Pourquoi faire des vacances au Tanindrazana ?

Chloé à la fête foraine

Pourquoi faire des vacances au Tanindrazana ? Pour y risquer sa vie ? Le pire c’est que ce n’est même pas du vazyvazy gasy bashing : les risques que vous perdiez la vie en allant passer des vacances au Tanindrazana seront vraiment maximaux !

Petit aparté avant de commencer : effectivement, là je suis en vacances donc permettez moi de débrayer quelques jours car je tiens à profiter de ces quelques jours pour être au plus près de ma princesse 🙂

En temps normal se poserait donc la question : “chérie on va où cette année” ? La réponse est bien évidemment évidente : n’importe quel pays au monde fera l’affaire… mais tout sauf Madagascar.

Tsotra, milamina, mirindra… mahafinaritra

Les vacances c’est fait pour se reposer. Avec de l’eau, de l’électricité, de la sérénité.. donc de la sécurité. Si c’est pour se faire braquer, kidnapper, assassiner, aleo hilamina comme on dit hein.

Vous croyez que j’exagère ? Je vous rappelle simplement ce fait divers effroyable, pour finir la tête fracassé dans une carrière à Ambohimanambola, c’est horrible !

Effectivement le minimum syndical si ce n’est pas trop demandé. Et pour les vacances, on a pas envie de se prendre la tête, on veut des infrastructures aux normes, sécurisées, confortables.

Non mais sérieux vous avez vu l’état pourrie de vos routes ? 3 heures aujourd’hui pour faire Tamatave-Foulpointe, il y a une dizaine d’années je le faisais encore en 1 heure, any zay dada eee..

Donc soyons pragmatiques : la réouverture de vos frontières ne suffira malheureusement pas. Les touristes internationaux s’attendent à certaines normes en la matière et ces normes n’existent simplement pas au pays endémique.

Par contre ces normes existent bel et bien aux Seychelles, Maurice et la Réunion. Donc ne nous étonnons pas si ces petites îles fassent le plein cet été.

Pour en revenir à la “diaspora qui revient passer quelques semaines au pays”, lol, ça me rappelle Bruce Willis au début d’un film en train de porter une pancarte homme sandwich : ce serait comme si vous aussi portiez la même pancarte avec marqué dessus “Je viens d’andafy venez me dépouiller

Tena laissez tomber marina e.. A la limite si vous insistez vraiment à y aller, genre pour 1 mois, je vous conseille d’atterrir directement à Nosy be, d’y rester 1 mois, et de repartir fissa sans passer par la case pourrie Tana.

Après, chacun fait comme il veut, tout le monde est majeur … et vacciné, enfin je l’espère. Ne me reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances, où que vous soyez.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rasendra
Rasendra
2 mois plus tôt

Il y a quelques années, nous avons opté pour Nosy Be pour 10 jours. Nous avons passé 2 jours à Nosy Iranja, sans lâcher notre hôtel à Nosy Be. Ils ont trouvé le moyen de mettre quelqu’un d’autre dans la chambre en notre absence.
Comme vous dites, il n’y a plus aucune norme à Madagascar, plus de vision à long terme pour la réputation etc… La politique générale c’est le “sitrany ahay vola !”. Personne ne voit bien loin, c’est un peu d’argent tout de suite, on verra demain.

Coco
En réponse à  Rasendra
2 mois plus tôt

Ils ont trouvé le moyen de mettre quelqu’un d’autre dans la chambre en notre absence”

Ca doit être la norme endémique alors. Parce que nous aussi, on a déjà vécu ça. Chambre avec vue pour deux semaines dont trois nuits hors de l’hôtel. A notre retour, ils nous ont alloués une plus petite chambre sans vue et moins cher car les autres étaient occupés (alors qu’on avait réservé 2 mois à l’avance). On s’est résolu à y loger quand même pour deux nuits. Mais le comble, c’est qu’au moment de règler la note, ils avaient comptabilisé les deux nuits au même prix que la chambre initiale avec vue ! Sauf que nous, on fait nos calculs aussi. 🙂

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles