement de château de cartes ….
Le danger avenir est de constater de l’emprise idéologique que Rajoelina risque de prendre en affichant un panafricanisme de façade et l’on voit déjà des pays comme le Maroc soutenir ce nouveau tribun de la cause ..
Fort de ces appuis extérieurs, Rajoelina va s’enfermer dans sa théorie complotiste qu’il vient de développer avec son covid- organics pour aller au bout de ses erreurs…
Reste, l’inconnu qu’est cette majorité aujourd’hui silencieuse mais pas dupe tout en étant dans l’incapacité à pouvoir exiger quoique ce soit ….
Le rôle grandissant donné à l’armée ne plaide pas en faveur d’une transparence promisemais entraîne le pays dans une spirale autoritaire qui petit à petit fait son chemin ….
.
 




zo.zefa

Tout le temps je suis optimiste pour l’avenir de Madagascar, et aussi incongru que ça ne parait, je souhaite de toute âme et cœur que ce régime Rajoelina de merde tombe très très vite et qu’ils aillent en enfer, pour que cet optimisme soit réel.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!