Toujours à propos de cette histoire d’Arabes qui vont venir cultiver du riz à Madagascar

Non non, aucune forme de racisme ni de discrimination derrière ce titre, juste une mise en évidence de notre traditionnelle nullité endémique.

Tous les actunautes sont atterrés : indépendamment de cette histoire de 60 000 hectares, ce qui interpelle aussi c’est donc notre incapacité la plus totale à produire le moindre effort industriel par nous même ?

C’est quand même incroyable ça ! Autant pour des postes de direction à la Jirama ou à Air Madagascar je peux comprendre qu’il faille mettre des vazaha mais là bon sang c’est juste de l’agriculture quoi. On a pas des ingénieurs agronomes au pays ? Ça sert à quoi toutes ces longues études au bled, à Ankatso, si on est même pas fou*tu de prendre en charge nous même ces 60 000 malheureux hectares ? Je rappelle à toutes fins utiles que ce pays fait … 58 millions d’hectares.

Où est le problème ? L’argent ? Mais bon sang encore une fois, on a 77 milliards de $ pour refaire ce bidule de Mahamasina donc ne me dites pas qu’on a pas d’argent ?

Donc en toute honnêteté, je ne comprends pas. On va me rétorquer que c’est de l’industriel, que c’est de l’agribusiness et patati et patata. Un petit laitier a démontré que c’était faisable, qu’il l’a fait, et pourquoi on est incapable de copier-coller ce qu’il a fait ? Car on est nul et incompétent ?

On nous a vendu du rêve avec ces IEM et autres velirano. En fait, plus le temps passe et plus on s’aperçoit que ce n’était que du vent, une vaste fumisterie juste pour se faire élire et empêcher définitivement l’abominable Marc Ravalomanana de revenir au pouvoir. La preuve on en est encore à chercher « 1500 cerveaux », c’est pathétique.

En attendant, on a que du vent : quelques illuminations et des décos de Noël, quelques feux d’artifice, un stade de foot à rénover, quelques bricoles par ci par là, zay, vita. En matière d’irrigations agricoles, Hery Rajaonarimampianina a déjà fait beaucoup : son successeur n’a donc rien trouvé de mieux à faire que de faire venir des Arabes pour exploiter tout ça.

Et de nouveau, comme à Tanamasoandro, bonne chance pour aller expliquer tout ça aux milliers de paysans dans le Bas Mangoky, encore de l’incompréhension voire des heurts en perspective. Car vous êtes vraiment sûrs que les 60 000 hectares n’appartiennent à personne ?

Après plus d’un an de gouvernance, j’attends encore d’être impressionné.

Naina Andriantsitohaina lui il m’a impressionné car dès le premier jour, il a pris son angady, son couteau et tout le reste pour y aller franco. C’est un message fort, la route est encore longue certes, mais il part déjà avec un a priori et un capital sympathie favorable ce qui n’est pas rien.

Tandis qu’à Iavoloha et dans les Ministères, après 365 jours, tout ce que l’on nous sort triomphalement c’est donc un projet … avec des Arabes. Ouais. Et pourquoi pas un Prince du Liechtenstein aussi ?

Toujours les mêmes méthodes tontakely et has been, c’est affligeant. Toujours partisan du moindre effort, « sarotra be », « tsy vitantsika io ». C’est fou quand même ça, cette incapacité à s’imaginer faire de grandes choses… sans faire le mangaatakaree.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
84 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
jurassic park

bah on bouffera du riz halal,du manioc halal des famalal,ok je sors

Debile Profond 2.1.5 ™

j’avais un jour imaginé je nom d’un restaurant ne servant que des spécialités a base de côtes de porc et pensé a la com/pub gratuite sur les JT des grandes chaînes tv de France (tf1, a2, etc) et du monde avec un nom très subtil du restaurant avec décor et ambiance mille et une nuit, les serveuses/danseuses du ventre nues juste habillées par un voile transparent, etc…

Son nom: « hallal bonne côte de porc » 😛 mdr

Je Comprends Pas Et...

