Qu’est-ce que le street art? Définition

Sorti des espaces urbains, le street art vit désormais dans les espaces culturels des communautés virtuelles, des galeries comme « Pascal Robaglia Galerie », des espaces publics et des discours publics. Il est devenu un objet d’appropriation par la culture pop et le symbolisme dominant de la scène artistique contemporaine dans le monde.

Le street art est devenu un élément incontournable de l’art contemporain

Il ne faut pas présumer que les débuts de ce que nous considérons aujourd’hui comme du street art définissent la notion, ou un concept, en général. En outre, il n’y a pas d’erreur à dire que le graffiti a donné naissance au concept du street art. Certains aspects des pulsions que les premiers artistes graffeurs ont créé pour créer en milieu urbain subsistent dans l’expression artistique contemporaine des artistes de rue du monde entier. C’est la même énergie qui est présente dans les activités des artistes de rue qui ont émergé au début du 21 ème siècle. Une chose est cependant certaine, les origines du street art résident dans le processus de création façonné par l’intention de l’artiste de créer ou de former une antithèse au contexte social dominant.

Définir le street art

Afin de définir un mouvement ou une forme d’art en général, il y a une question simple: comment pourrait-on définir le street art? En parlant d’histoire de l’art, les discours semblent s’épanouir énormément.

Pour les théoriciens de la culture et les historiens de l’art, il semble qu’il faille une distance temporelle. Il doit y avoir une période significative et déterminée avec origine, point culminant et perspective future. Dans le même temps, il est toujours question de se référer à un contexte culturel ou de structures sociales et d’interprétations sémiotiques, c’est finalement une question d’identité. Dans le contexte du street art, on peut dire que c’est un mouvement, très certainement une expression d’art, encore plus que cela – une forme d’art à part entière.

Dans un contexte urbain, le street art était principalement basé sur la notion de répétition. L’impact des messages ne devenant notable que par la présence perceptible dans les contextes urbains et sociaux, les graffeurs tentent de reproduire encore et encore leur typographie ou différentes expressions symboliques.

Dans le monde où la communauté numérique mondiale que nous prenons pour acquis aujourd’hui n’était même pas envisageable, les artistes devaient se battre pour que leur travail soit visible.

En fait, les grands noms de street art avaient construit une identité, une impression et une mosaïque à la fois. La répétition est devenue un processus aux proportions inimaginables, soustraite aux mains des artistes, se dirigeant vers l’immensité de l’espace virtuel, mais sans jamais mettre en question sa présence. Et ce fut une révolution pour le phénomène du street art. Certains artistes qui avaient commencé avec le graffiti ont commencé à explorer des plaines méthodologiques innovantes et inspirantes.

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article

1
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Soso
Invité
Soso

Super article, merci.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!