Sony Ericsson Vivaz

La version noire du Sony Ericsson Vivaz

Commercialisé au mois de mars 2010, le Sony Ericsson Vivaz est l’un des smartphones les mieux équipés en termes de fonctionnalités multimédia, sur le marché. Côté software, ce terminal du joint-venture nippon-suédois embarque la cinquième mouture de l’OS de la firme finlandaise: Symbian S60. La solution se présente dans une coque monobloc en plastique assez fine d’une dimension de 10.7cm de hauteur, de 5.1cm de largeur et de 1.2cm d’épaisseur, le tout pour un poids minime de 97g. Le Sony Ericsson Vivaz adopte une form factor typique smartphone mélangeant lignes droites, formes incurvées et extrémités courbées.

Le Sony Ericsson Vivaz est full tactile. Il est équipé d’un écran capacitif d’une dimension de 3.5 pouces, basé sur la technologie TFT. Cette dalle gère une résolution moyenne de l’ordre de 640x360p et est capable d’afficher 16.7 millions de couleurs. Le smartphone Vivaz est propulsé par un processeur qui se défend: le Power VR SGX 530 Graphics, cadencé à une fréquence de 720MHz. Ce CPU est épaulé par une mémoire vive de 256Mo, par un chipset graphique intégré et par une puce GPS SIRF III. Quant au stockage, la capacité native de la mémoire flash est dérisoire: 75Mo, qui peut fort heureusement être étendue par le biais d’une carte mémoire microSD, de 32Go maximum. La présence de processeur GPS dédié oblige, le Sony Ericsson Vivaz propose toutes les fonctionnalités de géolocalisation.

Le Sony Ericsson Vivaz vu sous tous les angles

Comme il a été souligné au départ, le Sony Ericsson Vivaz est un smartphone orienté multimédia comme en témoigne son capteur HD de 8,1Mp de résolution. Ce dispositif est conjugué avec un zoom numérique 4x, un flash LED, un logiciel de détection de visage, un système de prise de vue autofocus ainsi qu’une fonction de géotagging. La fonction APN offre l’opportunité de capturer des photos réellement correctes d’une résolution maximale de 3264x2448p. La fonction vidéo, quant à elle, propose des images fluides de format HD 720p, autrement dit, des séquences dotées d’une définition 1280x720p. Ce smartphone de la firme nippo-suédoise ne dispose cependant que cet unique capteur, au plus grand regret des amateurs d’appels vidéo. Le Sony Ericsson Vivaz a plus d’une corde à son arc multimédia comme le prouvent le lecteur audio vidéo gérant des formats diversifiés ainsi que la fonction radio FM.

Côté connectivité et connectique, le Sony Ericsson Vivaz embarque le minimum syndical, à savoir un Wifi 802.11 norme b/g, un dispositif Bluetooth, un port VGA, une sortie jack 3.5mm et un port microUSB 2.0. On regrette que le constructeur n’ait pas équipé son smartphone multimédia phare d’un port HDMI, qui est un standard en matière de haute définition. Ce terminal de milieu de gamme prend en charge le réseau GSM quadribande, EDGE, GPRS, 3G UMTS ainsi que le 3G+ HSDPA. Le fabricant Sony Ericsson annonce, pour son modèle multimédia Vivaz, une autonomie de 400h en mode veille et de 5h en utilisation intensive, par le biais de son accumulateur Li-Po de 1200mAh.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!