Nous sommes en octobre 2019

Alors cette autoroute Tana-Tamatave ?

Oui et ? Oui, et pourquoi quand on pense à Madagascar, quand on voit ce qui s’y passe, on a toujours cette image de « soara soara », de tontakely… de has been quoi ?

On disait déjà l’autre fois qu’on dirait que ce pays n’est jamais rentré dans le XXè siècle. Ce qui est somme toute assez étonnant quand on sait qu’on y dispose de la 4G, la fibre ou encore la télévision par satellite.

Le problème n’est donc pas les outils ou l’accès à la technologie et à l’information : le problème réside bien dans la tête, dans les mentalités. C’est comme si on se baladait toujours quelque part entre le Moyen-âge et le 19ème siècle.

Les Présidents passent mais on a toujours cette impression de has been bien ancrée, ne serait-ce que par les mots et le vocabulaire qu’ils utilisent. A la soviétique disais-je dans une brève.

Et le contraste est d’autant plus fort quand on vit en France. Bien entendu, on ne peut pas dire non plus que toute la France est rentrée dans le XXIeme siècle, certains villages sont encore… euh comment dire … un peu en retard ? Mais d’une manière générale, on est quand même sur une autre planète, plus moderne, plus efficace, aussi bien dans les pensées, dans les actes, dans les méthodes de travail.

Je regarde Andry Rajoelina, je sais que comme moi il aspire également à cette certaine idée de la modernité mais comme lui, je connais également très bien les réalités locales… et les tontakely qui la composent.

Marc Ravalomanana avait également connu cette problématique en son temps. Mais comme à l’accoutumée, il ne s’est pas embarrassé de chichis, allez hop, il a pris des vazaha et il les a mis partout aux postes clé. Et ça a plutôt bien marché, quand on pense par exemple à la Jirama et à Air Madagascar sous les deux Présidences Ravalomanana, c’étaient pas du tout la médiocrité et la gabegie que l’on connaît depuis 2009.

Si je mets des vazaha partout aux postes clé en 2028 vous m’en voudrez ? C’est pas grave, vous pourrez me haïr tant que vous voudrez mais au moins, les choses seront faites, dans les normes, silencieusement et rapidement 🙂

Non je ne suis pas un Rasanjy ni un « mpanompo vazaha » : j’ai simplement une certaine conception de l’efficacité et de la rapidité, et c’est pas avec des tontakely et des has been que l’on y arrivera. A un moment il faut avoir l’humilité de connaître ses limites et de laisser les pros faire. La souveraineté nationale c’est très joli sur le papier, mais arriver à sortir du 1$ et des poussières par jour c’est encore mieux.

En écrivant tout cela, je suis bien entendu conscient que je vais me mettre à dos un bon nombre de compatriotes, très portés sur la question nationaliste. Mais vous savez quoi ? C’est le cadet de mes soucis. Ce qui m’importe, c’est de voir de mon vivant une vraie autoroute à Madagascar, une vraie 2X4 voies, où l’on pourra rouler à 130 km/h, avec des aires tous les 5 et 10 kilomètres. Là oui on pourra enfin mettre un pied à l’étrier de la modernité… et je pourrai partir sereinement, avec le sentiment du devoir accompli.

En attendant, essayez de survivre les 20 prochaines années 🙂

elman

Digital Native Allez on y croit !

30
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mangableu
Membre
Gold

Quand tes « employés » ne t’apprécient pas c’est que tu es un bon dirigeant leader. Tsy izay mahafalifaly ny olona no atao fa ny manasoa ny firenena.

Lalabe
Invité
Lalabe

Les « vazaha » de Ravalomanana étaient des techniciens de très très haut niveau. Ils ont bossé avec des malgaches de très très haut niveau également. De la bonne gouvernance en passant par l’agriculture et autres pro de la technologie de l’information et de la communication, de la justice, des infrastrucutures, bref de tout. Et visiblement, Air Madagascar a engrangé des bénéfices grâce aux accords de coopération avec la compagnie allemande Lufthansa, idem pour la Jirama. Les délestages ont disparu grâce à la bonne gouvernance d’un certain Espinoza, ce grand technicien a réussi à remettre la compagnie sur les rails pourtant Air Madagascar comme la Jirama étaient au bord de la rupture comme aujourd’hui.

Nul doute que les soi-disants « tia tanindrazana » de pacotille seront toujours là pour mettre les bâtons dans les roues de ceux qui aspirent au changement. « Tsy azo hohanina ny làlana », « mivarotra tany amin’ny vahiny Ravalomanana », nous avons tous entendu les phrases, les mots forts, les commentaires de ceux qui ont dénigré la politique de développement de l’ancien président. J’aimerais bien les entendre aujourd’hui, les regrets sont énormes surtout que la révolution orange suivi du coup d’Etat en 2009 replonge le pays dans le moyen âge. Pour le moment, les « tontakely » sont présents à tous les étages, les ménages sont au bord de la rupture, ne parlons même pas de l’insécurité régnante et enfin, nos partenaires financiers ne font plus confiance au régime Rajoelina, d’après les indiscrétions, Rajoelina n’est pas un homme de parole, c’est plutôt un con*ard

Rafangy
Invité
Rafangy

 »d’après les indiscrétions, Rajoelina n’est pas un homme de parole, … » jugez en plutot avec tout ce qu’il a dit lors des debats televises et ce qu’il a fait et fait depuis le 19 janv 2019

ramims
Invité
ramims

quels différences avec les supposés prétendus « experts étrangers » que Rajoelina va consulter? eh bien au temps de Ravalo ça travaillait efficacement

erik13
Membre
Actif

d’accord avec vous sur le fait de mettre des vazah aux postes clés! à une seule condition: que ce soient vraiment des pros, avec de l’expérience et des résultats… J’ai connu des boites qui mettaient juste des vazah pour « faire joli » alors que ceux-ci n’avaient même pas les diplômes ou expérience pour tenir un département ou une direction… D’autres juste pour pouvoir dire: ouais j’ai beaucoup de fric, jpeux avoir bcp de vazah comme employés…
Mais il faut également apprendre de ces vazah! profiter de leur expérience. Personnellement, et ayant toujours (ou presque) eu des vazah comme supérieurs directs, j’essaie de toujours apprendre d’eux surtout dans la manière de bosser et de m’enlever de la tête les pensées du genre « j’vais pas me laisser commander par ce colon… »
Ceci étant dit: il vous faudra également avoir un super DRH, qui soit compétent, droit, honnête… mais là c’est une autre paire de manches… 😉

ramatoa
Invité
ramatoa

oui, vous avez raison




ramatoa
Invité
ramatoa

je suis d’accord avec vous pour la mise en place des vazaha aux postes clés

Au début de ma carrière, j’ai travaillé dans une grande entreprise française. J’étais parmi les gens qui contestaient cette idée de mettre des vazaha à tous les postes clés car j’ai connu pas mal des gasy qui savent bien gérer, manager. Mais quand le temps s’écoule, j’ai aperçu que si on veux que l’entreprise avance, il faut mettre un vazaha au poste clé car ces sont les ouvriers malagasy qui ne respectent leurs compatriotes au dessus d’eux. Il y a des gasy qui savent faire, mais c’est très peu. Les gasy dévoués, dynamiques, non-magouilleurs sont très peu par rapport aux gasy « tia kely ». La plupart des « gasy sefo / cadres » se comportent comme des fonctionnaires qui n’entrent pas au bureau que 2h après l’heure d’entrée de la société, ne restent pas même une minute après l’heure de fermeture même s’il y a une urgence.

Je ne suis pas une lèche botte aux vazaha, je sais me tenir la tête devant un dirigent vazaha. On m’a traité de francophobe une fois, mais ça ne m’a pas empêché de penser que pour le moment si on veut avancer une société à Mada il faut mettre un vazaha dans un poste clé, cela ne m’a pas empêché de bien collaborer avec des vazaha dans mon travail

erik13
Membre
Actif

vous m’ôtez les mots de la bouche! 🙂

Rafangy
Invité
Rafangy

je vous soutiens a fond si vous mettez des vazaha aux postes cle, ,nous autres endemiques, avec notre propension aux 3v, comme arriver en retard au bureau parce que on est le chef, ne pas de soucier des biens de la societe car tsy misy handova an’io eo, etc etc, alors que si on se prend la peine de reflechir une toute petite seconde, on devra se rendre compte que c’est la boite qui nous fait vivre donc si la boite coule, moi aussi,aussi bien que c’est moi le chef, je coule avec, et je dirai meme que ce n’est pas seulement aux postes cle mais partout, departement, service, division, ou je ne sais pas

Vohitsara
Membre
Vohitsara

Moi, je n’hésiterais pas à mettre un vazaha gerer mon entreprise à Mada. Le seul risque que dès qu’il rencontre une copine malagasy, ça pourrait lui faire changer les idées. Je me rappelle, une famille française, opérateur à Fort Dauphin qui a engagé des européens dans leurs sociétés. Ces employés expat avaient l’interdiction formelle de sortir avec une ou un gasy (sortir dans le sense avoir une copine ou copain) . Et il y avait une jeune française qui n’a pas pu résister au charme d’un gasy, virée tout de suite et devait quitter le territoire de suite.