Ca sent le pogrom sauce endémique.

zo.zefa

C’est tout à fait vrai. Merci pour les rappels.

banksybeat

On ne s’improvise pas travailleurs de la terre apres avoir passer sa vie a farfouiller dans les ordures de Tana, d’ou les forts taux d’echec des differentes tentatives de repeuplement (exemple Hafari a ankazobe ou Asa a ampasimpotsy). Dans le meme ordre, les sortants de l’agro (la creme des etudiants a l’universite de Tana) n’aiment pas les profils de poste avec de nombreux travaux de terrain ou des postes en brousse: c’est loin de la famille et ca paie beaucoup moins par rapport a ceux qui bossent dans les banques et dans l’administration. Generalement, on accepte ces postes pour une premiere experience mais le must c’est de rester a Tana.

Lenrick Marius

Je que l’État devrait inciter tous les Agronomes Malgaches à occuper ce sol . Un Agronome qui sort de l’école se retrouver coincer lorsque, évidemment après les études, il se retrouve sans lopin de terre.
Or, si et seulement si, il ya bien 60000ha, faites confiance aux locaux octroyez leurs des terres et un petit fonds à taux réduit puis vous verrez ce dont ils sont capables.




Freuu

Generalement, on accepte ces postes pour une premiere experience mais le must c’est de rester a Tana.
Mon premier retour à Madagascar s’est fait en 1976, 8 ans après mon départ.
J’ai retrouvé plusieurs anciens élèves. Plusieurs m’ont avoué ne pas avoir suivi mes quelques recommandations, dont celle de continuer à exploiter la terre de leurs parents. L’un d’eux à même ajouté :
– Je regrette de ne pas l’avoir fait car ceux qui l’ont fait ils peuvent manger. Moi j’ai vendu cette terre et je suis fonctionnaire. Et cela se passait dans une ville de la SAVA.

raoera

Salama namako o,
Ny arabo ndray izany no ampianatra antsika mamboly vary ve sa ahoana e? Tsy hanao toy an’i Betsiboka tsy akory ka hoe tonga namana vao mavomavo. Ohatran’ny hafahafa ihany a! Fa rehefa eo ihany nahoana no tsy ny sinoa no nantsoina ho amin’izany e (tsy misy fanavahana izany fa izany mihitsy no mahavoa antsika, tsy maka ny olona tena mahay fa tsy mahaihay, olona manana traikefa fa tsy vao nivoaka fianarana fambolena dia iny no raisina?.
Ty resabola ity aloha dia mampme be e. Hambara ombieny fa misy ny vola fa tsy azoko ny hanagatahan’andro hamoahana azy hiasana. Miendrika tsy fahatokisana izany (soa ihany fa izy mianakavy no ao, hifandripaka toy ny valala ankarona, hifampihinana ao ny voay sy ny mamba ary ny requin)
Asa e!!!!!!!!

zainjafy

Aleo hataon’ny vazaha e, fa tokony atao mazava hitan’ny besinimaro fotsiny ny fifanarahana. Isika Malagasy tsy mahavita zavatra, na manambola aza, @ resaka investissement. Ny antsika ny ankamaroany lany @ fisehosehoana fotsiny. Ohatra ny fianakaviana sasany izany dia manana fiara daholo ny ao antrano: dada neny zanaka, mpiasa. Fiara iray anefa na roa dia efa ampy, ny vola sisa azo anaovana investissement, sns, sa mety be fialonana ve aho?

Ianona

qui dit que les arabes vont exploiter les rizières ou les champs des paysans? Il serait plus intelligent de leur donner des terrains en friche perdus au milieu de nulle part et que personne n’exploite encore.

Francis

Bien dit.

Nous devons comprendre quelque chose de très simple ici.

Les pays asiatiques sont surtout connus pour leur expertise dans la culture du riz comme l’Inde, la Chine, l’Indonésie, la Thaïlande, etc. Certainement pas les Arabes.

