Satellite L735-10H, un ultraportable flashy peu convaincant

Si la catégorie haut de gamme est « dominée » par les nouveaux ultraportables estampillés Apple, Asus ou Sony le milieu de gamme semble être le domaine de prédilection de Toshiba comme en témoigne son dernier modèle identifié sous la référence Satellite L735-10H.

Ce PC portable tous frais du fabricant nippon ne propose effectivement pas les caractéristiques « alléchantes » des solutions de référence au niveau du segment des ultraportables, bien au contraire. Il ne représente pas le modèle le plus fin de cette catégorie avec une épaisseur qui peut atteindre les 3,69cm, affiche un poids conséquent de 2,1kg sur la balance et se vêt d’une robe rouge bordeaux,autant au niveau du capot que du repose poignets. Si l’association des coloris rouge et noir confère une apparence véritablement élégante et surtout originale, il n’en reste pas moins qu’elle génère un design tape à l’œil, ce qui n’est pas du goût de tous les utilisateurs. L’absence de clavier chiclet s’avère également regrettable pareillement à la webcam, qui ne propose qu’une résolution moindre de 0,3Mp. Toutefois, le Toshiba Satellite L735-10H ne présente pas que des défauts comme l’atteste la présence d’une unité optique lecteur graveur DVD et surtout, de l’application de reconnaissance faciale renforçant la sécurité de l’accès au système.

Le Toshiba Satellite L735-10H est un ultraportable au format 13 pouces, s’architecturant de ce fait autour d’une dalle de même diagonale, de 13,3 pouces pour être plus précis. Cet écran affiche la définition WXGA HD classique : 1366x768p mais a bénéficié d’un traitement brillant, pas vraiment idéal pour une solution vouée à une utilisation nomade en raison des reflets. Bien qu’il affiche une configuration relativement convenable par rapport à plusieurs solutions concurrentes, ce PC portable de la maison nippone ne se révèle pas être un exemple en matière de performance. Il est effectivement motorisé par le CPU dualcore Intel Core i3-2310M cadencé à 2,1Ghz, conjugué avec 4Go de RAM DDR3 à 1333Mhz et une carte graphique de la marque au caméléon : GeForce G315M, ne bénéficiant que de 512Mo de VRAM dédié. On s’étonne d’ailleurs du choix de Toshiba d’intégrer cette solution graphique dans la mesure où elle fait jeu égal avec l’IGP Intel GMA HD 3000 des processeurs Sandy Bridge. La seule explication logique de cette initiative serait d’ordre purement marketing. Le Satellite L735-10H se rattrape toutefois au niveau du stockage en proposant un HDD de 750Go.

En matière de connectiques et connectivités, on retrouve sur cet ultraportable tous frais du constructeur nippon un Wifi norme b/g/n, un Bluetooth 3.0 avec HS, un port RJ45 Gigabit, un slot carte mémoire 7 en 1, une sortie vidéo HDMI mais également VGA et deux « malheureux » ports USB 2.0. Le Toshiba Satellite L735-10H embarque un accumulateur à 6 cellules conférant une autonomie moyenne, plutôt juste, de 6 heures.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!