En outre, le chef d’entreprise gasy perd son temps à se défendre (lany fotoana miaro ny rambony) et à controller ses subordonnés au lieu de developper l’entreprise et/ou il est lui même corrompu.

 » Certains considèrent le chef d’entreprise comme un loup qu’on devait abattre, d’autres pensent que c’est une vache que l’on peut traire sans arrêt. Peu voient en lui le cheval qui tire le char » dixit Winston Churchill.

ranicks1
Membre
Actif

C’était aussi le cas au moment d’ouverture d’Ambatovy à Tamatave (à l’époque c’était encore Dynatech). Les expats avaient comme interdiction formelle de ne pas sortir (faire sipa) avec un ou une endémique. Il y avait un Canadien qui n’ a pas résisté aux charmes d’une sirène locale. Résultat: retour direct au Canada. Mais il semble que cette politique n’est plus d’actualité maintenant chez Ambatovy puisqu’on trouve de plus en plus de couples mixtes parmi les cadres de cette société.

razafi
Membre
razafi

Ou alors vous mettez des bons gasy issue de la diaspora bien compétent qui n’ont pas la mentalité tontakely hihihihi




Ralek
Membre
VIP

vous mettez des bons gasy issue de la diaspora bien compétent qui n’ont pas la mentalité tontakely

Ce sont les gasy en dessous (hierachiquement) qui vont se dire que ça reste un gasy! Et donc il risque de lui mettre des bâtons dans les roues.

ramatoa
Invité
ramatoa

c’est vrai

Rafangy
Invité
Rafangy

la jalousie endemique, le ory havamanana ainsi que l’hypocrisie endemique, vous les avez oublie?

Lili
Invité
Lili

Comment dire, j’avais de l’espoir pour ce pays à l’époque de Ravalomanana. J’avais même caressé l’idée de revenir au pays. Je ne peux pas oublier les commentaires dès endémiques le qualifiant de dictateur. Je trouvais qu’ils ne savaient pas vraiment ce que c’est un dictateur et j’applaudissais des deux mains sa manière de faire. Je m’étais dit que c’est comme ça qu’il faut diriger les endémiques si on veut faire avancer ce pays. Alors si vous allez recommencer plus ou moins sa manière de faire ou de diriger je ne peux que vous applaudir et vous soutenir.




angady
Invité
angady

je suis d’accord si ce n’est pas des français. désolé mais je ne fais pas confiance.

feng.chou
Invité
feng.chou

Et si l’on vous dit que le manque de confiance est réciproque ?

zainjafy
Invité

Vous allez mettre un Vazaha à la tête du ministère de la défense nationale, ce sera difficile

jr31
Membre
Actif
jr31

Remarquez, on a déjà un vazaha à la Présidence de la République alors …!

Rafangy
Invité
Rafangy

et un vazaha aussi candidat aux municipales

jr31
Membre
Actif
jr31

si j’ai bien compris, nous avons des vazaha partout actuellement, alors cela devrait aller! … sauf si nos vazaha actuels ne sont pas comme ceux de ilay raika lahy taloha!

Rafangy
Invité
Rafangy

pourquoi ce sera difficile?nous sommes une ile et les pays susceptibles de nous attaquer sont des grosses pointures auxquelles nous ne tiendrons pas 12h, d’ailleurs ce ministere ne devra pas exister, ou si on veut caser les coquins, on mettra ministere des forces armees comme avant,moi je conseillerai a elman de supprimer tout simplement ce ministere qui n’a pas sa raison d’etre, le president, chef supreme des armees a deja son etat major particulier

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre

Supprimer cette armee inutile !

Rafangy
Invité
Rafangy

je suis d’accord avec vous! ok apres le retour de l’independance jusqu’a l’eclatement de l’union sovietique, l’armee etait necessaire, mais actuellement la donne a bien change et nous n’en avons plus besoin




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!