Toutes ces explications données par le régime sont tout simplement sans fondement étayées par un plan caché (hidden agenda).

En même temps, pourquoi ne pas leur proposer cette portion de terre à Majunga, près de leurs cousins (musulmans)? Ils seront tous heureux de travailler ensemble. 🙂

Le président ne fait que commencer à activer la résistance.




carole

le pays s’endette à faire le barrage et les canaux d’irrigation et on les donne à des étrangers. C’était quoi les objectifs initiaux du de l’aménagement? c’était déjà prévu pour les Arabes?

Ilpensiero

En bref, La ministre de la com a dit que tous ceux qui voient ce projet d’un mauvais oeil sont mauvais foi, mr Elman compris, il n’ya rien a voir avec daewoo, celui ci c’est du win win. On peut pas attendre les cerveaux, on a faim donc la solution c’est de faire appel aux arabes

par ci par la

La ministre a déjà donné sa vision du sujet hier sur fb, affirmant que c’est pas un Daewoo.2
Mais je reste toujours sceptique comme vous Elman.
Ces 60mil hectares ne peuvent pas être dépeuplés. Pourquoi chercher encore des soucis avec les occupants actuels pour en faire un Tanamasoandro bis ?
Et est ce qu’ils peuvent rendre public la totalité de leurs accords, surtout en cas de résultat positif ? Combien d’expatriés viendront, et quelles obligations pour le promoteur pour recruter les locaux ?
Personnellement, je ne demande qu’à être convaincu par des informations limpides et sans clauses occultes.

ranicks1

Aucun risque de Tanamasoandro 2 dans un bled perdu au fond fin de la brousse. Les journalistes ne vont jamais aller fouiner là-bas si les paysans sont mécontents ou non. Il est même possible qu’il n’y a pas de réseau là-bas, donc aucune chance de voir les images de révolte sur Fb.

Beeline

Abu Dhabi, quoi. Les femmes seront voilées aux champs, les salaires seront au ras des pâquerettes, les conditions de travail calamiteuses. A Dubaï et Abu Dhabi, la main d’oeuvre du sous continent indien afflue, mais ils sont très malheureux (les guides, les serveurs, ceux qui bossent dans les hôtels, etc.) . Je suis d’accord avec Elman : mais où sont les techniciens, les ingénieurs, etc. A moins d’une motivation qu’on ignore (car peut être obscure), cette décision est incompréhensible…




Debile Profond 2.1.5 ™

Je crois me souvenir que l’infâme Marc Ravalomanana avait importé de nombreux tracteurs et matériels agricoles un peu avant de se faire putscher par le tgv, et tout ce matériel et tracteurs qui ont mystérieusement disparus pendant la transition …

Rafangy

et la vitrine de mada à iavoloha?

Ralay

Peut être que nous nous trompons tous.
Je pense que si on comprenait un peu la méthode de fonctionnement du DJ, on serait plus enclin a comprendre cette hérésie.
Tout est dans le surnom, DJ. Une personne qui amuse un public bien défini; mais avant tout c’est un fournisseur de service, dans le cas d’espece, ici il est paye pour nous offrir du plaisir. Mais qui dit plaisir, dit éphémère. On ne peut donc pas espérer de lui qu’il pense a long terme car toute sa vie il a ete habitue a etre paye par contrat, contrat d’animation, publicite…. du tres court terme. Ce qui le differencie enormement de tout capitaine d’industrie qui, eux, pense au long terme.
Mais, il faut lui reconnaitre cet esprit entrepreneurial commun a tout ce qui ont reussi dans le domaine.
Ce qui m’amene a dire qu’il est incapable de penser au long terme, il n’a pas ete forme pour cela. Deja qu’aujourd’hui, il ne voit pas les impacts de son coup d’etat de 2009, comment voudrait-on lui demander de voir les consequences de son aventure avec les arabes ou de son aventure a la tete de l’etat tout court? Le critiquer, c’est critiquer un poisson sur sa facon de grimper aux arbres… pour paraphraser Einstein. Prenons juste notre mal en patience et enterrons nos morts.

