Moi aussi j’aimerais qu’il y ait tout ça à Madagascar

Des infrastructures, des trucs, des jolies choses

Tout ça quoi ? Bah plein de choses. Oui mais comme quoi ?

Je sais pas moi. Déjà vivre dans un cadre de vie normal ? Simple, propre, sans prétentions. Avoir des infrastructures aux normes et non pas fabriquées à la hâte en mode kitoatoa. Avoir de vraies routes, de vrais trottoirs. On n’exige pas d’avoir du luxe à chaque coin de rue, on est pas à Monaco non plus, non, on veut juste des choses .. comment dire … normales ?

Oui mais

Hélas, tout ce que je viens d’énoncer, ça ne tombera pas tout cuit dans notre assiette. Les autres pays ont mis des siècles pour parvenir à cette « normalité ». Cela s’est construit lentement, petit à petit, briques par briques. Mais ils ont toujours eu à coeur de toujours construire, d’innover, d’améliorer l’existant.

Ils ne se sont pas contentés du « efa mety io e, aza kitihina intsony« , non, toujours évoluer, toujours rester dans l’air du temps. Bien entendu, dans le même temps, ils ont bien pris soin de conserver leur patrimoine historique et multi-seculaire en l’état, progrès et développement oui, hérésie et génocide culturel, non.

Donc quand on nous dit au pays endémique que l’on va rattraper tout ce retard en un mandat, un grand rire nous habite. Bah voyons, des siècles de progrès, de développement, d’innovations, à rattraper en 1800 jours ? Soyons sérieux voyons. Plus que 1300 jours d’ailleurs, tic tac.

Même pas en rêve

Oui et donc, on ne fait rien alors ? On s’assied, on se regarde dans le blanc des yeux et on ne fait rien ?

Je n’ai pas dis ça non plus. Mais on part de tellement bas, de tellement loin qu’on ne sait plus par quoi commencer. Il y a tellement à faire. Il y a tout à faire en fait.

Et c’est là que certains s’emmêlent les pinceaux entre ce qui est prioritaire, urgent et important.

Ce qui est prioritaire, c’est ce qu’il faut impérativement faire, là, maintenant, tout de suite. Il est question de vie et de mort. Le covid 19 par exemple c’est prioritaire, c’est une crise à gérer tsy misy atakandro. La population qui risque de mourir de faim, en corrélation ou non avec le covid 19, c’est également prioritaire.

Ce qui est urgent, c’est assurer la sécurité des biens et des personnes. La pauvreté, le confinement, les restrictions font que beaucoup de personnes verseront dans la délinquance. Il est donc urgent de gérer cet aspect sécuritaire.

Ce qui est important c’est que la vie de la nation doit continuer. Il faut penser à l’après covid 19, réfléchir à la situation socio-économique catastrophique, à relancer la machine, peut-être même profiter de cette crise sanitaire pour se réinventer.

La construction d’un Colisée n’était ni prioritaire, ni urgent, ni important.

Et donc ?

Pour en revenir au sujet, oui, nous aimerions tous avoir ceci cela. C’est même un peu ce qui nous permet d’avancer dans la vie : des désirs, des projets, des ambitions…

Mais après, les « hetaheta » c’est une chose. Les réaliser une autre. Dans tous les cas, il faut se donner les moyens de ses ambitions.

Mais avant tout, déjà si on pouvait avoir de l’électricité quand on appuye sur l’interrupteur et de l’eau quand on tourne le robinet, 24/7/365, ce serait déjà un excellent début. Ça va faire plus de 3 ans que je l’anone, nous sommes encore loin des 24/7/365.

Partant de là, nous pourrons ensuite nous projeter et réfléchir aux différents moyens pour améliorer cet habitat que nous avons en commun.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Debile Profond 2.1.5 ™

Si le pouvoir actuel cherchait des solutions pour le pays et pour le peuple (ça ce saurait !) il ferait partie des solutions, mais comme il cherche seulement des solutions bling bling pour sa gloire éphémère et se maintenir au pouvoir, il fait partie des problèmes du pays et du peuple …
 
 
 

Modifié 1 mois plus tôt par Debile Profond 2.1.5 ™
mpijery

Didier, c’est toi?

libertad

moi j’aimerais aussi mais c’est le DJ qui est au pouvoir donc, y a pas moyen

kof

Le progrès viendra quand les endémiques le voudront au point de consentir à en payer le prix. Moi je dirais qu’il y a 2 sortes de Malgaches : ceux qui sont carrément réfractaires au progrès (l’ écrasante majorité) et ceux qui voudraient bien le progrès mais ne sont pas prêts à en payer le prix.

Nasser

Ce sont les retombées d’une performance économique et non le contraire comme les endettements. Les plans de constructions de logements et Tanamasoandro de Rajoelina sont des dettes, de surcroît des investissements à perte.
 
Si j’étais à la tête d’un Etat, je construirais juste l’ossature d’une ville, pas besoin de construire des buildings ou villas super belles.
 
Juste l’ossature, les routes, les délimitations, l’eau, électricité.Puis je m’engagerai à vendre les terrains aux plus méritants travailleurs à des prix accessibles.
 
Ils auront une parcelle sans clôture au départ, peut être une maison en conteneur, mais au fil des années où leurs vies s’amélioreront ils pourront transformer ce petit lieu en la maison de leur rêve. Et avec un PIB haut ces quartiers n’auront plus à envier ailleurs.

Izyio

On aura un colisé et alors?




Debile Profond 2.1.5 ™

En y a déjà pas mal « al » … 🙂

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!