Le milieu défensif moderne

Avant une future brève sur mon analyse perso de la tactique de Nicolas Dupuis (notre fameux 4-3-3).

Je publie ce petit post informatif sur le poste de numéro 6 que notre cher admin nous rabâche à tout bout de champ.

Je ne suis ni expert technique ni diplômé en football. Je ne suis qu’un simple joueur de football manager depuis des décennies.

C’est un poste qui devient de plus en plus important dans le football moderne car c’est le joueur qui est censé jouer le relai entre la défense et les milieux de terrain. Il y a cependant plusieurs nuances dans ce poste :
La sentinelle : Quand on attribue ce poste à un joueur. Son rôle principal est de protéger sa défense.

Il ne bouge presque jamais de sa zone (un peu en dessus de la défense) et donc permet de neutraliser toute éventualité de contre-attaque.

Le profil type pour se rôle est un joueur doté d’une très grande capacité physique et limité techniquement. Il permet aux milieux relayeur (plus haut) d’avoir une plus grande responsabilité à l’attaque car il est là pour garder la maison.

Joueur star en rôle de sentinelle : Claude Makélélé , Genaro Gattuso ….

La milieu récupérateur : Quand on attribue ce poste à un joueur. Son rôle principal est d’exercer un pressing constant sur les milieux adverse.  Il est donc beaucoup plus en mouvement que la sentinelle. Il peut donc, selon certaine phase de jeu, jouer plus haut et participer à l’attaque.

Le profil type pour se rôle est un joueur doté d’une grande précision sur les tacles et la relance.

Joueur star en rôle de sentinelle : Daniele de Rossi, Roy keane et plus récemment Fernandihno.

La demi-centre : Quand on attribue ce poste à un joueur, c’est qu’on veut jouer la possession.

En phase offensive (quand on a le ballon), il descend un peu plus bas entre les 2 défenseurs pour permettre aux 2 latéraux de monter. En phase défensive (l’adversaire a le ballon) il joue un rôle de sentinelle.
Le rôle nécessite un profil de joueur ayant une grande capacité physique mais aussi une vision et une intelligence de jeu supérieur à la moyenne.

On retrouve : Sergio Bousquets, Mark van bommel et Thiago Motta …

Le Regista : Quand on attribue ce poste à un joueur, c’est qu’on veut une construction de jeu par la défense et jouer la verticalité.

La majorité de l’attaque doit passer par lui. Son rôle est de fluidifier le jeu en faisant des passes verticales . Il doit “casser les lignes”.

C’est un rôle ou il faut un joueur avec de très grande qualité technique (passe, vision du jeu, agressivité, jeu vers l’avant)

On retrouve Xavi , Jorginho, Pirlo (dans ces premières années)…

Le meneur de jeu en retrait : Quand on attribue ce poste à un joueur, quand on un joueur qui est doté d’une qualité technique hors pair mais a un physique trop fragile pour jouer en milieu offensif (poste 10).

C’est le maitre du jeu au milieu. La différence avec le Regista est qu’il n’exerce pas de pressing aux joueurs adverses.  Il comble son travail défensif par son placement intelligent.

La spécialité du meneur de jeu en retrait est de renverser le jeu d’un côté à l’autre par de longues passes précises ou de profiter des appels en profondeur de ses attaquants pour les lancer au but.

On retrouve Pirlo , Modric , Verrati …

Le meneur de jeu libre : C’est le mélange entre milieu récupérateur et meneur de jeu en retrait.

En mode défense, il est agressif et récupère beaucoup de ballon.  En attaque il drible le bloque adverse et tente des frappes de loin.

On retrouve Yaya Touré, Lothar Matthäus , Viera …

Maintenant mon analyse sur notre Abel Anicet national :

Nicolas Dupuis l’utilise principalement en sentinelle. Il rassure la défense et on ne le voit presque jamais en mode attaque pour éventuellement faire un tir de loin. Son rôle est d’aider les 2 défenseurs centraux. On voit clairement qu’il est plus physique que technique.

Source :

Focus : L’évolution du milieu défensif

Construire les bases tactiques par FMCatenaccio


Et mes 10 ans d’addiction sur le jeu Football Manager

 

 

 

 

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article

6
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
elman
Admin
VIP

Merci pour cette présentation.

Donc si je comprends bien, la sentinelle est là pour bloquer les attaques adverses. Puisqu’il est « limité techniquement », il ne faut pas qu’il garde longtemps la balle, au risque de se la faire reprendre rapidement par les attaquants adverses.

Or c’est bien ce que j’ai vu avec Anicet : il a cette velléité de vouloir jouer les attaquants adverses avec le dribble de trop et il se fait reprendre le ballon, mettant ainsi son équipe en danger. Donc il faut qu’il reprenne très vite le ballon aux attaquants et qu’il s’en débarrasse rapidement vers un partenaire démarqué.

Bloo
Membre
Actif

Abel sait tout de même bien garder le ballon et dégager sous la pression. Ses qualités techniques jouent en sa faveur lorsqu’il s’agit de relancer proprement. Il a un volume de jeu intéressant aussi (avec les deux autres milieux qui en phase défensive le rejoignent sur sa ligne).
Je me demande ce que ça donnerait s’il était aligné seul dans un milieu à 3 en losange avec 2 pointes et lui seul devant la défense.

Ralek
Membre
VIP

Puisqu’il est « limité techniquement »,

Je dirais plutôt qu’il se rapproche plus d’un boucher que d’un chef d’orchestre! 😀
En fait, dans le schéma de Dupuis, on a 3 milieux qui ont le même profil en club, mélange bâtard de sentinelle/récupérateur qui sont Amahda, Marco et Anicet. Mais en phase d’attaque, les deux premiers sont un peu plus hauts.
La limite de notre système, c’est qu’on n’a pas trop de milieu offensif ou meneur de jeu. Le milieu qu’un de ses gars doit chercher quand ils ont la balle… Et je pense que c’est pour ça qu’ils gardent un peu plus la balle, le temps que nos attaquants reviennent dans notre zone et ils essaient de remonter ensemble en faisant de passes courtes.

Roger
Membre
Roger

Bon article. Merci.

Il ne bouge presque jamais de sa zone (un peu en dessus de la défense) et donc permet de neutraliser toute éventualité de contre-attaque.

La description me fait rappeler le rôle d’un stoppeur – le numéro 4.

Je l’ai déjà dit ici mais ce qui m’a marqué dans le jeu des Bareas, c’est la récupération « à deux » à chaque possession de l’adversaire, et ce pendant les 90mn. Ils ne lâchent rien. Ils ont tout simplement faim, faim de la victoire. C’est plus fort que n’importe quelles stratégies de jeu.

Anicet ? le coach le décrit comme « Le meneur de l’équipe respecté de tous, c’est Abel Anicet !» https://www.francefootball.fr/news/Mes-joueurs-ont-le-devoir-de-produire-du-jeu-entretien-avec-nicolas-dupuis-selectionneur-de-madagascar/1035603
C’est le meneur qui va probablement nous emmener au 1/4 et voir plus. Bonne chance les Bareas.

elman
Admin
VIP

Et du coup .. Manni le libero il est où dans tout ça ? 🙂

Doraadm
Membre
Gold

C’est un 4-3-3 à la lyonnaise surtout, du temps de Juninho – Essien – Diarra, le milieu de la grande époque lyonnaise que beaucoup craignait en LDC

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!