Faisant partie des acteurs majeurs du secteur de la télécommunication, Motorola est aujourd’hui une référence dans le milieu.

A propos de Motorola

Précurseur dans le domaine des postes téléviseurs couleur, Motorola met son premier modèle à la disposition du grand public, en 1963. Dans le milieu de la télécommunication et des équipements de loisirs, le constructeur américain s’est fait un nom en mettant au point des produits « révolutionnaires », pour ne citer que le talkie-walkie ou l’autoradio. Mais le secteur d’activité faisant réellement la renommée de la marque est certainement celui des semi-conducteurs. En effet, Motorola s’est fait connaître grâce à la fameuse gamme de microcontrôleurs dédiés aux systèmes embarqués: 68HC11 ainsi que les différentes séries de processeurs performants, si l’on ne cite que le ColdFire, PowerPC ou DragonBall. Sa contribution à la mise en place de la constellation de satellites Iridium, destinée à la télécommunication, a définitivement confirmé sa place de leader, du point de vue équipements militaires et industriels. L’évolution incessante des technologies de l’information et de la communication oblige, Motorola s’est investi considérablement dans la production ainsi que la commercialisation de terminaux convergents. Dans ce contexte, la marque M se présente comme le second plus grand constructeur de solutions mobiles actuel. Forte d’une présence de près de 80 ans au sein de ce secteur d’activité, la firme américaine fait aujourd’hui figure de leader, en matière de réseau mobile 4G.

Motorola, la légende d’un pionner

Créée en 1928 par Paul et Joseph Galvin, la firme Motorola est, comme il a été précisé, d’origine américaine. Actuellement, son siège social est situé dans la ville de Shaumburg, dans l’État de l’Illinois. Ayant débuté au sein de l’industrie électronique grand public, la marque est aujourd’hui une référence dans le domaine des équipements mobiles. Ce dernier ne compose évidemment qu’une partie des ses innombrables activités puisque le constructeur américain est également spécialisé dans les réseaux haut débit ainsi que dans les solutions automobiles embarquées. En 1970, Motorola présente au grand public le premier prototype de solutions téléphoniques portatives, dénommé DynaTAC et ne le commercialisera réellement, qu’une dizaine d’années plus tard, plus précisément en 1983. A cette époque, ce terminal faisait à la fois figure de premier téléphone cellulaire et surtout, révolutionnait le monde de la télécommunication par son design et ses innovations technologiques. En 1994, la marque M se lance dans la conquête du marché de la technologie numérique, qu’il domina en détenant aux alentours de 60% de parts de marché. Le constructeur propose son premier téléphone GPRS, le modèle Timeport P7389i, en 2000. Deux années plus tard, il met à la disposition des utilisateurs son premier modèle de solutions mobiles 3G: le A760. Celui-ci fut d’ailleurs le premier équipement à conjuguer OS libre et technologie Java mais également, à gérer la fonction assistant personnel. En 2006, il officialise son entrée dans le secteur des smartphones en commercialisant la série Ming. Cette dernière est la gamme de solutions convergentes dotées d’un écran tactile et dépourvues de clavier.

Droid X de Motorola, un poids lourd dans le secteur des smartphones

Sorti officiellement aux États-Unis le 15 juillet 2010, ce petit bijou technologique du constructeur Motorola est basé sur la plateforme Android. Le Droid X dispose un poids léger de 155 grammes pour un gabarit de 12,75 cm de longueur, de 6,55 cm de largeur et de 0,99 cm de profondeur. Ce terminal intelligent haut de gamme se distingue des modèles précédents par son processeur mobile Texas Instrument OMAP 3630, cadencé à 1 GHz. Équipé d’une mémoire interne de 8 Go, le Motorola Droid X embarque le système Digital Living Network Alliance ainsi qu’un connecteur HDMI, offrant la possibilité de le raccorder à un poste téléviseur HD. Sur le plan multimédia, la solution est munie d’un capteur doté d’une résolution de 8 mégapixels et d’un double Flash LED. En plus de la fonction APN, ce dernier-né de la marque M gère l’enregistrement vidéo avec une définition de 720p. Pour ce qui est du système d’exploitation Android, ce modèle exploite la mouture 2.1 mais le constructeur prévoit une migration vers la version 2.2 Froyo, aux alentours du mois de septembre 2010. Par conséquent, le Droid X fera partie des premiers modèles de smartphones, compatibles avec la technologie Adobe Flash 10.1. Doté d’un port dédié à la variété de carte mémoire externe microSDHC, la capacité de stockage du Droid X peut atteindre les 32 Go.

Présente aux quatre coins du monde, la marque Motorola est loin d’être un simple spectateur au niveau du marché des smartphones.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!