Première journée du CES 2011, les smartphones en vedette

Un aperçu du stand de Microsoft lors du CES 2011

Les diverses rumeurs ayant circulé aux alentours de la fin de l’année 2010 ainsi que les quelques informations officielles diffusées au compte goutte présageaient que les smartphones monopoliseraient, encore une fois depuis leur démocratisation, l’attention de l’assistance en général et des médias en particulier, lors de ce CES 2011. Ce qui fut chose faite puisque les terminaux convergents ont été les stars de la première journée. Quatre constructeurs se sont pour le moment démarqués, à savoir Samsung, Motorola, HTC et LG.

[tab:Samsung]

Samsung Infuse 4G, Samsung 4G LTE et l'écran flexible

On commence donc par Samsung dont le stand fut constamment assailli par les visiteurs. Deux produits sont à l’origine de cet engouement, à savoir le terminal identifié sous le nom de code Infuse 4G et la nouvelle génération d’écran du constructeur. Concernant le smartphone dédié aux réseaux de 4è génération, la première caractéristique qui saute aux yeux reste sa dimension considérable pour un téléphone, à la limite de la tablette. Pour information et comme le souligne clairement son nom, cette solution a été conçue pour le réseau de l’opérateur américain AT&T. La form factor rectangulaire aux bords arrondis, devenue un standard dans le milieu des smartphones, reste de mise à la différence que l’ergonomie du boîtier « géant » repose essentiellement sur la finesse de 0,9cm seulement. Embarquant la nouvelle technologie d’écran de la firme sur sa dalle de taille considérable: un Super AMOLED Plus de 4,5 pouces, ce Samsung Infuse 4G présente une excellente configuration comme en témoignent le CPU Hummingbird cadencé à 1,2Ghz ainsi que le capteur principal de 8Mp et frontal de 1,3Mp. Quant à la nouvelle technologie d’écran développée par Samsung, il ne s’agit pas du Super AMOLED Plus mais plutôt d’une dalle AMOLED flexible. La démonstration du produit a été réalisée sur un écran de 4,5 pouces gérant une résolution de 800x480p dont la luminosité a surpris plus d’un. Les amateurs de haute technologie, présents lors de cette première journée du salon CES 2011, ont été fascinés par les qualités de cette dalle malléable. Les responsables de la firme coréenne ont fait cependant remarquer que cette technologie ne sera pas embarquée sur les solutions nomades tactiles avant 5 ans. Même si l’objectif d’utilisation de cet écran flexible reste encore flou pour le grand public comme les professionnels, il est essentiel de noter qu’il est capable de s’enrouler jusqu’à atteindre un diamètre de 1cm. Un smartphone « anonyme » destiné à l’opérateur Verizon a également été aperçu au niveau du stand de Samsung mais peu d’informations ont été fournies par les responsables. Sur plusieurs photos, on remarque que la référence du modèle est le SCH-1510 tandis que sur le web, il est identifié sous la dénomination 4G LTE.

[tab:Motorola]

Motorola Droid Bionic, Cliq 2 et Atrix

La firme américaine Motorola continue sur sa lancée pour cette année 2011 et a dévoilé lors de cette édition 2011, trois terminaux dont les noms de code sont absolument à retenir. On débute la présentation de ces nouveaux smartphones, griffés Motorola, avec un modèle ayant déjà fait l’objet de fuites l’année dernière et dont la présentation officielle était prévue de se faire durant ce CES de Las Vegas: le Motorola Cliq 2. Également identifié comme étant le Dext 2, ce terminal se distingue de prime abord par son clavier physique coulissant arborant un design rappelant étrangement les alvéoles des ruches d’abeilles. Plusieurs spécialistes estimèrent alors que ce design atypique était un signe avant coureur prouvant que cette solution embarquerait la mouture Honeycomb d’Android OS. Ce CES 2011 a mis les points sur les i puisque le Motorola Cliq 2, sera finalement propulsé par Froyo 2.2. Sa configuration ne le positionne pas d’ailleurs dans la catégorie bête de course. La plus grande particularité de ce Cliq 2 reste la possibilité de passer des appels en Wifi. On retrouve au côté de ce terminal le très attendu Droid Bionic, un smartphone haut de gamme. Ce dernier sera, lors de son lancement annoncé aux alentours du 2è trimestre, tout d’abord uniquement disponible auprès de l’opérateur Verizon puisqu’il a été conçu pour gérer le réseau 4G LTE de ce dernier. Ce smartphone n’est pas uniquement performant sur papier comme le prouve la démonstration réalisée par les responsables du stand. Pour information, le Motorola Droid Bionic dispose d’un écran tactile capacitif multitouch qHD de 4,3 pouces, est animé par un CPU dual core cadencé à 1Ghz mais pouvant être « overclocké » pour atteindre 2Ghz, embarque deux capteurs: un frontal de définition VGA et un principal de 8Mp, possède un port HDMI out mirroring et est équipé de 512Mo de mémoire RAM. Ces solutions ont partagé l’affiche avec Atrix, qui se présente comme une autre foudre de guerre. Exclusivité de l’opérateur américain AT&T sur le territoire Outre Atlantique mais disponible en été en France, ce terminal fait partie des plus véloces comme le confirme sa configuration: dalle qHD de 4 pouces avec une résolution de 900x540p, CPU Nvidia Tegra 2 cadencé à 1Go, espace de stockage extensible de 16Go de capacité native, RAM de 1Go, capteur de 5Mp et une application dénommée Webtop, offrant l’opportunité de réaliser des montages numériques, pareillement aux PC.

[tab:HTC]

HTC Inspire 4G, Freestyle et EVO Shift 4G

Comme à son habitude à chaque édition du CES de Las Vegas, le constructeur taïwanais HTC débarque sur le sol américain avec une panoplie de nouvelles solutions dans ses bagages. Cette première journée du CES 2011 a permis aux visiteurs de découvrir 3 smartphones, à savoir Inspire 4G, Freestyle et EVO Shift 4G. Le premier terminal sera une exclusivité AT&T aux États Unis et arbore la nouvelle mouture de la surcouche logicielle du constructeur: HTC Sense, en soutien à l’OS Android Froyo. Le design rectangulaire reste d’actualité sauf que la dalle est passée à 4,3 pouces, avec une définition d’écran gérée de 800x480p. Ce dispositif capacitif, bien évidemment tactile, est basé sur la technologie Super LCD. Les quelques informations disponibles sur les spécifications de ce HTC Inspire 4G font état d’un CPU Qualcomm Snapdragon cadencé à 1Ghz, un capteur de 8Mp gérant un enregistrement vidéo HD 720p couplé avec un flash double LED et 4Go mémoire flash native. Le HTC Freestyle est également une exclusivité AT&T aux USA mais cette fois, se range dans la catégorie entrée de gamme. Contrairement aux autres terminaux de la firme taïwanaise, ce dernier ne sera pas un androphone puisqu’il repose sur l’OS du constructeur de processeur et éternel partenaire de la marque: le Brew MP de Qualcomm. Cette plateforme sera conjuguée avec une autre mouture de l’interface maison: le HTC Sense UI. De prime abord, son design rappelle vaguement un certain Wildfire, un fait qui s’avère tout à fait normal dans la mesure où ce domaine n’est pas réellement le point fort de l’enseigne. Sous le capot, on retrouve un CPU, bien évidemment Qualcomm Snapdragon, cadencé à seulement 528Mhz, 256Mo de mémoire RAM et une unité de stockage de 512Mo de capacité native. Ce terminal ne fait donc pas sensation face aux autres solutions proposées durant ce salon. Quant au smartphone identifié sous la référence HTC EVO 4G, il sera cette fois une exclusivité Sprint. Quelques fuites ont déjà permis d’avoir une idée à propos de ce terminal mais c’est durant ce CES que l’on a pu le prendre réellement en main. Son clavier physique hébergé par le volet coulissant inférieur s’avère confortable et présente un air de chiclet. Sa configuration n’est pas non plus des spectaculaires: CPU cadencé à 800Mhz, écran tactile multitouch capacitif de 3,6 pouces, mémoire RAM de 512Mo et capteur de 5Mp, gérant un enregistrement vidéo HD 720p.

[tab:LG]

LG Optimus Black, Otimus 2X et Revolution

Le constructeur coréen LG n’est pas en reste durant ce CES 2011 et a donné un aperçu de ses ambitions, pour ce qui est du marché des smartphones, pour cette année par le biais de 3 terminaux: LG Optimus Black, Optimus 2X et Revolution. Pour rappel, le terminal Optimus Black de la firme au sourire a alimenté les rumeurs vers la fin de l’année 2010 et c’est sans surprise qu’on le retrouve durant ce CES. Identifié sous le code B, l’Optimus Black se distingue d’entrée par son écran tactile capacitif, basé sur la technologie LCD, de 4 pouces embarquant la technologie NOVA. Cette dernière offre l’opportunité à la dalle de disposer d’une luminosité de 700 nits, la rendant ainsi davantage lisible, claire et nette. La finition de la solution est également extrêmement soignée avec un accent particulier sur la finesse: 9,3mm. Les autres particularités de cet Optimus Black reposent sur le capteur facial de 2Mp et le Wifi Direct, une sorte de Bluetooth à haut débit. Au cœur de la bête, on retrouve un processeur Texas Instrument OMAP 3630 cadencé à 1Ghz, 2Go de mémoire flash native et un capteur de 5Mp. On reste toujours dans la gamme Optimus mais cette fois, le terminal est identifié sous le nom de code 2X ou Star, c’est selon. Si le modèle précédent soigne son esthétique, l’Optimus Star par contre incarne la puissance brute. Ainsi, ce smartphone fera partie des tous premiers terminaux opérationnels à être propulsés par la fameuse puce Tegra 2, de la firme au caméléon. Cette dernière, il faut le rappeler, est un processeur dual core cadencé à 1Ghz. Pour que la performance soit à son comble, LG n’a pas lésiné sur les moyens. Ce SoC est effectivement appuyé par une horde de composants de très haute qualité pour ne citer qu’un capteur de 8Mp gérant un enregistrement vidéo en HD 1080p, 512Mo de RAM, un écran tactile de taille WVGA et un espace de stockage extensible jusqu’à 32Go. Une vidéo comparant les performances du LG Optimus 2X par rapport au smartphone de la firme à la pomme, en termes de navigation Internet, est d’ailleurs entrain de créer un énorme buzz sur la Toile. Le dernier terminal phare de la firme coréenne LG est une exclusivité de l’opérateur américain Verizon puisqu’il est destiné à promouvoir le réseau LTE de ce dernier, au côté du terminal anonyme de Samsung et du HTC Thunderbolt, dont on parlera une prochaine fois. Pareillement aux autres smartphones qui ont fait leur apparition lors de ce CES 2011, peu de spécifications techniques n’ont encore été émises par le fabricant. Les seules informations à se mettre sous la dent font pour le moment état d’un écran Super LCD de 4,3 pouces, d’un CPU cadencé à 1Ghz, d’un caméra frontal de 1,3Mp de résolution et d’un capteur principal de 5Mp.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!