Raspberry Pi, l’ordinateur de la taille d’une clé USB dédié aux enfants en difficulté

Le Raspberry Pi dans les mains de son concepteur

On se souvient tous du projet OLPC, développé One Laptop Per Child, ayant pour but de promouvoir les ordinateurs à moins de 100 dollars afin que tous les enfants en difficulté puissent se procurer un PC. Une fondation caritative britannique dénommée Raspberry Pi a suivi la voie tracée par cette organisation outre Atlantique. En effet, elle a mis au point un ordinateur un peu particulier dédié aux enfants qui ne peuvent s’offrir un ordinateur.

Le Raspberry Pi se révèle être le plus petit ordinateur et certainement le moins cher au monde. Il va de soi qu’il porte le même nom que l’organisation britannique qui l’a conçu. En réalité, cette solution a été mise au point par un développeur de jeu vidéo répondant au nom de David Braden, membre actif de la fondation. Pas plus grand qu’une clé USB, le Raspberry Pi, traduit littéralement Pi Framboise en français, propose une configuration qui relève davantage d’un terminal nomade que d’un ordinateur proprement dit mais qui gère pratiquement toutes les tâches basiques informatiques. A propos justement des tâches pouvant être réalisées par ce nano PC, la fondation britannique indique que le but est bien entendu de faciliter l’accès des enfants à l’informatique mais surtout, de permettre à ces derniers de s’adonner à d’autres activités hormis les usages habituels relatifs au PC, à l’instar de la navigation Internet et autres traitements bureautiques. Dans un entretien donné à la chaîne BBC, le concepteur du Raspberry Pi a indiqué que le fait que la pratique des ordinateurs est maintenant limitée aux tâches courantes citées supra est déplorable, la raison pour laquelle il a conçu un terminal low cost qui permettra entre autres aux enfants d’expérimenter d’autres activités, notamment la programmation.

Le prototype du Raspberry Pi dévoilé au média est dépourvu de boitier et de ce fait, il prend l’apparence d’un simple circuit imprimé accueillant divers fils et connectiques. Toutefois, une vidéo publiée sur YouTube apporte la preuve que le dispositif est parfaitement opérationnel et n’attend plus qu’à être finalisé. A la différence des ordinateurs OLPC, le Raspberry Pi nécessitera impérativement l’utilisation d’un moniteur externe, que ce soit un écran d’ordinateur ou un poste TV pourvu qu’il soit équipé d’un port HDMI. Comme il a été signifié précédemment, la configuration de ce nano PC relève plus d’un smartphone ou d’une tablette que d’un PC. Il se trouve effectivement que l’ordinateur véritablement low cost de la fondation britannique est animé par un processeur basé sur l’architecture ARM, plus précisément par une puce ARM11 cadencée à 700Mhz. De ce fait, il ne faut pas s’attendre à retrouver un système d’exploitation x86 tel que Windows sur la solution, qui sera d’ailleurs propulsée par l’OS libre compatible ARM : Ubuntu 9.04. Une mémoire vive de 128Mo viendra épauler le processeur tandis que la mémoire flash sera gérée par une carte mémoire externe SD, MMC ou SDIO. Le Rapsberry Pi embarquera un capteur « véloce » de 12Mp et une puce chargée du décodage de flux full HD 1080p en High Profile.

Au niveau connectique, le Raspberry Pi ne dispose que d’un port USB et bien évidemment, d’un port HDMI. L’alimentation de la solution se fera donc par le biais de ce connecteur vidéo tandis que le port USB servira à brancher un hub destiné à accueillir les périphériques. Ce plus petit ordinateur au monde sera commercialisé aux alentours de 15 livres Sterling, soit près de 17 euros.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!