Le logiciel du Boeing 737 Max aurait été conçu par des intérimaires sous-payés

Alors que le ministère de la Justice élargit le champ de son enquête sur Boeing, du 737 Max au 787 Dreamliner, les ingénieurs du constructeur signalent une autre erreur de calcul au sein de la compagnie aérienne en difficulté. Bloomberg a révélé le 28 juin que Boeing et ses fournisseurs sous-traitaient une partie du développement et des tests des logiciels du 737 Max à des intérimaires. Ces travailleurs, dont certains étaient récemment diplômés, étaient employés ou contractuels des sociétés de technologie indiennes HCL Technologies et Cyient Ltd.

Certains des testeurs et des développeurs gagnaient seulement 9 dollars de l’heure, ont confié des ingénieurs de longue date à Bloomberg. Un ancien ingénieur des commandes de vol de Boeing, Rick Ludtke, a déclaré que la décision de sous-traiter avait été prise pour réduire les coûts. « Boeing faisait toutes sortes de choses, tout ce que vous pouvez imaginer, pour réduire les coûts, y compris déménager de Puget Sound, car nous étions devenus très chers ici », a déclaré Rick Ludtke à Bloomberg. « Tout cela est très compréhensible si vous y réfléchissez d’un point de vue business. Mais lentement, au fil du temps, il semble que la capacité des concepteurs de Puget Sound à concevoir s’est dégradée. »

Lire la suite ici

A lire aussi — Boeing est 

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article
Avatar

Electron libre de service

3
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mpijery
Membre
mpijery

J’imagine que ce type de sous-traitance est courant dans le milieu, mais là ça s’est mal passé, donc on s’empresse de pointer du doigt l’incompétence des « intérimaires sous-payés ». S’il ne s’était rien passé, on aurait ignoré leur existence.
C’est encore une autre version du « tu gagnes, tu es Français, tu perds, tu es d’origine Malgache » (Pour les susceptibles: le Français et le Malgache sont ici utilisés à titre d’exemple, ça peut se décliner sous d’autres nationalités)

feng.chou
Invité
feng.chou

Je confirme partiellement.
Dans mon ancienne boite (US) l’on travaillait avec des ordinateurs maison, un OS maison et bien sûr un assembleur maison.
La structure des ordinateurs voulait que les pilotes de périphériques soient écrits en assembleur et que la taille des pilotes ne dépassent pas 2 pages.
Lors d’une mise à jour du logiciel un pilote a été modifié par un stagiaire qui a décidé d’utiliser du Pascal et de livrer l’exécutable pour l’intégrer à la version installable en clientèle.
Ce fut la cause de factures téléphoniques énormes…
Le stagiaire parti sans laisser ses sources, il a fallu se payer le boulot…

elman
Admin
VIP

Le stagiaire parti sans laisser ses sources

arf, le grand classique.

Chez moi ça risque plus d’arriver, on bosse avec des serveurs de versioning 🙂

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!