Route de la Francophonie : des pilleurs de pylônes solaires interpellés

Route de la Francophonie : des pilleurs de pylônes solaires interpellés
Route de la Francophonie : des pilleurs de pylônes solaires interpellés

Et plus exactement, des voleurs de batteries des pylônes solaires, installées tout au long de la nouvelle rocade entre 67Ha et Ambodihady.

Surpris hier dans la nuit par la Police nationale, les voleurs interpellés en plein flagrant délit étaient tous des mineurs. Les jeunes malfaiteurs opéraient toujours entre 2:00 et 4:30 du matin et leur audition a également permis d’interpeller leur commanditaire, une femme d’une trentaine d’années résidant du côté d’Andohatapenaka.

Elle employait ces 3 mineurs pour aller voler les batteries solaires qu’elle leur achetait donc 30 000 Ar. Des batteries qui, au prix d’achat neuf coûtent la bagatelle de 1 million ar l’unité! Sur cette nouvelle rocade, plus d’une dizaine de pylônes solaires avaient déjà été dépouillés de leurs batteries, ce qui donne une idée du montant très lucratif des vols.

Ces vols sont regrettables mais ne sont rien en comparaison du dépouillement bien en règle des pylônes entre Andohatapenaka et Fénérive, sur la RN1 : la plupart des pylônes ont été délestés de leurs panneaux, et de leurs batteries aussi certainement. Et certains pylônes ont carrément été sciés.

Le problème de tous ces vols de pylônes est la conséquence d’une mauvaise étude de leur implantation. Sur la RN1, les pylônes étaient trop petits, d’une hauteur de moins de 6 mètres, l’accès aux panneaux est donc tout simple.

Le tir semble avoir été rectifié pour les pylônes sur la rocade de la Francophonie, avec des pylônes beaucoup plus haut. Mais le problème cette fois est que le compartiment batterie à la base est trop simple d’accès. D’où cette épidémie de vols de batterie.

 

Les solutions

Il n’y a pas 36 solutions, je n’en vois que 3.

Le compartiment batterie : trop facile
Le compartiment batterie : trop facile – Photo FEM FB
  • D’abord revoir donc la conception de ces compartiments batteries, les renforcer pour rendre leur accès non pas impossible mais le plus malaisé possible. Un voleur qui perd du temps à essayer d’ouvrir quelque chose qui lui résiste n’insistera pas.
  • Ensuite la surveillance. Il faut impérativement installer des caméras IP avec vision nocturne tout au long de ces axes, rocade et RN1. Ces caméras seront reliées à une centrale, avec surveillance 24/24 et particulièrement la nuit.
  • Enfin des patrouilles de surveillance. Cela a donné des résultats comme nous l’avons vu en début de cet article, il faut poursuivre dans cette voie là.

 

L’insécurité ne choisit plus ses cibles. Projet présidentiel ou pas projet présidentiel, s’il y a quelque chose de valeur à voler, il sera volé. C’est un paramètre à intégrer dans votre business plan quand vous investissez à Madagascar, c’est comme ça, ce sont les réalités locales 🙂

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
mangableu

1 point pour la police donc. Par contre la dame devrait être mise en prison et surtout remplacer toutes les batteries volées.

arivony

,

Oui bien on l’attache sur une pilona tous les jours (les nuits c’est antanimora). 10 jours suffiront

rafangy

, une dame d’Andohatapenaka nue? vous voulez avoir des cauchemars?




rafangy

, la portion qui débouche à Ambodihady fait plus de 2km, ce n’est pas étonnant, ils devront atteindre dans les 250-280km/h, vous personnellement , vous n’avez pas essayé votre voiture sur cette route?

Rahandy

, c’est le terrain des rodeo à la fast & furious, moi j’ai pas essayé d’aller vite dessus, avec ma pauvre voiture, j’ai du mal à passer les 2000tr, et puis avec les nids de poule de la ville, mon train avant ne peut pas encaisser autant d’irrégularités….ah les dépenses des entretiens

kof

Pas de foule en colère pour extraire les jeunes voleurs du commissariat où ils sont gardés à vue?

Fort-carnot

c’est quelque part la conséquence de notre pauvreté….dans la tête et la marmite! Et puis l’état savait pertinement que ça allait se passer ainsi pour ensuite dire qu’on a fait mais les gens détruisent. Un gouvernement de combat quoi.. 😀




Want Better

Il ne faut pas oublier aussi ceux qui ont acheté les batteries auprès de la dame. Si on accepte toujours le fait : mentalité des gasy, pauvreté, etc …, pas d’évolution.

Little Kelly

Je connais pas du tout ni les contraintes techniques ni les coûts mais ne serait-il possible d’équiper ce type de matériel d’un dispositif de GPS qu’un simple mouvement déclenchera? Des sociétés proposent maintenant ce type de service pour prévenir les vols de voitures : le propriétaire peut géolocaliser sa voiture à tout moment.

Rahandy

@Little Kelly, oui c’est faisable, mais le cout de la location est assez élévé, et puis il y a toute la structure derrière, surveillance, alarme, envoi des forces de l’ordre (qu’il faut payer aussi)

Little Kelly

@Rahandy, de quel ordre le coût à Madagascar? En France c’est environ €80 l’année pour un véhicule.

tana-sur-escaut

vous voyez une autre route à tana pour décrasser son moteur?




tana-sur-escaut

j’l’avais oublié ce’ui là

[…] Car à Madagascar, les voisins ont une fâcheuse tendance à chaparder les fruits de vos arbres, sans votre autorisation, comme on vient encore de le voir récemment ici. […]

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!