Maradona, un dribbleur de ouf !

Un vrai n°10

Comme bon nombre d’entre vous certainement ces dernières heures à l’annonce de la nouvelle, je suis allé sur youtube et j’ai tapé « Maradona ».

Waouh ! De vieilles images de qualité VHS peut-être mais oh la la, le talent du bonhomme ! Un monument tout simplement, dans ses heures de gloire.

Des dribbles hallucinants, des gestes techniques qui sortent d’on ne sait où, une incroyable lecture des défenseurs adverses, avec les feintes et les contre-pieds qui vont bien avec, une vivacité et des performances athlétiques indiscutables, bref, que des superlatifs sur le plan du jeu.

Il n’y en a pas des masses des joueurs de ce niveau et de cette classe là. Dans le désordre on y retrouve les Pelé, Ronaldo, Ronaldinho, Zidane et autres Platini, ou encore Neymar, mais avec les roulades  en moins.

Des joueurs de légende, tout simplement. Le genre d’attaquants qui, dès qu’ils sont en possession du ballon, provoquent immédiatement une montée d’adrénaline chez les spectateurs.

Ces enfants terribles du football, avec leurs frasques, souvent avec une vie dissolue, mais à qui on pardonne bien volontiers et immédiatement tout dès qu’ils sont sur le terrain, leur talent eclipsant tout le reste.

RIP l’artiste, parti bien tôt, à 60 ans à peine. Personnellement, en lisant sa biographie et en revisionnant ses vidéos, c’est exactement le genre de personnages atypiques que j’admire. Il a vécu de sa passion pour le ballon rond, doublé de cet incroyable talent pour faire ce qu’il fait sur le terrain. Une vie hors des terrains peut-être dissolue, avec certainement des fréquentations peu recommandables (mafia,…), ou encore son addiction à certaines substances, mais encore une fois, dès qu’il rentrait sur un terrain, on oubliait tout ça.

Des personnalités de légende donc, qui laisseront leur nom pour la postérité, gravé dans le marbre. Et ceci grâce à leurs talents et leurs capacités un peu particuliers, qui auront tapé dans l’oeil de milliards de téléspectateurs. Et tout ça, bien avant que n’existaient les miroirs aux alouettes que sont ces réseaux sociaux. Chapeau l’artiste.

Et évidemment on se plaît à rêver d’un Maradona chez les Barea. Un seul type, une pointure de cet acabit et qui nous emmenerait au firmament des étoiles, wow ! Et bien pourquoi pas ? Maradona a grandi dans un bidonville, en commençant lui aussi avec le « baolina tanimbary ». Donc tout est vraiment possible en la matière.

Et je suis même quasiment sûr que ce génie existe quelque part, noyé dans les 25 millions. Ce qui n’existe pas, c’est la capacité à détecter cet extra-terrestre mais imaginons qu’un jour ce soit le cas, oh la la le délire !

Le football est certes un sport collectif et on pourrait reprocher à un Maradona d’être un peu « perso » à certaines occasions. Mais quand un tel talent éclabousse comme cela, avec le ballon qui termine très souvent dans les cages, encore une fois on lui pardonne tout car seuls le score et la victoire comptent dans cette discipline.

Merci Diego Armando Maradona de nous avoir fait vivre cette formidable épopée footballistique des années 80 et 90… Salut l’artiste numéro 10.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy

je me rappelle bien de sa 1ère participation à la coupe du monde chez lui et grâce à lui, la coupe y est restée, c’était un très très bon joueur que j’apprécie beaucoup, (la main de Dieu au Mexique) que la terre te soit légère l’artiste

rnaivos

Petite précision, Il n’a pas participé à la coupe du monde de 1978 en argentine. Plutôt, 1982 en Espagne avec le coup du karateka contre Batista du Brésil et évidement 1986 au Mexique avec la main de dieu et le dribble exceptionnel contre les Anglais.

banksybeat

Il etait maltraite par tous les defenseurs lors de sa premiere coupe du monde en Espagne et l’arbitrage n’etait pas encore suffisamment severe

Rafangy

merci!

Ralay

Le seul joueur qu’il admirait etait Ronadinho… il le faisait rever, il a d’ailleurs organiser un match 5vs5 dans son jardin avec ronaldinho….




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!