Mais pourquoi tu as vraiment voulu devenir Français l’elman ?

Oui oui 🙂

Gné ? Oh la question piège.. Ceci étant c’est vrai ça : jusqu’ici j’avais, tranquille, ma carte de résident de 10 ans. Et qui aurait certainement pu être renouvelée autant de fois que souhaité, jusqu’à la fin de ma vie certainement.

Les voyages, les passages aux frontières, c’est pas si rédhibitoire que ça puisqu’avec cette carte, je peux également me balader tranquillement dans tout l’espace Schengen.

Alors pourquoi avoir entamé cette démarche d’acquisition de la nationalité ? Comme me l’a demandé explicitement l’agent de la Préfecture, “Pourquoi vous voulez devenir Français l’elman” ?

Et bien je vais vous le dire texto, simplement et humblement. Un mois d’octobre 2020, j’étais tranquillement chez moi en télétravail, le soir devant la télé, et j’étais en train d’assister à l’hommage national rendu à ce malheureux professeur décapité dans les Yvelines, M. Paty.

Et là je sais pas ce qui s’est passé mais j’ai vraiment éprouvé de la peine et de l’émotion pendant toute cette cérémonie, révolté par autant de barbarie gratuite.

Et dans ces moments là, vous passez par différents états d’esprit, des émotions, et à la fin, vous vous dites : “la France a beaucoup donné pour moi, maintenant j’ai envie moi aussi de donner à la France“. Oui bon d’accord, il y a déjà les impôts, les cotisations sociales et tout le tralala, mais c’est donner dans un sens qui va au-delà de cet aspect matériel et financier.

Et du coup le déclic s’est opéré : je vais demander l’acquisition de cette nationalité. Zay, vita, 1 an plus tard c’est fait. Je sais pas encore précisément ce que je vais pouvoir donner via cette nationalité mais ça me semble être une première bonne étape.

Par ailleurs, quelques mois avant ce drame, il y a déjà eu aussi des signes avant coureur mais auxquels je n’ai pas prêté attention. Comme quoi ? Bah quand vous vibrez davantage aux sons de la Marseillaise un 14 juillet que ceux du Tanindrazanay malala, là c’est mazava non ?

Ouéeee il se la pète, ouéeee de toutes les façons il sera jamais aussi français que les vrais Français” (si si, affirmation de certains journaleux rageux), et patati et patata.

Mais qu’est-ce qu’ils en savent tous ces gens ? Ils raisonnent par rapport à LEUR propre petite expérience, LEUR propre petit vécu et LEUR propre petit ressenti, peuvent-ils imaginer une seule seconde que les autres ne sont pas automatiquement comme ça ?

Pour ma part je mange français, je parle français, j’adore le patrimoine et la culture française, j’aime la vie en France.. bref, j’aime la France tout court. Bien sûr, humainement et culturellement il y a des différences, c’est évident, mais au contraire, ce n’est pas un problème, c’est très enrichissant !

Voila, comme on dit, ça c’est fait. Et donc ? Et Madagascar dans tout ça ? Bah Madagascar j’en sais rien, pour le moment je suis en France et on verra bien où est-ce que le destin m’emmènera demain.. ou dans 5 ans 🙂

Mais de toutes les façons, il y a toujours eu une petite voix qui me sussure que le développement de Madagascar ne pourra jamais se faire en coupant brutalement les ponts avec maman chérie, donc on peut déjà présupposer les avantages qu’impliquent d’avoir cette double nationalité. Mais tsy taitra tsy maika, chaque chose en son temps.

Voila, je vous ai toujours promis la transparence sur ce point bien précis de ma vie. Contrairement à ceux qui préfèrent bien planquer cette double nationalité, bah non, moi j’en parle ouvertement et le débat est ouvert.

Ah, et maintenant la question qui tue, que je posais perfidement jusqu’ici à ceux qui avaient la double nationalité : un missile nucléaire se dirige vers la France, et un autre vers Madagascar, et je ne peux en abattre qu’un.

Lequel ? 🙂

Subscribe
Me notifier des
guest
30 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery
mpijery
3 mois plus tôt

Facile: vous abattez celui qui vient vers vous

Rakoto
Rakoto
En réponse à  mpijery
3 mois plus tôt

Lol, c’est vrai en plus. Vous n’allez pas abattre celui qui se dirige vers Mada, et vous laisser exploser par celui vers la France 🙂

mpijery
mpijery
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

à ce moment-là, il y aura toujours des personnes auxquelles vous tenez plus que d’autres. Croyez-moi, le choix sera vite fait

mpijery
mpijery
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

Ce serait un drame c’est sûr, probablement ce sera instinctif, dépendant du reflexe du moment




Serge
Serge
3 mois plus tôt

et moi français de nationalité et habitant Madagascar depuis 15 ans, épouse d une femme malgache, père d un enfant malgache, je parle la langue, j aime le pays, la culture , la nourriture…mais, pas le droit a la nationalité malgache. Vous pensez que ce juste ça? , j ouvre un débat intéressent, j aimerait connaître des avis des autres , merci a touts sauf au President qui rend notre ile en malheur.

mpijery
mpijery
En réponse à  Serge
3 mois plus tôt

Ce n’est pas juste, mais en l’état, vous n’avez rien raté. La nationalité Française ouvre encore plus de portes que celle Malgache

Hary
Hary
En réponse à  Serge
3 mois plus tôt

Personnellement , je trouve que c’est injuste car la réciproque est possible .
Un citoyen malgache (malagasy) dans le même cas que vous en France serait déjà devenu Français depuis très longtemps .
Et il aura les mêmes droits qu’un Français de souche d’ancêtres Gaulois.

A Mada, c’est très différent ,car la mentalité est encore basée sur le sang. Le peuple Malagasy n’est pas “prêt” d’accepter qu’un étranger puisse avoir les mêmes droits que lui .Du coup ,les politiciens n’osent pas modifier le droit sur la nationalité.
Rappelez vous le récent projet de loi sur les apatrides…..

Est ce que ce serait différent si Mada était riche ?
car dans les pays riches ,obtenir la nationalité est + aisée car ces pays veulent attirer les talents du monde entier pour augmenter leur économie.
Peut être que Mada arrivera à ce niveau dans les 60 prochaines années…

Au passage , félicitations à Mr Elmann pour cette nationalité.




CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

Le pire c’est que des “andafy” qui sont propriétaires de bien(s) immobilier(s) en France sont les premiers à s’insurger contre l’achat de terrains/maisons par les “vazah”.

PS : en France, toute personne en situation administrative régulière (Français ou pas) et pouvant justifier l’origine de ses fonds peut devenir propriétaire d’un bien immobilier.

angady
angady
3 mois plus tôt

la question de nationalité, selon moi est intimement lié au fait de se demander à qui on (soi) porte allégeance, donc pour quel camp on est prêt à prendre les armes s’il venait un conflit armé mondial. pas parce que ce camp possède l’arme atomique, mais plus par pure fierté et conviction. personnellement, j’ai le droit de vote et le passeport d’un autre pays, mais mon allégeance reste à ma terre natale.

angady
angady
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

ç’est pas la même chose. il s’agit de bouts d’îlots inhabitables qui servent surtout à éteindre et diversifier la zone de pêche de la France, et accessoirement de base militaire pour cacher tout ce qu’on veut loin des regards indiscrets.
de par ce fait, je ne les considère pas ma terre natale
d’autre part, des territoires, ça se vend et ça s’achète ou ça se conquiert. je n’ai pas l’impression que Madagascar ait les moyens de les acquérir de quelque moyen que ce soit, donc je ne perdrai pas une autre minute à y penser. on a bien d’autres problèmes dans la vie.

mpijery
mpijery
En réponse à  angady
3 mois plus tôt

La terre natale n’a de valeur que si on y a certaines attaches, ce qui présuppose y avoir vécu un certain temps

angady
angady
En réponse à  mpijery
3 mois plus tôt

c’est mon cas.




Serge
Serge
En réponse à  angady
3 mois plus tôt

et mon cas aussi, plus de 15 ans habitant a Madagascar et pas les mêmes droits que les autres malgaches a cause de ma couleur?

Soso
Soso
En réponse à  mpijery
3 mois plus tôt

Totalement d’accord avec mpijery.

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
3 mois plus tôt

Pourquoi? On s’en fout un peu. L’important c’est : “Est-ce que vous êtes heureux avec?”. Je suppose que c’est le cas ici donc on est vraiment content pour vous.
En tout cas, je vous félicite encore et la question la plus importante est : “amin’ny oviana ny arozazy e?” 😀

Coco
3 mois plus tôt

Je pense que le pays où l’on se sent le mieux c’est celui dans votre tête. Si vous êtes épanoui là où vous êtes, peu importe la bannière, ça doit être celui-ci. Après tout nous sommes tous les habitants d’une même planète. C’est pour ça que la fièreté nationale, je l’ai rangé un bon moment dans un coin que je ne mentionnerai pas ici. 🙂

Pour ce qui est du choix entre votre épouse et votre fille en cas de missile, je sauverai la fille car elle à encore toute sa vie à faire alors que l’épouse en est sûrment à la moitié. C’est peut-être une bonne métaphore 🙂

Florent
Florent
3 mois plus tôt

Félicitations !
“[..] Ouéeee il se la pète, ouéeee de toutes les façons il sera jamais aussi français que les vrais Français” [..] Mais qu’est-ce qu’ils en savent tous ces gens ?”
Je me demande si ces gens savent ce que partagent les gens qui vivent dans une même société: LES REPRESENTATIONS SOCIALES. Ce n’est pas de 10.000 kms qu’ils vont prétendre connaître les émotions, les sentiments, les valeurs que les gens partagent ici, dans un contexte sensoriel différent du leur.

