On peut faire du social quand on est riche

Le sésame 🙂

L’autre jour, ardine et moi on discutait des impôts et cotisations sociales en France, en mode salarié et auto entrepreneur.

Non pas pour s’en plaindre mais pour bien comprendre le système. Et le premier constat qui nous est apparu c’est que ce ne sont pas les impôts qui sont les plus chers à payer en France mais bien les cotisations sociales ! Enfin, du moins dans notre situation. Pour bien imager la chose, sur un exemple que vous connaissez bien, pour 1000€ de revenus adsense par exemple, c’est 22€ d’impôts … et 220€ de cotisations sociales à régler à l’Ursaff. C’est le prix à payer pour vivre sereinement et réglo 🙂

Mais c’est quoi, ça sert à quoi toutes ces cotisations sociales ? En fait, ça sert à financer tout ce qui est assurance chômage, ou encore … les retraites, et oui. Mais aussi la sécurité sociale, la santé donc, la maternité ou encore les allocations familiales (allocations logements, RSA, etc.)

Bref, vous l’aurez compris, la priorité dans ce modèle français c’est bien le mot “social”. Pour faire l’analogie, et en cas de transposition du modèle français au pays endémique, la priorité et les plus gros prélèvements sur votre salaire ou vos revenus contribueraient à financer en priorité … la Cnaps. Non pas pour enrichir la Cnaps mais pour permettre de donner une vraie couverture sociale à la population et surtout aux plus faibles et aux accidentés de la vie.

Et c’est là que ce titre un peu provocateur m’est immédiatement venu à l’esprit : “On peut faire du social quand on est riche“. Le système marche plus ou moins (plus que moins d’ailleurs) car la norme pour l’ensemble de la population française c’est un travail normal, une vie normale, un smic qui permet de vivre à minima. Bref, une activité et une importante masse entrepreneuriale et salariale qui permet d’obtenir un PIB de plus de 2300 milliards d’€ tous les ans, et donc de financer toutes ces prestations sociales. Certes, le modèle commence à montrer quelques limites, et notamment et c’est d’actualité avec le système de retraites mais globalement ça marche plutôt bien. Tout le monde est obligé de cotiser et ça ne rigole pas avec les fraudeurs.

Au pays endémique maintenant. PIB : moins de 10 milliards d’€ tous les ans. Du coup, avec un montant aussi bas, on ne va malheureusement pas pouvoir faire grand chose côté social ! Une sécurité sociale comme en France ? Impossible. Une allocation chômage ? Non plus. Une caisse d’allocations familiales ? Oh la la, même pas en rêve. Le RSA ? Dans tes rêves.

Et c’est bien ce que l’on a avec la Cnaps : rien du tout ou si peu. Un exemple : allocations enfant c’était 0,5€ soit 2000 ar il y a quelques années. C’est plus ridicule qu’autre chose, rien que le taxi pour aller à la Cnaps à Anosy c’est … 10 000 ar.

Bien entendu, en France beaucoup de gros malins se sont fait une spécialité de profiter à fond de ce système social, d’en abuser même. Fraudes à la sécurité sociale, aux allocations familiales, etc. Mais croyez-moi, les mesures anti-fraude se sont également renforcées, facilitées par l’outil informatique et des nouvelles technologies, comme les croisements de fichiers ou encore le big data.

Pour en revenir au pays endémique on fait quoi alors ? Côté social on ne peut rien faire ? Bah pour la seconde fois, la réponse est dans le titre : “On peut faire du social quand on est riche”. Donc il n’y a pas de mystère, commençons déjà par augmenter notre richesse, à augmenter ce fichu PIB, à créer des usines, des unités de transformation, à investir sur la formation. Les zebus d’abord, à savoir la création de richesses, la charrue ensuite, le développement du social.

Dernier point : vous savez pourquoi ardine et moi on ne rechigne pas à payer ces 220€ sur les 1000€ ? Car depuis notre arrivée ici nous avons vu et nous avons bénéficié de cet incroyable système de santé en France, des médicaments que l’on ne paie pas,  des allocations familiales aussi (aides au logement, primes d’activité, etc.). On se sent couvert et protégé. Demain si je perd mon emploi par exemple, j’aurai droit à des allocations chômage, le temps que je retraverse la rue pour trouver un autre job.

