Pourquoi tout est si cher à Madagascar ?

Je n’ose convertir en ariary

Live intéressant du blogueur Koto la nuit dernière, où, parmi la foultitude de thèmes abordés, il en est un qui s’est révélé particulièrement intéressant : pourquoi tout est si cher à Madagougou ?

Et c’est là effectivement tout le paradoxe : dans l’un des pays les plus pauvres du monde, pourquoi la vie coûte si chère ?

Prix des billets d’avion, connexion internet, canalsat, prix de la viande, carburant, électricité, tout est devenu hors de prix à Madagougou !

Et la différence est tellement flagrante quand on vit en Europe, où l’on peut avoir tout ça pour pas grand chose, du moins rapporté aux salaires. Des séjours vacances à 300€, des abonnements box fibre pour quelques euros, du carburant ou de l’électricité que l’on peut payer sans y laisser la moitié de son salaire, bref, il n’y a pas photo : ce qui nous semble basique en Europe ou ailleurs dans le monde est un luxe incroyable à Madagascar.

Alors d’où vient un tel delta ? C’est pourtant le même carburant, les mêmes avions, la même connexion internet que l’on a non ? Oui mais le problème n’est pas à ce niveau et comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, le problème se situe au niveau de la masse critique de clients qui peuvent consommer.

Je vais prendre un exemple très simple. Imaginons que l’on souhaite installer un câble de fibre optique, qui coûte on va dire 100 000 000$. Ce câble on va l’installer en France et à Madagascar. Peu importe le pays, son coût sera toujours de 100 000 000$. Vous me suivez ?

En France on aura, disons 25 000 000 de clients. On leur fait donc payer un abonnement de 5$, et ça y est, en un mois on a déjà amorti le coût du câble et on a également déjà fait un extra de 25 000 000$. Les mois suivants c’est 125 000 000$ tout benef, on peut ensuite immédiatement installer d’autres câbles, on peut se développer, le nombre d’abonnés augmente, les sous rentrent, tout va bien.

A Madagougou on n’aura hélas, pauvreté oblige, que 1 000 000 de clients, qui doivent payer 25$ d’abonnement. Déjà il faut 4 mois pour amortir le câble, ensuite on ne gagnera que 25 000 000$ chaque mois suivant, en un an, on pourra péniblement installer un deuxième câble et ainsi de suite.

Au final, vous consommateur, vous verrez quoi ? Et bien que pour le même câble, le même accès internet, en France vous ne paierez que 5$ par mois tandis qu’à Madagougou ce sera 25$ par mois, et vous vous en indignez, et c’est normal. Avec mon explication, vous comprenez mieux maintenant le pourquoi du comment.

Et le pire c’est que l’année prochaine, en France vous ne payerez peut-être plus que 3 ou 4$, tandis qu’à Madagougou, comme l’ariary s’écroule, votre abonnement pourra potentiellement passer à 30$. C’est terrible n’est-ce pas ?

Et vous pourrez appliquer la même logique dans la plupart des secteurs de consommation : le tourisme, la télévision par satellite, l’énergie, etc. Pas assez de clients, la masse critique n’est pas atteinte, automatiquement vous payerez donc plus cher.

Et c’est là que la mondialisation nous rattrape et nous frappe de plein fouet. Si les autres pays ne cessent d’augmenter leur création de richesse, de PIB, nous, notre démographie augmente et notre création de richesse diminue constamment depuis 50 ans. On ne crée donc pas de richesse, et du coup si on ne s’enrichit pas, cela veut dire que l’on s’appauvrit.

Voila donc la situation tompokolahy sy tompokovavy. Et encore une fois, arrêtons de donner un kilo de poisson à chaque individu. Donnons leur une canne à pêche ou des filets pour qu’ils puissent chacun pêcher 10 kilos de poisson. Là oui nous commencerons à créer de la richesse. Et ce faisant, l’abonnement fibre passera sans doute à 10$ rapidement. Pas avant.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
27 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu

Je suis à moitié d’accord avec vous sur le sujet d’internet car malgré le fait qu’il y ait moins d’abonnés à Mada par rapport à la France la vitesse de l’internet devrait être le même dans les 2 pays. Partout dans Mada, le réseau est pourri, le nombre de G ne cesse d’augmenter mais le débit ne suit même pas. Le mieux serait de donner l’accès à tous pour donner à chacun l’envie de consommer encore plus.

Soso

Envie de consommer plus si la populace a de quoi à payer ce dont ils ont envie une fois la facture Internet réglé.

