Portrait du dirigeant idéal

Je le dis d’entrée de jeu, et au grand déplaisir de bon nombre de mamans, le portrait du dirigeant idéal n’a rien à voir avec celui du gendre idéal.

On a voté le 7 novembre, on va voter de nouveau le 19 décembre, mais au fait, qu’attend-on du prochain Président de la République à Madagascar ?

Des réalisations ? Oui sans doute. Des grands projets ? Oui, certainement. Qu’il s’attaque à la pauvreté, l’insécurité et tout ça ? Oui c’est évident.

Le elman ne semble pas très convaincu. Effectivement, je ne le suis pas. Toutes ces réponses et ces attentes populaires se résument à des actes, des actions de la part du futur Président.

Oui tout cela est légitime et compréhensible mais c’est pourtant là que la plupart des électeurs se trompent : ce n’est pas ce que le candidat va promettre de faire qui est le plus important mais c’est surtout sa manière d’être dans la vie qui doit primer !

Sa personnalité. Sa fermeté dans un gant de velours. Son charisme. Sa réelle empathie envers les autres. Son opiniâtreté. Sa foi inébranlable en lui et en ce qu’il va faire.  Sa capacité à convaincre, à entraîner les autres. Ses qualités de leader, de manager.

Sa tendance naturelle à être écouté et respecté. C’est tout ça qui doit être pris en compte. Rapportez tout cela par exemple au dernier Président sautillant en exercice et vous comprendrez pourquoi celui-ci n’était pas taillé pour le job.

A bien des égards, sur tous ces plans là, les 2 acteurs du second tour se ressemblent. Profil d’entrepreneurs, un peu self made men, un peu durs dans leurs propos et leurs comportements…

Ils ont chacun leurs qualités et leurs défauts, la perfection n’étant pas de ce monde. Et surtout, on les a déjà vu à l’exercice du pouvoir pendant de longues années, chacun à leur manière et dans des contextes très différents.

Pour en revenir à la plèbe, inconsciemment celle-ci recherche son super-heros. Ce Superman qui va les sortir de leur misère et de leur pauvreté.

Mais en poussant l’analyse encore plus loin, en fait la plèbe recherche surtout le elman Superman qui leur servira de modèle, à qui elle pourra/voudra s’identifier.

Vous savez comme les enfants avec les super-heros. Batman, Superman, Spiderman, Captain America : ils les aiment car ils sont forts, ils ont des super-pouvoirs, ils protègent les faibles et combattent les super vilains (méchants).

Et vous pensez que nous autres adultes sommes différents des enfants sur ce plan là ? Non, les grands enfants que nous sommes restés sommes toujours à la recherche de ce super héros auquel nous souhaitons ressembler.

Bon, maintenant, dans la réalité, beaucoup moins sexy, il appartient maintenant à chacun de se poser la question à qui il voudrait un peu ressembler.

A Marc Ravalomanana ou à Andry Rajoelina ?

Il n’y a personne d’autre ? Hélas, en attendant 2028, c’est malheureusement tout ce que la maison a à proposer pour le moment.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Ianona
Gold
2 années plus tôt

Bref, c ‘est la description de Hitler. Il était bon leader, seuls ses idéaux étaient immoraux.

ramatoa
ramatoa
En réponse à  Invité
2 années plus tôt

fa hoy ny sasany hoe f’angaha ny lalana fihinana e! sady tsy tsara noho ny hopitaly manaram-penitra izay zara raha vita sy tsy mahavonjy na iza na iza

Debile Profond 2.1.5 ™
En réponse à  Ianona
2 années plus tôt

https://www.facebook.com/jmpaslesgens/videos/626862651061835/

Attention c’est chaud ce détournement de vidéo ! 🙂

Invité
Invité
En réponse à  Debile Profond 2.1.5 ™
2 années plus tôt

Je kiffe

ramatoa
ramatoa
En réponse à  Debile Profond 2.1.5 ™
2 années plus tôt

hahaha

kof
kof
Expert
2 années plus tôt

Je n’en démords pas. Dans le cas de Mada, le dirigeant idéal est celui qui a 1 ou 2 objectifs majeurs à réaliser pendant son quinquennat et qui oriente toutes les ressources disponibles dans la réalisation de cet unique ou ces 2 objectifs majeurs. Allez 3 objectifs majeurs s’il est un surhomme. 🙂

dep
dep
2 années plus tôt

Il n’y a personne d’autre ?
si, il y a eu 34 de plus mais la plèbe n’en a pas voulu 🙂

jrana
2 années plus tôt

https://youtu.be/Te-OhWlK3gU

En voilà un de dirigeant idéal non? Une trentaine de minutes de c… sans nom… à la hauteur du niveau de 1% des électeurs mais probablement de 20x plus…voire 40x plus si on regarde le score du K13. Écoutez surtout vers la 26eme minute…c’est le Grand Prix Universel de la Conviction Politique…

Raleva
Raleva
En réponse à  jrana
2 années plus tôt

avec un putschiste, on fléchit!
inona intsony moa ny amiko, ny croissant fotsiny no laniko.
« inona no ataonao ahy président? »

ACTUTANA