Et pour être tout à fait transparent, ce n’est pas 220€ de cotisations sociales que l’on paie tous les mois ici en France : c’est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus que ça. Mais encore une fois, nous savons qu’ils seront utilisés au mieux et qu’ils nous seront redistribués d’une manière ou d’une autre, donc nous avons confiance dans le système. Contrairement à certains pays où ce pognon de dingue servirait à acheter 4X4 et financer les 3V ainsi que l’intérêt supérieur de la ration d’une poignée de baltringues.

Sans façons merci, je préfère garder mon argent dans ces conditions.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
33 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
babakaty

Vous avez fait une analogie avec la CNAPS dans votre chronique ,j’ai beau cherché à comprendre mais je n’y arrive toujours pas …en quoi est-ce la construction d’une complexe sportive à Vontovorona par celle-ci ,donc avec les cotisations de ses adhérents, est elle rentable pour la caisse ?Je dis ça ,je dis rien car il paraît que c’est un bon investissement par rapport à un hôtel par exemple ou participer dans des sociétés avec des fortes valeurs ajoutées comme le font les assureurs Aro et Ny Havana

Soso

Il ne faut également pas oublier le “contexte” qui fait que ce système de redistribution de capital ne pourra jamais être appliqué comme tel à Mada.

Exemples:
– forte proportion du secteur informel (pas de déclaration ni de cadre, donc pas de cotisation ni d’imposition)
– système éducatif à la malgache qui couve les jeunes jusqu’à 25-30 ans chez leurs parents (conséquence: une société retardée et inactive)
– espérance de vie très faible liée à une condition sociale rude et à un système de santé défaillant (conséquence: pour le peu d’actifs qui cotisent et la courte durée de cotisation, le niveau de celle-ci reste très faible)
– chômage (pas de salaire, pas de cotisation),…

Bref, ce système français n’existera jamais à Mada. On peut toujours rêver.

La solution, hélas, c’est de garantir une condition minimum de vie décente (eau, électricité, route, école, santé, sécurité) afin que chaque malgache puisse se débrouiller seul. Il me semble que ce que le MAP de Ravalo a proposé mais que la majorité n’a pas compris.

mpijery

ce système français n’existera jamais à Mada

Et il vaut mieux ne pas chercher à l’appliquer car ce sera trop lourd à supporter, même si on arrive à augmenter significativement le PIB, ce serait plus rentable de faire autre chose que du social, on pourrait aisément trouver d’autres systèmes qui marchent

mpijery

Déjà, il faudra y aller mollo avec les régimes spéciaux 😛




sarah

on ne saura jamais ce que la majorité a choisi avec le principe “azo raisina fa tsy mitombina”. Peut-être qua la majorité voulait bien du MAP 2?

Ianona

Les 220 euros que vous payez tous les mois, ici on les garde sous l’oreiller pour payer les dépenses de santé. Une fois que l’épargne est finie, on attend patiemment la mort.

Rafangy

durant la 1ère republique, le regime a pu faire du social, beaucoup de social(toutes les cités actuelles, les soins gratos,etc, etc) car il était riche, et depuis l’avenement de la revolution socialiste, seuls les dirigeants et leurs acolytes sont riches et se sont faits du social entre eux