Franck

Les faits sont malheureusement tetus! 80 % des Malgaches sont des paysans mais nous importons du riz depuis 1972. Cela veut dire que l’agriculture malgache est toujours restee cantonnee a l’agriculture de subsistance . Pire, l’autosuffisance alimentaire n’est pas assuree! Cela aussi denote que l’agriculture n’est vraiment pas la priorite a Madagascar . On a failli depuis 60 ans maintenant. Beaucoup de terres arables sont inexploites a Madagascar . Je ne vois vraiment pas le probleme de faire un PPP sur 60.000 hectares . Si les resultats sont concluants, ce genre de partenariat pourrait etre developpe plus tard avec les fermiers Afrikaners Sud-Africains par exemple. A quoi sert de laisser les terres arables inexploites?
Concernant les Arabes en question, c’est une entreprise emiratie . En general les entreprises emiraties sont geres par des Occidentaux ou d’autres etrangers experts dans leur domaine mais rarement par des Emiratis. L’entreprise en question m’a l’air d’etre pro dans son domaine et est egalement presente au Maroc et en Serbie . http://www.eliteagro.ae/about/
PS: j’utilise un clavier QWERTY qui ne me permey pas d’ecrire avec accents

kof

A quoi sert de laisser les terres arables inexploites?

Là dessus je suis d’accord avec vous. Je pense que l’expérience mérite d’être menée. On verra bien ce que ça donnera. ça enrichira des politiciens et des hommes d’affaire? Oui. C’est opaque? On le constate pour le moment. C’est un désastre qui nous pend au nez? Possible. ça ne profitera pas aux Malgaches? Encore une fois rien n’est exclu. Mais laisser des terres arables non exploitées est une aberration économique et n’apporte rien de bon, c’est une certitude. Et nous n’avons pas les moyens de les exploiter sinon ça serait fait depuis longtemps, Il faut arrêter avec le doux rêve romantique de se dire qu’on a plein de tantsaha qui n’attendent que ça 🙂 .




Rafangy

non les moyens d’exploiter nos terre, on les a, mais il reste la securité,il y a longtemps, j’ai vu des photos des militaires français avec des vehicules blindés encadrant des paysans en train de moissonner le ble durant la guerre d’algerie, et ici, dans les riches terres arables du moyen ouest, je n’ai jamais vu, fut ce un seul militaire encadrant les paysans, les seuls militaires assurant la securité des paysans que j’ai jamais vu dans ce pays ont éte dans la region sava sur les terrains agricoles du procoops, de rizières ne sont plus travaillées à antanetibe anativolo pour cause de securité, de meme dans l’imoron’i mania

Mirana

Tout ça c’est voulu pour pouvoir importer du vary mora et c’est tout bénef
Mm cette société LLI Abbu d’habi n’est probablement qu’un prête nom de Ra bleu pour vendre le riz sur place au lieu d’en importer. C’est encore du bene

kof

On n’a pas les moyens d’exploiter 60 000 ha, désolé.

Freuu

Alors commençons à en exploiter 60 ou 600 ha, et avec le bénéfice réalisé l’on arrivera bientôt à traiter les 60 000 ha !
Pris ne s’est pas fait en un jour, Tana non plus…

kof

Bah faisons les 2 en parallèle alors 🙂 . Il n’y avait que ces 60 000ha de terres arables à Mada? lol . Donnons ces 60 000 ha à ces Arabes à exploiter et donnons d’autres terres arables aux gasy. Qu’est-ce qui empêche de faire ça? Moi je sais. On sait pas faire et en plus les gasy ne sont pas intéressés. Sinon ça serait fait depuis longtemps.

