Qu’est ce qui est difficile la dedans, partie 1: Utilisation des ressources informatiques des ministères

Screenshot from 2019-02-07 18.49.18.png

Hop,

L’on se demande souvent quand on voit l’utilisation des ressources informatiques dans les bureaux des ministères quand on voit le nombre de giga ou de tera de film ou d’autres clips téléchargés sur youtube que les « fonctionnaires » engrangent sur leurs ordinateurs personnels ou professionnels au bureau.

C’est quoi le soucis ?

  • On s’ennuie comme des rats morts dans les bureaux ?
  • Ce n’est pas l’ordinateur de mon papa, donc je fais comme je le sent « tsy ordinateur n’i babanao ? »
  • Ce n’est pas non plus l’argent de mon papa qui paye cette connexion ?
  • Ou juste, j’ai eu trop de travail ce matin, le « fanompoam-bahoaka » était trop dur et cet après midi, bah je vais me relaxer pour voir des films sur les plateformes en ligne ?

Une chose est sur, l’on ne pourra jamais citer toutes les raisons de ces utilisations. En revanche, la question se pose: Et même si c’était pas un problème, et même si ce n’était pas la priorité et encore, même si c’est parce que « ianareo no tsy manana asa amin’ny fanjakana dia mahay vava e, sady miseho mahita solution eo satria tsy mahazo maminy ato anatiny ! ».

La vraie question se pose dans la tête tous les jours: Qu’est ce qui est difficile la dedans ?

 

  1. Faire la liste des bureaux qui ont besoin d’un ordinateur.
  2. Faire la liste des fiches de poste de chaque individu qui va utiliser l’ordinateur + la connexion internet.
  3. Faire la liste des ordinateurs dont on a besoin + les ressources y afférents en fonction de la fiche de poste en faisant appel à un vrai ingénieur, pas l’oncle du rafozana de son petit fils.
  4. Une fois la liste pondu, et s’il vous plaît, comparer les prix sur internet + la qualité ? Ah euh, on connaît ça dans ce pays ?
  5. Liste de matos + prix + qualité + garantie + puissance = prix et donc budget pour l’année prochaine.
  6. Lettre d’engagement de la personne qui utilise le matériel pendant la duré de son travail. izay mamaky manolo, on connait ? Tu veux pas signer, tu change e travail ou tu crée ta société.
  7. Proposition , suggestion ou même forcing chez le DAF ou le ministre en  charge du ministère ou du bureau en question. Franchement, s’il veut que le travail soit bien fait et vite fait, pourquoi il ne validerais ou n’appuierait pas cette liste ou ce budget ?
  8. Proposition de ce budget de besoin avec les avantages et les gains mis en perspective avec des graphes s’il vous plaît, au moment du « fivoriana fandaniana loi des finances ».
  9. Adoption et achat + suivi + audit mensuel ou trimestriel des matériels.
  10. Et ce qui nous manque toujours à chaque fois qu’on lance un projet, il se passe quoi quand quelqu’un casse une chose ? Il est puni ? Par qui ? A quelle niveau ? Comment ?

Voilà pour le matos, mais, parlons de connexion à internet:

Hum, il est impressionnant de voir qu’un employé local, c’est à dire qui a son travail dans son bureau et non pas à des kilomètres, puisse vivre avec 1giga de connexion par semaine. Mais, si on y réfléchi bien, ou est le problème ? Mail ? Site web ? Transfert de fichier ? Non, le problème c’est facebook, youtube, réseaux sociaux et compagnies.

Dans les sociétés ou entreprises les plus radins, la connexion vers les réseaux sociaux est bloquée, vous voulez y aller, vous faites une demande au DG avec le motif et il valide ou non la demande. C’est bien ça.

Mais dans d’autres qui sont plus civilisées, la connexion vers les réseaux sociaux est volontairement ralentie au point de vous faire abandonner ces sites pendant les heures de travail. Et volontairement accélerer pendant les heures de pause, au point de vous clouer à votre bureau pendant les heures de pause, c’est malin ça non ? Et encore, il faut qu’on apprenne aux fonctionnaires de madagascar ce que sont les horaires de travail. Mais, ça c’est un autre sujet.

