Misy mihaino l’appel au SOS du secteur privé ?

26 millions de creve la faim. Bientôt.

Je vis peut-être à 10 000 kms mais moi je les entends parfaitement les difficultés du secteur privé à Madagascar : la situation est critique tompokolahy sy tompokovavy.

Les discussions que j’ai avec des opérateurs et des chefs d’entreprise sur place, les témoignages circonstanciés postés sur les réseaux sociaux de la part de personnalités connues ou même de simples anonymes, des chiffres et des sondages réalisés par des organismes gouvernementaux ou non : toutes ces sources indiquent que la situation socio-économique n’est plus au stade de grave : elle est devenue critique.

Un mois de juin critique

Le chômage technique, les salaires non honorés, les factures impayées, si elles se sont accumulées ces dernières semaines, seront totalement généralisées à compter dès aujourd’hui, dès ce debut juin 2020.

Concrètement ? L’impossibilité pour les entreprises de fonctionner normalement, de ne pouvoir rien vendre, de ne pouvoir rien facturer, de générer du chiffre d’affaires, et bien cela signifie tout simplement la faillite de ces entreprises. On met la clé sous la porte. On ne peut plus non plus payer les salariés de l’entreprise, donc licenciements massifs.

Quand à la Direction des impôts qui rêve encore à la collecte de ses impôts généreusement étalés en 2 tranches, il va falloir arrêter de rêver et se réveiller : une entreprise qui a fermé ses portes ne paiera plus d’impôts. Plus d’IRSA, plus d’IR, plus de TVA : pas besoin de faire un dessin je pense ?

Si avant la crise le PIB n’était déjà pas fameux, ces 3 derniers mois nous ne devons plus être très loin du 0$ par habitant.

Donc la machine économique ne tourne plus, l’argent ne tourne plus. Donc je ne sais pas vous mais sans salaires, sans aides de l’Etat, 0 ariary de rentrées d’argent, vous faites comment pour vivre dites moi ?

Pour ceux qui ne se sont pas payés

Ceux qui ont la chance d’être propriétaire du toit sur leur tête, d’avoir quelques rizières et quelques cultures potagères, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il coronavirise, ils pourront encore tenir quelques temps en autarcie.

Mais ceux qui ont un loyer à payer, pas de terrain pour cultiver, comment ils font s’il vous plaît sans travail et sans salaires ?

Ils pourront peut-être grignoter un temps sur le petit pécule qu’ils ont constitué en se payant en premier (merci l’elman) mais une fois que le bas de laine sera vide, comment on fait ? Comment ils font ? A part aller voler pour ne pas mourir de faim je ne vois pas d’autre option.

Et pendant ce temps vas-y que je perds mon temps sur des conneries de Colisée pendant que mon peuple est en train de crever à petit feu.

Le prioritaire, l’urgent et l’important

Savoir faire le distingo entre le prioritaire, l’urgent et l’important disions-nous ? Les premières mesures barrières contre le covid 19 étaient prioritaires. Secourir très rapidement les populations les plus faibles était urgent.

Soutenir l’économie était important à un moment. Aujourd’hui, en ce début juin 2020, ça devient urgent.

Et si rien de concret n’est réalisé ce mois de juin, vous pouvez me faire confiance : l’explosion de la criminalité atteindra des sommets jamais vus dans l’Histoire de ce pays.

Ventre vide n’a plus d’oreilles, c’est comme ça.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
J.Louis30

C’est incroyable que dans l’entourage du président, ministres ou autres dans le milieu des affaires, personne pour le prévenir de ce qui va arriver. Vraiment de l’amateurisme.

zo.zefa

La situation est maîtrisée mais il reste l’explosion sociale à régler.
« Ahoana rrre izany hena antanan-tsaka e? » qu’ils disaient en 2009.

Roger

mais hubris ne voit que son colisée.

et probablement la préparation de spectacles dans son colisée pour le 26 juin. L’année dernière à Mahamasina, on a eu droit à un spectacle de chasse de dahalo avec les helico flambants neufs. Et cette année ? pfff
 

Miserana

Chasse de cybercrieur derrière son clavier ou sous sa blouse blanche?

Rafangy

oui, pourquoi pas les 6% d’imbeciles comme elle le dit si bien, ou encore les blouses blanches qui chantent faux




Rafangy

et pourtant les dahalo continuent de sevir là ou ils veulent et quand ils veulent

carole

Les militaires déguisés en gladiateurs?

zo.zefa

Les 3 notions citées ici ne sont pas encore assimilées, voire inconnues de la totalité des dirigeants actuels. Et si ce n’est pas le cas, comment expliquer que les Ntsay C, Randriamandranto J., ne voient-ils pas qu’il y a le feu dans la baraque?
 
C’est peut être dure à faire entendre mais on ne les voit pas, masque faciale aidant, mais sont ils en train de sucer… les sucettes du… sous la nappe de table.
Bordel, je ne suis pas encore ministre, mais il y a ce qu’on appelle CONSeil du gouvernement et eux ils disent quoi? Ils ont pas des poings pour taper sur la table sa sao d marary eo?
Pourtant on aime bien écrire sur son cv que j’ai fait ceci cela, là c’est urgent qu’ils montrent leur rage et leur intelligence, enfin s’ils on ont? Et certains mievotrevotra et leur équipe s’en sont bien sorti.
Le bac-3 qui dicte sa loi aux bac+betsaka, milay an!
Il est temps de démissionner et laisser la place aux vrais leaders, on fera appel à eux pour des boulots moins valorisants.
 

Rafangy

les 2 personnes que vous citez n’en ont rien à cirer de cela:voyez vous même, les deputés demandent au ministre des finances d’apporter des explications sur cette non baisse du prix des carburants, et c’est le pm qui y repond, la MBA et le general decor ne sont pas sous les ordres du M. Ntsay selon les rumeurs

idefix

Non mais Allô, quoi ! t’es vraiment à l’ouest Radoma de Besarety 😛

Rafangy

il a bien dit qu’il va changer le cours de l’histoire; qu’il fera ce qu’aucun des dirigeants depuis 60 ans n’a fait;cette situation actuelle me rappelle le sommet de l’oua en juin 81 quand le roi Hassan II a lancé à la figure de deba devant tous ses pairs: »occupez vous plutot de votre peuple affamé »




Ianona

Moi, c’est autre chose qui me tracasse, sur la photo, pourquoi mettre 18 enfants à une même table alors qu’autour il y a plein de places vides, lol

idefix

C’est des tables VIP 😛

kof

Logique andemika ka!
 
Et aussi pourquoi il y a 9 verres pour 18 enfants? C’est trop de mettre un verre par enfant? 🙂 Les 3 autres à côté n’ont carrément pas de verre.
 

Modifié 1 mois plus tôt par kof
Rasendra

Mais ils ne rentreront pas sur la même photo ! Il faut montrer qu’on travaille.

Izy

C’est quoi encore que ça. On vous dit qu’il faut un colisé pour régler tout ça. Il faut arrêter maintenant de critiquer ce gouvernement et le chef de l’Etat. Il est adulé par toute l’Afrique pour le Covid Organics et vous ne trouver rien de mieux que de l’accuser d’affamer le pays. Non mais vous n’avez pas honte ou quoi ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!