Le deepfake, une technologie qui suscite fascination et terreur

Définition :

Le deepfake est un mot-valise composé de deep (learning), traduit en français comme « apprentissage profond par l’intelligence artificielle (IA) », et fake, qui signifie « faux, trucage ou encore contrefaçon« .

Selon Wikipedia, le deepfake est « une technique de synthèse d’images basée sur l’intelligence artificielle « .

Concrètement, cette technologie basée sur l’IA permet de remplacer le visage d’une personne dans n’importe quelle vidéo par quelqu’un d’autre et de créer ainsi des trucages ultra-réalistes.

Il ne s’agit pas d’un simple montage vidéo. C’est beaucoup plus sophistiqué que cela.

L’intelligence artificielle est capable de reconstituer un visage dans ses moindres détails, de restituer les expressions faciles de façon très naturelle, et même de modifier la voix et de faire dire ce que l’on veut à une personne.

Une vidéo de deepFake de Poutine. Amusant non?

Dans cette autre vidéo, c’est Trump qui en prend pour son grade.

Le problème, c’est qu’une fois tombée dans de mauvaises mains, cette technologie peut s’avérer dangereuse. Et pour ne rien arranger, son utilisation est facile d’accès. Des applications comme FakeApp existent pour créer facilement son Deepfake.

De petits malins se sont par exemple amusés à créer des vidéos pornographiques truquées, en transposant le visage de célébrités sur celui des acteurs.

Elle peut aussi être utilisée à des fins de manipulation politique (faire passer un candidat pour un pédophile, un raciste, un homophone), ou encore pour se venger d’une personne (reveng porn), lancer des fakenews

Bref, cette technologie constitue une menace à prendre au sérieux.

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article

9
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Soso
Invité
Soso

Merci pour la veille, Despote.

A mon avis, ce n’est pas aussi binaire que ça. Toute technologie peut aussi bien être une menace qu’une opportunité. Vous aviez montré le côté négatif mais beaucoup d’autres bénéfices peuvent en être tirés (rien que l’automatisation ou la facilité d’un montage audiovisuel).

D. Oliprane
Membre

le deepfake ne résulte pas d’un montage audiovisuel. On alimente un réseau de neurones de vidéo d’un individu lambda qu’on veut détourner. Le programme recrache le discours avec les phrases qu’on lui fait dire. En substance, ce sont les mimiques, le mouvement des lèvres etc qui sont reconstruites à partir des mots injectés.

elman
Admin
VIP

Euh… c’est donc au final un montage/trucage ? 🙂

D. Oliprane
Membre

Si le montage c’est la phase d’apprentissage du programme, alors oui. Plus on dispose de vidéos « exemples », plus le trucage est affiné.
A la fin, il suffira de récupérer une vidéo d’un personnage, on saisi le texte qu’on lui faire dire, et le programme reconstruit les mouvements du faciès et la texture vocale.
En moyenne après des dizaines d’heures de calcul sur une cinquantaine de cartes graphiques en parallèle.
Il est plus facile de faire un deepfake de Barak que celui de Andry

elman
Admin
VIP

Oui c’est bien dans ce sens : c’est truqué, c’est un mensonge, c’est pas vrai.

D. Oliprane
Membre

Le pb, c’est le gilet jaune qui va visionner le deepfake. Déjà qu’il a du mal à assimiler que la terre n’est pas plate.

Vazaha be
Membre
Gold

J’ai vu un reportage, il y a quelques mois là-dessus et c’est la technologie la plus crainte dans toutes les prochaines élections majeures et qui sévira sur tweeter ou autres réseaux sociaux 👿

elman
Admin
VIP

Rien de neuf à l’horizon, il y a 25 ans Karl Zero avait déjà inventé le Flame.

D. Oliprane
Membre

FakeApp est facilement décelable par InVid.
Zoomez les yeux et la cavité buccale pour déceler ces anciens fakes. Peu de clignement, cavité vide.
On utilise les algorithmes du machine learning (plus précis que de dire IA)
Codes et framework sont en open source
Mais les deepfakes seront de plus en plus indécelables. Parce que les labo de recherche ne diffusent plus leurs sources, parce que c’est devenu une mine d’or pour les industries.
Qu’on se rassure
Les détections de ces nouveaux fake se porteront au niveau pixel, mais encore au stade de recherche.
Les trucages sur YouPorn ont été faits avec FakeApp. Mais depuis 1 an environ, ces vidéo ont été bannis.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!