Connaissez vous un seul pays à part Madagougou où le tarif d’internet illimité est supérieur au SMIC?

mangableu

est ce qu’il existe un forfait illimité à Mada? Hihihi

no name

illimité limité no misy

carole

ie, ny blueline zao illimité …fa limité ihany, lol

mangableu

Misy fomba filazan zareo azy zay, FIP raha tsy diso za (Elman peut me rectifier). Mody illimité fa toa efa calculen zareo ny volume mety holaninao ao anatin’ny 1 mois dia izay no ameny; Genre 60 giga ohatra, ka rehefa lany iny dia mitohy ihany saingy somary miralentir amizay le connexion.




mangableu

Lorsqu’on nous oblige directement à gerer 1go/mois à Mada, vous verez que vous pouvez faire beaucoup de chose avec 1go/j. Même ici en Inde je suis à 1,5g/j et je peux faire mes classes en ligne via zoom quand le courant est coupé. 🙂

mangableu

Avec seulement 65 Mo/j. Hihihi! Mais ca s’estompera quand chacun verra l’utilité d’avoir une connexion mobile avec un volume plus consèquent.

mpijery

c’est surtout grâce au à cause du mode gratuit

mangableu

Imaginez juste que ces operateurs fassent une “révolution” en inventant un forfait de 1 giga/j pour 15000ar/mois en version mobile (3g et 4g) ca va carrément faire décoller la vente en ligne, le paiement des factures en ligne, e-banking, ….




Soso

Je me faisais aussi la même réflexion. Les marketteurs gasy n’ont jamais cru qu’en baissant le coût, ils peuvent doubler/tripler leurs nombres d’abonnés et multiplier par conséquent leur marge. Tout ça en un temps record. Free l’a fait 10 ans passé et ça a bien marché.

Pourtant nous sommes champions en copier-coller, non!

Soso

Pas sure de ce que vous dites, Elman. J’ai jamais entendu un tarif de connexion internet bradé ou défiant les concurrences à Mada. J’espère que je me trompe.

mangableu

Je confirme. Ils ont dit que s’ils faisaient cela, le réseau sera saturé rapidement donc ils ne veulent pas courir le risque. Mais ca c’est juste une excuse.




mangableu

C’est sur qu’avec ce prix exorbitant qu’imposent telma, la fibre est réservée d’avance que pour les pro et les riches (à condition que votre emplacement soit éligible). Lorsque je vois ce que je peux faire avec mon internet à la maison, que ce soit sur fibre ou tout simplement sur telephone en Inde, je réalise qu’à Mada ce qui se passe n’est qu’un simulacre de développement technologique.

carole

A partir d’un certain niveau de qualité du produit ou de sa propreté, c’est cher. Le prix du viande au marché est moins cher par rapport aux grandes surfaces mais l’on voit tout de suite la différence de, heu…du propreté, de la conservation.
C’est aussi cette qualité qui fait défaut, on n’a pas trop l’habitude de bien préparer les articles à vendre. Les légumes sont vendus à même le sol, au-dessus d’une espèce de natte très sale…et là c’est moins cher.

mangableu

On peut toujours les laver, arrivé à la maison (si pas de coupure d’eau). 🙂 Mais ce qui m’exaspère à Mada c’est le fait que le ariary n’a plus trop de valeur que même si j’envoie des millions/mois là bas, c’est comme ci je n’envoyais rien. Alors qu’avec ce même montant ici, je peux faire/acheter beaucoup de choses!

Soso

Vous avez bien pointé le soucis qui nous renvoie vers la question de mentalité, carole. Tia kely sy tia eo eo ihany ny gasy : « Ataotao eo e! », « Atao arak’izay tratra »,….

Alors que les autres avancent parce qu’ils ont un minimum de principes : des normes, une vision un peu plus à long terme, une volonté de bien faire, voire même de faire toujours plus (amélioration continue).




Soso

hihihi

TomleZanatany

Bravo pour votre Chronique.

« Madagougou » jconnaissais pas mais jle ressortirai..

Je crois que la solution utopique/temporaire serait que l’état finance une partie des forfaits internet/mobiles. Bizarre mais bon. En France on le fait bien pour le pass Navigo en region parisienne (une partie du prix est financé par la STIF qui est elle meme financée par Region Ile de France)…

Mais ce n’est qu’une idée. Ou alors ouvrir le marché de l’internet afin que des malagasy qui ont les moyens, je dirais même +, des entrepreneurs, puissent investir en achetant des parts du réseau Blueline ou Telma. ‍♂️ Je ne sais pas, je propose.

Bonne soirée à tous

Soso

Avant 2000, le marché des télécoms était public à Madagougou (tout comme France télécom avant). Et puis, le secteur était privatisé. Blueline, Telma,…appartiennent maintenant à des groupes privés. Je vois mal ces opérateurs privés qui vont mettre en vente du business qui leur rapportent beaucoup (sauf si cette vente leur permet de gagner encore plus de ce qu’ils gagnent en ce moment). Et logiquement, ce sera les clients qui paieront les frais car le tarif proposé sera encore beaucoup plus cher pour éviter la perte des nouveaux acheteurs.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!