Quel homme : truculent, vulgaire, séducteur, entrepreneur, chanteur, magouilleur, homme d’affaires, acteur, truqueur, et on en passe : quelle vie !

On l’a aimé, détesté, admiré, adulé, combattu, porté sur un pied d’estal.. le bagout, la grande gueule, le sans gêne, l’audace, on peut continuer longtemps comme ça avec tous les adjectifs du dictionnaire, il était tout ça le nanard, « méchamment burné » comme disaient les Guignols de l’info.. d’ailleurs, au passage, je me referai bien un best-of de ces Guignols de l’info spécial Bernard Tapie à l’occasion.. toute une époque.

On peut continuer à disserter longtemps sur le personnage, en bien, en mal. Moi ce que j’en retiendrai c’était surtout son côté touche à tout. Ça devait être un grand curieux qui s’intéressait à plein de bidules et trucs et ça, moi j’aime.

Le gars qui vivait donc sa vie comme il l’entendait, n’en ayant rien à fou*tre de ce que pensaient ou disaient les autres sur lui, il fonçait, traçait sa voie, se plantait, se cassait méchamment la gueu*le même.. prison, déchéance, faillite, déshonneur

… mais il repartait toujours 😯 Un coup je gagnais 300 ou 400 millions d’€. Le coup d’après je les perd lamentablement. C’est pas grave, c’est une péripétie, une anecdote, je me relève, je trace ma voie.

Je ne suis pas admiratif face à ses erreurs et ses malversations : je suis admiratif face à cette force de caractère, tout simplement. Si quelqu’un pouvait incarner à 100% l’expression « Parlez en en bien, parlez en en mal.. peu importe, parlez-en« , c’était bien lui.

Oui il était certainement sans scrupules.. impitoyable. Mais quand on fait du business, des affaires, c’est pas non plus le pays de oui-oui ni des bisounours : il faut en avoir dans le caleçon comme on dit.

Oui comme on l’a déjà dit, il a certainement franchi la ligne jaune et pas qu’une fois mais malgré tout ça, il y a ce petit quelque chose qui fait qu’on l’appreciait toujours, qu’on lui pardonnait toujours, et que l’on attendait avec impatience la suite de ses aventures.

Un autre homme était comme ça : Jacques Chirac. Super menteur, super voleur .. mais tout le monde l’aimait.

Et puisqu’on parlait au début des guignols de l’info, c’etaient qui les 2 marionnettes vedettes ? Chirac et Tapie évidemment, quelle surprise.

Évidemment, les bien pensant endémiques seront offusqués par ce grossier personnage. La bonne morale bien de chez nous ne pourrait absolument s’accommoder d’un caractère comme cela.. « Tsy mety zany rankizy », « Sssh, sady mpandainga noho mpangalatra« , etc.

Oui mais Bernard Tapie aura, comme il aimait à le dire, réussi sa vie lui. A la vivre comme il l’entendait.

Combien d’endemiques peuvent en dire autant ? Bon il y a certes déjà moi 🙂

Mais qui aussi ?

Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy
Rafangy(@rafangy)
Expert
1 mois plus tôt

j’ai dit que je ne suia pas toujours d’accord avec ce qu’il dit, mais j’admire son courage et sa tenacite, 10 fois il est tombé, et 11 fois il se releve toujours

Coco
1 mois plus tôt

Un aspect qui m’a toujours impressionné chez lui : Tu l’invites dans ton émission, au bout de quelques minutes il en faisait la sienne. Il avait cet art de raconté les choses qu’il accaparait l’espace et on entendait plus que lui. Sacré nanard.

Hery Rasolonandrasana
Hery Rasolonandrasana
1 mois plus tôt

À une de ses premières apparitions télévisées en tant que personnage public, il a chanté « le blues du businessman ». Mais dans sa jeunesse (post adolescence) il a déjà essayé la carrière de chanteur (1 45t je crois)

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

ACTUTANA