 

Donc, revenons à nos points:

  1. Ajout d’une connexion fibre haut débit de 10Mo/S. Même ça, c’est trop, mais soyons pas trop radins non plus, on est au 21ème siècle.
  2. Ajout d’un switch Level 3 pour chaque étage s’il vous plaît, on veut pas que quand l’étage 1 plante, tout le ministère plante avec.
  3. Ajout de routeur pour configurer et rattacher tout ça + un pare feu, est-il nécessaire de le rappeler ?
  4. Ajout de bandwidth manager, (le machin qui gère la bande passante et qui bloque automagiquement ceux qui téléchargent).
  5. Et puis, on est à l’air de l’intelligence artificielle. S’il vous plaît encore, ajout d’un programme qui partage la bande passante par équipe ou par service ou par direction. Comme ça si une personne utilise abusivement la connexion, c’est son équipe toute seule qui est impactée. Donc, qu’ils règlent leur compte entre eux dans leur bureau, pas dans tout le ministère.
  6. Une fois tout cela réunis. Formation des employée/fonctionnaires à l’utilisation, car franchement, il y a du chemin à faire entre les machines à écrire et les ordinateurs avec une connexion et qui se trouve dans un domaine.

Voilà donc pour cette discussion sur les ressources informatiques des bureaux public.

Certes, tout cela nécessite des études approfondies, mais je ne trouve toujours pas ce qui est difficile la dedans. Et moi alors, qu’est ce que je fais pour y remédier ? Du bla bla ici ?

Bien sur, je sais, mais je vous laisse commenter et donner votre avis pour dire quel est le problème et quelles solutions apporter pour améliorer tout ça.

 

Veloma

 

 

Subscribe
Me notifier des
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
elman
Expert
2 années plus tôt

bloquer accès à youtube, facebook, au streaming, et basta ?

kof
kof
Expert
En réponse à  elman
2 années plus tôt

Ne pas oublier youporn 🙂

elman
Expert
En réponse à  kof
2 années plus tôt

connaisseur ? 🙂

kof
kof
Expert
En réponse à  elman
2 années plus tôt

hehe 🙂 .

Sinon que faites-vous du killer de productivité number one? actutana. 🙂

service-secret-chinois
En réponse à  kof
2 années plus tôt

Exactement, ou seulement ralentir la vitesse.

Ralek
Gold
2 années plus tôt

Votre souci et solution se tient en un seul mot: PROXY!

Bah oui, PROXY, c’est pas compliqué! Mise en place de règle au niveau du proxy du parc du ministère et hop c’est réglé!
Peu importe l’ordi qui se connecte au réseau, si les règles sont au niveau du réseau…

Ralek
Gold
En réponse à  service-secret-chinois
2 années plus tôt

Ah bah oui, l’administration du PROXY doit être gerer par le minimum de gens… Sinon effectivement ça ne sert à rien.
Après, s’il y a des abus, les seuls responsables seront les admin réseaux, donc ils n’ont pas intérêt à faire de la m*** sinon leurs têtes sautent!

mpijery
mpijery
2 années plus tôt

Ne pas donner d’accès Admin à l’utilisateur

ramatoa
ramatoa
2 années plus tôt

be tsaka tokoa ny budget ny volam-panjakana izay lanilany fotsiny @ zao, na lasa effet personnel.
Ohatra @ zany, ireny matériels izay dons ireny : fiara kely, bus ny ministères, entana hafa dia misy ny vola hoe anaovana entretines na hividianana solony fa ireny dia mandeha any am-paosindry zalahy dia ireny hitantsika ireny kadroka ny fiara sy ny bus sy ny bureau staria lanin-dry zalahy ny budget ny entretines, na fanoloana

Tena détournement izany no tena mampaha ratsy ny bureaux sy ny fiaram-panjakana satria lanindry zareo ao ny vola tokony hikarakarana azy.

Enga anie ka hihova izany fenitra izany, ka ho marina @ atao rehetra ny isan’ambaratongam-pitondrana rehetra ary hisy ny hitaky ny tena fahamarinana @ asa ataon’ny tsi-1-1 avy

mangableu
Gold
2 années plus tôt

Ny ahy indray ry zareo mbola tsy te hiditra be amin’io resaka « organisation » interne io aho a. Fa ny zavatra tena tokony hataon’ny ministera tsirairay dia ny manatsara ny site internet-ny. Mba au moins « uniformisena » daholo izy ireny ka mba mapanintona ny maso ary ny contenu mba tena hatsaraina amizay ary atao ao daholo izay zavatra tokony hofantatra sy ilain ny tsirairay.

Sifaka
Sifaka
2 années plus tôt

Yep, vient ensuite la mise en place d’un système d’information (SI) fiable pour les usagers. Attente partie 2 …

ACTUTANA