La technologie au sein de l’industrie informatique avance à grand pas. Après le notebook, le netbook fait son apparition sur le marché. Une solution qui est aujourd’hui très prisée par les utilisateurs nomades.

Netbook, livre Réseau ou Internet

Si le Massachusetts Institute of Technology a été l’instigateur du concept Netbook, dans le cadre du projet One Laptop Per Children, c’est le constructeur taïwanais Asus qui l’a concrétisé en mettant sur le marché son premier modèle, en 2007. Ce dernier fut la première solution de sa série phare EeePC. Le netbook se différencie de l’ultra-portable classique, autrement dit de l’ordinateur portable à taille réduite, par ses performances plus faibles et son prix davantage accessible, tournant aux alentours de 300€. La raison pour laquelle, il est également dénommé PC low-cost. Cependant, qui dit prix moins cher, dit obligatoirement performance réduite et par conséquent, fonctionnalités plus restreintes. Le netbook a effectivement été conçu pour répondre à des besoins simples et surtout, de mobilité. Pour la petite histoire, le terme netbook a été inventé par la marque Psion en 1999. Il faudra cependant attendre l’année 2008 pour qu’il soit de nouveau introduit dans le milieu par le fabricant Intel, soit un an après la commercialisation du premier modèle.

Netbook, caractéristiques

Le netbook se distingue essentiellement par ses dimensions minimes, à cheval entre une tablette PC et un ultra-portable. Pratiquement tous les modèles de netbook proposent aujourd’hui un écran allant de 7 à 10 ». Toutefois, on retrouve quelques exceptions embarquant une dalle de12 ». Mobilité oblige, le poids de la solution se doit d’être moindre, variant généralement entre 1 et 1,5 kg. Les lecteurs CD-DVD sont inexistants, laissant la place aux autres équipements. La configuration classique est constituée de 3 ports USB, un lecteur carte, une sortie VGA et la connectivité Wifi mais également Ethernet. Seuls quelques modèles disposent du dispositif Bluetooth. En raison de la caractéristique de mobilité, les netbooks favorisent le SSD pour les supports de stockage. Cette technologie n’est effectivement pas soumise aux diverses contraintes de fragilité ou de vibrations et par conséquent, est parfaitement adaptée aux conditions de transport fréquent. Les principaux constructeurs de netbook se lancent également dans la course à l’autonomie afin que les utilisateurs puissent bénéficier au maximum des conditions de mobilité. A ce propos, les modèles les plus performants affichent une autonomie de 11 heures. Les derniers modèles performants embarquent une puce graphique dédiée, permettant d’élargir les activités vidéos notamment la gestion de la haute définition.

Que faire avec un netbook?

Pour une solution aussi compacte, pas plus grande que la taille d’une feuille A4, le netbook s’avère être très pratique. Ce dispositif est l’outil par excellence pour les activités bureautiques, multimédias et de navigation. La raison pour laquelle, il est dénommé netbook, traduit littéralement livre d’Internet. A titre d’illustration, ce mini-PC se révèle être très pratique pour terminer un travail bureautique inachevé ou pour la présentation, grâce au port VGA permettant de le relier avec un vidéo-projecteur. Côté multimédia, son important espace de stockage, l’intégration des dernières technologies d’écran et l’entrée de CPU graphique dédiée offrent l’opportunité de s’adonner à des activités multimédias confortables. Dans une moindre mesure, la retouche de photos est gérée par la solution. Mais le principal enjeu des netbooks repose sur la navigation Internet. En plus des traditionnelles activités de messagerie, pour ne citer que la discussion instantanée ou les courriers électroniques, la notoriété des netbooks est essentiellement due à la vulgarisation des jeux occasionnels ou casual gaming. Fonctionnant directement par le biais d’un navigateur web, ces activités ludiques ne requièrent pas de ressources très performantes.

Les facteurs à l’origine de la création des netbooks

Comme il a été précisé, les netbooks ont été spécifiquement conçus pour répondre aux besoins de mobilité. L’ordinateur portable dont le segment dédié aux utilisateurs nomades: l’ultra-portable est très onéreux mais également lourd. Malgré le fait que les terminaux intelligents actuels gèrent les activités bureautiques, alors qu’ils ne permettaient auparavant que la visualisation, la taille de leur écran est loin d’être confortable pour réaliser les tâches relatives. Il en est de même pour les assistants personnels, connus sous le sigle PDA. Les applications proposées par les serveurs se diversifient également aujourd’hui variant les activités disponibles sur la toile. Quant aux différents standards, pour ne citer que les protocoles de communication ou les formats, ils se révèlent être maintenant stables. Mais le principal facteur reste certainement la démocratisation des réseaux sans fil et des bornes gratuites.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!