1620 : Augustin de Beaulieu mouille dans la baie de Saint Augustin

Leur expédition la plus remarquable fut celle d’Augustin de Beaulieu, qui partit de Honfleur avec trois navires, le 2 octobre 1619. – Le général, – tel était le titre qu’il prenait, – commandait en personne le Montmorency, monté par cent vingt-six hommes et armé de quarante-quatre bouches à feu de divers calibres.

Il avait sous ses ordres l’Espérance, capitaine Gravé, portant cent dix-sept hommes, vingt-six canons et vingt pierriers, et la patache l’Hermitage, capitaine Redel, portant trente hommes et seize pièces d’artillerie.

Après plusieurs relâches, le 26 avril 1620, une tempête mit le Montmorency en tel état que le général, laissant prendre les devants à l’Espérance, alla, de conserve avec la patache, se réparer à Madagascar, dans la baie de Saint-Augustin. Augustin de Beaulieu, judicieux explorateur, ne négligeait aucune occasion de s’enquérir des mœurs, usages et richesses des pays qu’il rencontrait.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments