Moi j’ai bossé ce lundi de la Pentecôte

Rien à voir mais je me suis amusé à mesurer mon 0-100 : largement perfectible, il y a encore de la marge de progression 🙂

Gné ? Lundi de Pentecôte travaillé ahoana l’ty ? C’est férié non ? Oui mais …

Oui mais il existe en France ce que l’on appelle la journée de la solidarité. Solidarité de qui, de quoi ? Et bien après la canicule meurtrière de 2003, il a été décidé en 2004 qu’une journée par an sera consacrée au bénéfice des personnes âgées et des handicapés, pour les accompagner dans leurs dépenses de santé, souvent lourdes.

Beaucoup d’entreprises ont donc fait le choix d’opter pour le lundi de la Pentecôte pour leur journée de la solidarité. Et c’est pour cela que je me suis donc retrouvé à bosser un lundi de la Pentecôte 🙂

Pour cette année 2023, près de 3,2 milliards d’euros devraient ainsi être collectés au bénéfice des “petits vieux“, ce qui permettra de financer une petite partie des 38 milliards dont ils besoin chaque année, kay 😯

Cotisations sociales, assurance maladie, vieillesse, chômage, CSG, etc. Les prélèvements et les contributions sont nombreux en France. En écoutant les éternels râleurs, on a l’impression qu’ils vivent en enfer en France, et pourtant je ne connais pas d’autres pays où il y a autant de redistribution !

Si vous voulez savoir ce qu’est un pays sans redistribution, allez plutôt faire quelques semaines de stage au pays endémique, 8000 kms un peu plus au sud. Là oui on vous demande de payer des impôts et des cotisations mais le pognon ne vous reviendra pas : routes, sécurité, maladies, soins, chômage… rien de rien ! La retraite, à moins d’avoir été fonctionnaire, bonne chance mais vous ne toucherez rien, sauf à avoir été prévoyant et d’avoir pensé à mettre de côté, dans une caisse de retraite perso par exemple.

Pour en revenir à la France, l’impôt sur le revenu est bien à différencier des cotisations sociales. L’impôt sur le revenu (ainsi que la TVA) va contribuer à faire fonctionner l’État, ses services publics, à payer les fonctionnaires, ses investissements dans les infrastructures et toussa.

Les cotisations sociales elles, sont belles et bien dédiées au volet social. Les allocations familiales, l’assurance maladie, le chômage, la retraite et toussa.

Donc les 2 volets, impôts et cotisations sociales, sont bien séparés pour qu’il n’y ait pas d’amalgame. Peut-être un exemple à suivre dans certains pays qui mélangent tout, et au final, rien n’est redistribué au bénéfice du con-tribuable?

Certes vous avez le machin qui s’appelle Cnaps mais quand on sait qu’aujourd’hui cet organisme est plus utilisé comme DAB qu’autre chose, on est bien loin du vrai volet social tel qu’on le connaît ici en France. A méditer donc.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x