Franck

La 1ere republique a ete riche car il y avait le systeme d’imposition par capita ( karatra isan-dahy) et il n’y avait pas le systeme de corruption generalisee comme maintenant ! La premiere mesure prise par Ramanantsoa et que les gens ont applaudi a ete la suppression de l’impot par capita ( karatra isan-dahy) . Je pense en tout cas que les gens qui sont descendus dans la rue en 1972 pour abolir la republique de “l’independance fantome” ont du amerement regrette leur choix! A l’epoque c’est vrai les Vazaha ont gere notre monnaie ( franc malgache = franc CFA) et notre economie. Mais au moins a l epoque Mada n etait pas le pays le plus pauvre qu il est devenu actuellement. Tana et Tamatave etaient des villes qui faisaient rever les Reunionnais et les Mauriciens. Maintenant ce sont les Malgaches qui revent d’aller a La Reunion et a l’ile Maurice. Moralite de l’histoire: c’est facile de detruire un systeme qui fonctionne mais difficile de remonter la pente. Le Zimbabwe a aussi suivi le meme chemin que Mada! Les Sud Africains eux au moins eu l’intelligence de “ne pas chasser les Blancs” ni de faire table rase du systeme laisse par les Afrikaners et de donner graduellement le pouvoir economique aux Blacks.

SRA

Alors, suggestion peut-être idiote: pourquoi ne pas faire en sorte que chacun cotise? De l’employé de maison au paysan à la campagne, du mécanicien informel au tenant de la gargote, du marchand de anana à la coiffeuse, pourquoi est-ce que chacun ne cotiserait pas? Je ne dis pas des cent et des mille mais un minima, tout simplement. Aujourd’hui, mon gardien touche des allocs (5000 Ar de la Cnaps par enfant par mois), il va à l’Ostie quand il est malade (et sa famille aussi). Chacun doit comprendre qu’il faut payer un peu pour pouvoir recevoir (au moins un peu). Comment faire rentrer ça dans la tête des endémiques?

mpijery

Elman a déjà promis d’arriver à 100% de contribuables 🙂




kof

En gros, les cotisations sociales servent à payer les dépenses sociales (sécu, retraites…) et les impôts et les taxes (impôt sur le revenu, TVA) servent à payer les dépenses de l’Etat (salaires fonctionnaires, budget de fonctionnement des ministères et des agences publiques, l’armée etc…). Donc oui, on voit bien qu’on ne peut faire du social que si on est riche. C’est la richesse des citoyens qui paie ça. C’est pas magiquement l’Etat avec de l’argent qui tombe du ciel.

Rafangy

pas comme certains qui “offrent” 65 000ar à chaque agent de l’Etat

Debile Profond 2.1.5 ™

On ne s’étonnera pas que rien ne soit pérenne. Les Présidents passent … et leurs « projets » avec.

Seule les femmes de ménages sont pérenne a la présidence ou dans les ministères, bref pour rester longtemps au sommet dans le job, visez petit … 😛

kof

D’ailleurs ce n’est même pas l’Etat qui gère les comptes sociaux en France. Ce sont les partenaires sociaux. L’Etat fixe les cadres à travers des lois cadres, collecte les fonds et les reverse aux caisses concernées. C’est tout. A charge pour les partenaires sociaux de les gérer comme des grands. Les partenaires sociaux peuvent aussi faire évoluer la règlementation à travers des accords obtenus après d’âpres négociations. Les caisses sociales sont soit des organismes publics jouissant d’une complète autonomie financière soit carrément des organismes de droit privé. La France n’infantilise pas ses citoyens.




Debile Profond 2.1.5 ™

Tout est parfaitement organisé/réglé comme du papier a musique et la sécurité est verrouillée pas possible pour un employé de piquer dans les caisses, des simulateurs qui vous calculent exactement les aides et leur montant que vous avez droit, magouille impossible aujourd’hui ! (c’était pas le cas avant)

sniip

Un petit bémol quand même . Ayant vécu en France et actuellement au Canada, je sais que la sécu française a un trou de plusieurs milliards d’euros.
Certes oui , le pays est riche et ils peuvent se le permettre mais ce modèle n’est pour moi, pas viable.
On utilise à font les subventions de l’etat, chose qui est impossible à faire dans un pays pauvre.
je préfère plutôt un système ultra libéral qui consiste à prélever le moins possible (on s’entend, il faut payer les services publiques) mais que chacun investisse le montant non prélevé dans leurs besoins sociaux (retraite, santé , assurance etc … )

kof

je préfère plutôt un système ultra libéral qui consiste à prélever le moins possible (on s’entend, il faut payer les services publiques) mais que chacun investisse le montant non prélevé dans leurs besoins sociaux (retraite, santé , assurance etc … )

Si vous avez un petit salaire dans un tel système vous êtes mort. Sans pour autant que le système soit viable. Ce qui est littéralement le cas aux US par exemple.

Par ailleurs, le trou de la sécu en France n’est pas structurellement lié à son caractère universel. La preuve dans ce graphique de l’évolution du solde en milliards € de la sécu sur 20 ans :

comment image

C’est lié aux conjonctures économiques et à une certaine aversion des Français aux réformes nécessaires. Quand on dit sécurité sociale on entend souvent assurance maladie mais la sécu n’est pas que ça. La sécu c’est les retraites, les allocations familiales, l’assurance maladie et les caisses qui assurent les accidents et maladies professionnels.. Un trou dans la caisse des retraites va par exemple se traduire par un trou dans la sécu sans que la branche maladie soit déficitaire. Bref vous avez beaucoup d’exemples de système de sécu universel à la française qui se portent très bien. Et le système français lui-même ne se comporte mal qu’en temps de conjoncture économique défavorable (moins de recettes alors que les dépenses sont stables voire augmentent).

sniip

J’ai jamais dis que ce systeme s’adressait aux plus vulnérable :p (oui je suis méchant).
Le problème du système français c’est le conservatisme. On voit bien que le système de retraite si on ne reforme pas, va tout droit dans le mur mais il y aura toujours un gus plus communiste que Staline pour dire qu’il faut encore creuser.
Il est utopique de penser que le développement d’un pays c’est l’absence de vulnérable, de 4 amis ou autres.
Suffit d’aller au Etats-unis et voir les SDF dans certains quartier.
Pour moi c’est l’erreur fondamentale de tous nos dirigeants (surtout Ravalo et Rajoelina) , faire miroiter un futur développement qui implique qu’il n’y aura plus de pauvre .

kof

J’ai jamais dit que vous aviez dit ça. 🙂 . Je le notais c’est tout. Et c’est même pas les plus vulnérables en fait, juste ceux qui ne gagnent pas suffisamment pour payer les assurances santé et retraite astronomiques. ça concerne une partie de la classe moyenne. Les hedge founds qui gèrent l’argent de votre retraite peuvent faire faillite et vous finissez vos vieux jours dans la rue ou presque. Bref moi je préfère le système de mutualisation des ressources et des risques à la française. Mais en contrepartie il faut ce qu’il faut pour équilibrer et pérenniser le système. Ce que les abrutis de la CGT et autres FO ne comprennent pas. Eux ils veulent le beurre et l’argent du beurre et …

sniip

Pour prendre un exemple explicite, en France , on m’a prélevé des sommes assez significatif pour la retraite .
Étant un individu banal sans grand connaissance du système, je ne savais pas ou étais investi ma retraite, je n’ai pas connaissance du rendement de ma retraite . Si bien que je ne peux pas faire de simulation réelle en terme de valeur de ce que je vais toucher pour mes vieux jour.
Au Canada, on me prélève zéro dollar de retraite. Je suis conscient que si je ne travaille pas, si j’investis pas , si je tombe malade etc … je n’aurais rien pour mes vieux jours et je travaillerais jusqu’à la fin de ma vie.
Cependant, je peux choisir n’importe quel type de placement pour mettre ma retraite . Oui , c’est plus risqué, mais ça forge aussi l’éducation financière. Pour la petite histoire, ça ma cloué le bec de voir les petits canadiens de 15 ans maitriser les arcanes de la finance et des investissement.
En plus de ça, pour chaque dollars investi pour ma retraite, le gouvernement enlève un dollar dans mon revenu imposable annuel , qui cause systématiquement un trop perçu d’impôt. En théorie, j’investis 1000 $ de retraite par an, je reçois plus ou moins la même somme en retour d’impôt (que je peux re-investir). J’ai le contrôle et le choix sur mes rendements et à ma tolérance au risque.
Je trouve que ce système me va mieux qu’envoyer ma fond de retraite quelque part ou je ne sais pas et que peut être un jour Mélenchon, au pouvoir , va le redistribuer au venezuela.




kof

Mais tout ce que vous citez là sont possibles en France. Vous pouvez parfaitement investir et placer de l’argent pour votre retraite. La France reste un pays très capitaliste je vous rassure 🙂 . Vous avez aussi pas mal de systèmes de retraites complémentaires à côté du régime général. En fonction de vos moyens vous pouvez. Mais le système français vous oblige à cotiser pour le régime général c’est tout. C’est la mutualisation des ressources et des risques.

Par ailleurs le principe de l’actuelle réforme des retraites c’est exactement ce que vous avez au Canada (si j’ai bien compris) : chaque heure travaillée et cotisée vous donne droit à une fraction d’€ pour votre retraite. Et le but est d’avoir plus de visibilité. La France n’est pas arc-boutée sur son vieux système d’après-guerre. ça évolue, comme partout ailleurs. Mais son ADN sociale reste la mutualisation universelle des ressources et des risques.

sniip

Par ailleurs le principe de l’actuelle réforme des retraites c’est exactement ce que vous avez au Canada

Je suis parti au temps de hollande . Mais effectivement, politiquement la politique de Jupiter me plait . Le soucis c’est qu’en France, on n’est pas à l’abri d’un Jean Luc Président 🙂

La France reste un pays très capitaliste je vous rassure

C’est peut être une impression mais je pense que la France s’endemise avec le Ory hava manana.
Les tendances actuelles montrent plutôt une aversion généralisée sur ceux qui réussissent.

kof

Le ory hava manana a toujours existé en France. Il est juste beaucoup plus médiatisé aujourd’hui par la magie des réseaux sociaux et des chaînes d’info en continu. Mais comprenez bien ceci : les Français, au cours de leur histoire des 2 derniers siècles, se sont fait enc*lés en long, en large et en travers par leurs dirigeants, leurs patrons, l’armée, les milieux capitalistes, l’église etc…. Les mensonges, les promesses non tenues, les lois taillées pour les plus fortunées, les répressions et les massacres, les guerres, la brutalité du capitalisme etc… ils ont eu tout ça. Ce qui a provoqué au fil du temps une profonde réaction anti-gouvernementale, anti-clérical et anti-capitaliste, et parfois antimilitariste dans la culture et la mentalité populaire. Culture héritée des parents et passée aux enfants.

C’est pas pour rien que l’anarchisme a été particulièrement fécond en France avec des gens comme Proudhon en tête d’affiche. Et qu’ensuite le communisme a séduit massivement.

razafi

Pour info, les cotisations sont beaucoup plus élevé que cela car Elman n’a compté que la part du salarié. L’employeur aussi participe à la cotisation social de l’employé. Grosso modo, quand un salarié reçoit 1000€, il coutera réellement à l’employeur 2000€… donc vous cotisez bien plus que 220€.
Petite précison également, nous sommes dans un mode “répartition” et non “capitalisation” comme le laisse entendre Elman. En somme, nous ne cotisons pas pour nos propres retraites mais pour les retraites des retraités actuel à l’instant t. Nos retraites seront prises en charges par nos petits enfants. D’où le problème de l’age pivot etc…..car il y aura bientôt plus de retraité que de cotisant… Et c’est pareil pour le reste…securité social etc…
Tout ce système se base en plus sur une hypothèse : Zéros guerre, zéros catastrophe naturel…ce qui n’est pas toujours assuré en plus de 5 générations.

C’est très complexe et nous sommes à Madgascar très loin de ce système. Je rêve qu’un jour nous aurons au moins un système de retraite par capitalisation pour que les générations futur n’aieent pas à se soucier de leur avenir.




razafi

Vous avez aussi la solution du portage, plus aventageuse au niveau salaire 🙂

naraka

bonjour,
je recherche une chanson qu’on entend souvent dans les documentaire sur mada. il y a les mots “mbola mahatamana” dans celle-ci et c’est une musique du style peaceful music.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!