Bravo Elman et la famille !




Rakotovelo
Rakotovelo
3 mois plus tôt

Félicitations à elman et sa famille pour l’acquisition de la nationalité française !

On a appris un bout de texte au lycée, à Madagascar, il y a fort longtemps ! « La France, mère des arts, des armes et des lois ! »

Le fait d’avoir récité en parallèle « nos ancêtres les Gaulois » en ces temps lointains, ne signifiait pas que les Malgaches (et certainement d’autres peuples colonisés) descendaient biologiquement des Gaulois. Non, ne soyons pas naïfs à ce point. Les Français d’alors avaient imposé cette récitation pour faire passer un message au second degré : les personnes qui voulaient accéder à la nationalité française devaient accepter la filiation psychologique non solum du passé glorieux sed etiam du passé plus sombre de la France. 

D’abord, ce passeport est plus qu’utile. Io ilay hoe « Fiainana milamina sy tsotra ». C’est tellement agréable de ne plus penser aux « papiers », autres tracas et aléas quotidiens ne serait-ce que pour les voyages, surtout hors Europe. 

Ensuite, cette histoire de « choix psychologique » entre Madagascar et la France est classique. Je connais des binationaux qui n’osent pas trop montrer qu’ils ont la nationalité française. « Pap’s fotsiny io leitsy a ! » Pas de soucis, chacun son opinion ! C’est l’histoire de la colonisation qui provoque cette gêne. 

Mais, franchement, on ne peut pas accuser le peuple français d’être colon, d’être « escalavagiste » voire raciste, sinon on peut en dire autant pour le peuple malgache. Qui pourrait affirmer que l’esclavage n’existait pas entre les ethnies à Madagascar ? Qui pourrait affirmer que, de nos jours, certains Malgaches, à cause de la différence d’origines soit de hauts-plateaux soit de régions côtières, n’ont pas un relent de racisme larvé ? Les qualifications de « andriana » et « andevo » sont encore couramment utilisées de nos jours, avec un sous-entendu de condescendance. Ce sous-entendu archaïque est tellement têtu. 

Tous les peuples du monde ont leurs c(ol)ons si j’ose dire ! Il ne faut pas confondre un pays avec ses dirigeants et avec certains c(ol)ons parmi sa population. 

Enfin, je me tiens à la phrase du dessus « La France, mère des arts, des armes et des lois ! » ou alors à la devise « Liberté, égalité, fraternité ». Accepter la nationalité c’est assumer que la société française a ses qualités (il y en a à revendre) et ses défauts (il faut les combattre par le débat et démocratiquement) et la vie continue. Basta !

Revenons au Scud qui excite la plèbe 🙂 

J’ouvre une parenthèse par un exemple pas trop connu exprès, je pense aux Allemands (blonds et « aryens ») qui avaient combattu et avaient payé cher de leur vie le régime nazi d’Hitler. Piquant clin d’oeil au poulet ! Cette frange avait levé les armes pour « combattre leur propre nation » ? Que nenni ! Par transition, le choix entre la France et Madagascar à propos du missile ne se pose plus : il faut diriger le missile vers les dirigeants du pays qui sèment la « mierda » ! J’en connais au moins un. Sans blague ? Je ferme la parenthèse. 

Dès lors, en cas de « conflit », ce sont les « mauvais dirigeants » (français ou malgaches sans distinction) qu’il faut « dézinguer » ! Le choix est facilité, croyez-moi !

Mais en attendant : « Fiainana, tsotra, mihamilamina sy mirindra ! Enjoy !

Pierre Lacroix
Pierre Lacroix
3 mois plus tôt

Felicitation pour votre reussite. et votre integration.
Ce qui me gene quand un etranger obtient la nationalité française c’est qu’il conserve sa nationalité d’origine ;il a double nationalité, ce qui peut etre un avantage en cas de problemes avec la justice.s’il se refugie dans son pays d’origine il n’est en principe pas extradable.C’est un problème qui a été evoqué par les politiques.
Pour moi il faudrait abandonner sa nationalité d’origine au profit de la nationalité française (dans ce cas) ce qui ne veut pas dire renoncer a ses origines culturelles

CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  Pierre Lacroix
3 mois plus tôt

De prime abord, je ne trouve pas gênant qu’un citoyen lambda ait 2 nationalités dans la mesure où, selon la Constitution, dès qu’il se trouve sur un territoire français sa nationalité d’origine ne prévaut plus.

Par contre, pour les Hauts Commis de l’État/ élus(es)/fonctionnaires, je vous rejoins.

Modifié 3 mois plus tôt par CLAUDE




Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles