Toshiba Satellite C655D, un AMD Brazos dans le ventre

L'APU AMD Brazos E-240 anime ce Toshiba Satellite C655D

Le Toshiba Satellite C655D suit la voie tracée par le dernier netbook de la firme: NB550D puisqu’il embarque également la nouvelle génération de puce d’AMD: la gamme Fusion. Ces processeurs sont, pour rappel, des APU ou Accelerated Processing Unit formés d’un CPU et d’un GPU. Par conséquent, les ordinateurs gagnent en puissance mais également en autonomie.

En réalité, une première déclinaison de ce modèle C655D de la série Satellite de Toshiba est déjà en cours de commercialisation mais cette dernière est basée sur la série Danube. La version reposant sur la plateforme Brazos fait donc figure de mis à jour, à quelques détails près. Le gabarit reste à peu près le même avec des dimensions de 38,4cm de largeur, 27,9cm de profondeur et une épaisseur variant de 2,8cm pour la partie la plus fine à 3,8cm, pour la plus fournie. Ce modèle d’entrée de gamme présente un poids assez léger pour un PC de sa catégorie, de l’ordre de 2,5kg. Tout noir vêtu, le Toshiba Satellite C655D arbore un design sobre et s’offre un pavé numérique, au niveau du clavier. Le touchpad est maintenant multipoint et contrairement aux autres solutions de sa génération, les touches gauche et droite sont parfaitement séparées.

En matière d’écran, le Toshiba Satellite C655D est équipé d’une dalle LCD à rétroéclairage LED de 15,6 pouces TrueBrite gérant une définition WXGA HD, soit 1366x768p. Sous le capot, on retrouve bien évidemment l’APU Brazos ou Fusion, c’est selon, de la firme AMD. Ce dernier est décliné en 4 modèles et le C655D a choisi, pour sa part, le E-240. Cette puce est composée d’un CPU Bobcat monocore cadencé à 1,5Ghz et d’un GPU Radeon HD 6310M. Cadencé à 500Mhz, ce dernier est compatible DirectX 11mais gère également les dernières versions des autres bibliothèques logicielles. Cet APU est conjugué avec 4Go de mémoire RAM en DDR3 et 320Go de disque dur, de quoi faire tourner convenablement l’OS Windows 7 Familiale Premium. Pour ce qui est des autres spécifications techniques, le Toshiba Satellite C655D est pourvu d’un dispositif Wifi norme n, d’un graveur DVD, de deux ports USB, d’une sortie vidéo VGA, d’un lecteur carte multiformat et d’une webcam avec micro.

En tant que solution d’entrée de gamme, le Toshiba Satellite C655D affiche un prix très attractif, tournant aux alentours de 400 dollars US, faisant de lui une machine lowcost des plus performantes. On devrait également s’attendre à ce que des variantes de ce modèle soient commercialisées ultérieurement avec les autres modèles d’APU AMD Brazos sous le capot.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!