Navigateur Internet

Outil inéluctable pour « surfer » ou naviguer sur le web, le navigateur web ou Internet est un programme informatique faisant figure d’intermédiaire entre un internaute et le réseau informatique planétaire.

Navigateur web, généralités

Les termes navigateur web ou navigateur Internet composent une expression récente. Pour qualifier cette famille de logiciels, d’autres noms ont longtemps été adoptés, pour ne citer que browser, brouteur, fureteur, fouineur, butineur, explorateur ou arpenteur. Ce n’est que bien plus tard, plus précisément à la sortie de Netscape Navigator en 1994, que l’appellation « navigateur web » fait son apparition et devient une expression universelle. La définition simple du navigateur web est l’interface que l’on utilise pour naviguer sur le réseau Internet, autrement dit, pour consulter des pages web ou interagir avec les autres utilisateurs et contenus. Du point de vue informatique, un navigateur est un logiciel client HTTP, au minimum, spécialement conçu pour chercher les informations sur le World Wide Web. Ce système hypertexte grand public est à l’origine du sigle « www » au niveau des adresses web. Comme il a été précisé plus haut, le principal rôle du navigateur est de servir d’intermédiaire entre l’internaute et le réseau, plus précisément, entre le PC client et le serveur. Il se charge également de transformer en langage « compréhensible », les données fournies par le serveur.

L’évolution des navigateurs web

De tous les logiciels existants et essentiels à un ordinateur, le navigateur web fait partie des programmes qui ne sont jamais restés stables mais sont toujours en perpétuelle évolution. Ainsi, des premières versions jusqu’aux navigateurs actuels, des révisions ont sans cesse été apportées, que ce soit au niveau de la performance, des fonctionnalités ou des standards de communication. Le premier navigateur, pouvant être considéré comme tel, est dénommé WorldWideWeb puis Nexus et a été commercialisé en 1990. Développé sur un langage Objective C, il a été mis au point par la société américaine NeXT. Le premier navigateur graphique a été conçu deux ans plus tard par un informaticien finlandais répondant au nom de Kim Nyberg. Ce logiciel était identifié sous le nom de Erwise. L’année 1993 voit l’apparition du premier navigateur web qualifié de multiplateforme. Il porte le nom de Mosaic et a été développé par le NCSA américain. Deux ans après, les navigateurs Internet commencent à être popularisés. Pour preuve, les deux marques de navigateurs les plus prisées des années 90 sont mises à la disposition des utilisateurs, à savoir Internet Explorer et Netscape Navigator. A partir des années 2000, les navigateurs Internet font l’objet d’une véritable bataille entre les différents acteurs de ce milieu.

Fonctionnement du navigateur web

Un navigateur web se compose généralement de trois principaux éléments constitutifs, à savoir le gestionnaire d’extensions ou de plugins, le moteur de rendu et l’interface de l’utilisateur. Cette dernière n’est autre que la fenêtre interactive, apparaissant à l’écran de l’internaute. Également dénommée Interface Homme Machine, elle permet de matérialiser les instructions et requêtes. Une interface d’un navigateur Internet dispose généralement d’une barre d’état, d’outils, de menus, d’adresse et d’une zone d’affichage sous forme d’onglets. Expliqué de manière simplifiée, le fonctionnement d’un navigateur web est le suivant. L’internaute formule sa requête en insérant l’adresse web du portail sollicité dans la barre d’adresse. Le navigateur recherche et se connecte sur le serveur hébergeant les données concernées et ce, généralement selon le langage HTTP. Ledit serveur transmet ensuite toutes les ressources permettant d’afficher la page web au navigateur. C’est le moteur de rendu qui gère la réception mais également le téléchargement desdites ressources web. Une fois cette phase terminée, il ne lui reste plus qu’à interpréter les informations pour qu’elles soient affichables sur l’interface.

Les différents navigateurs web et leur part de marché

Parmi innombrables navigateurs web disponibles aujourd’hui, cinq marques se partagent les plus importantes parts de marché. La tête du classement est occupée par le navigateur de Microsoft: Internet Explorer avec 49,37%. Les spécialistes attribuent cette performance à la position dominante du système d’exploitation Windows, dans lequel IE est préalablement installé. Le navigateur web FireFox de la fondation Mozilla talonne celui de la firme de Redmond, avec une part de marché de 31%. Ce dernier doit essentiellement sa position à son statut gratuit et surtout, à sa performance, à sa stabilité mais également à sa compatibilité avec toutes les plateformes, allant de Mac OS à Windows, en passant par Linux. Google Chrome, développé par le géant des moteurs de recherche, arrive en 3è place, en accusant 12% de parts de marché. Le navigateur de Apple dénommé Safari et Opéra de Opéra Software occupent la quatrième et cinquième position, avec respectivement 4,56 et 1,99%.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!