Rafangy

ces 60 000sont dejà preparés, et dotés de canaux d’irrigation et de barrages, par contre, les 60 000autres que vous allez donner aux gasy sont encore en friche!
si vous avez déjà passe dans la région soafia, plus particulièrment à anahidrano que longe la rn6, vous aurez l’occasion de contempler les réalisations des gasy avec leurs canaux C1, c2, …. et barrages b1, b2 et b3, cette région est aussi un des greniers de l’ile avec l’alaotra, la plaine de marovoay ainsi que le bongolava (qui est le 1er producteur de riz)




kof

Peu importe. On ne sait pas les exploiter. Sinon on les auraient exploités. C’est tout. Regardez les choses en face.

Rakoto

Moi père de famille, je ferais tout mon possible pour que mon fils fainéant évolue en l’éduquant, et lui donnant le maximum d’opportunités pour qu’il devienne un homme un jour. Jamais je ne l’abandonnerai en adoptant le fils d’un autre plus dégourdi, plus beau et plus intelligent.

Izyio

A bon? C’est Dieu qui vous l’a dit?

kof

Mieux que Dieu : les faits. La réalité quoi. 🙂

Rakoto

Kof, il y aura toujours mieux que les Malagasy : plus riches, plus techniques, plus entreprenants … Est ce pour autant qu’on doit délaisser les paysans et s’accaparer leurs terres  en favorisant les autres ?




kof

Est ce pour autant qu’on doit délaisser les paysans et s’accaparer leurs terres  en favorisant les autres ?

Qui a dit de délaisser les paysans? Bien sûr, il faut leur donner des opportunités. Mais des choses qu’ils sont capables de faire. Et pour rappel, nous n’habitons plus une république communiste : on ne donne pas des terres comme ça aux citoyens voyons. Sous prétexte qu’ils sont tantsaha. D’ailleurs les 60 000 ha ne sont pas donnés aux Arabes 🙂 . Ils vont exploiter des terres arables jusque là inexploitées. C’est pas du tout la même chose. Et je suppose qu’ils se sont engagés à cultiver ces terres dans ce contrat. ça signifie qu’ils prennent en charge les coûts liés à cette exploitation. Coûts qu’on ne peut pas assumer. Vous croyez qu’il faut combien de tantsaha armés d’angady et de charrues à zébus pour exploiter 60 000 ha? 🙂 . Que la production des Arabes soit exportée ou pas, là n’est pas l’essentiel. Ce qui compte c’est qu’ils transforment 60 000 ha en richesse qui va s’ajouter au produit intérieur brut.

M’enfin, prenons le cas d’un gigantesque gisement de quelque chose mais difficile à extraire. Si l’Etat accorde un droit d’exploitation à une compagnie étrangère ayant les compétences pour extraire, qu’allez-vous dire? Donnez ce gisement aux gasy, aux innombrables madinika qui ne savent quoi faire de leur temps pour qu’ils s’en sortent? C’est strictement le même raisonnement.

kof

avec 77 milliards de dollars on aurait pu acheter 1000 moissonneuses batteuses à 80 000€ pièce, chacune en charge de 60 hectares. Zay, vita, pas besoin d’arabes. Ni d’un stade rénové.

Il n’y a pas que les moissonneuses batteuses. Il faudra des conducteurs (ouvriers spécialisés), il faudra assurer la maintenance (les pièces, les réparations etc…), le carburant. Il faudra des semences (oui oui ça coûte cher 🙂 ). De quoi traiter à grande échelle contre les parasites et les mauvaises herbes. Il faut de gigantesques silos pour stocker la production Etc etc etc. C’est un travail titanesque et très onéreux que d’exploiter une superficie de 60 000 ha.

kof

Un put*** d’investissement comme vous dites mais au moins ce sera à nous, ça nous appartiendra et ça sera un formidable concept pilote, un concept à généraliser partout.

Là oui ça serait très intelligent. Monter des projets pilotes sur des superficies plus raisonnables. Où on serait capable d’acheter tout le matériel nécessaire, et on y acquiert le savoir-faire pour pouvoir se prouver un jour qu’on sait faire. Mais il ne faut pas que ce soit par une entreprise d’Etat (quelle horreur 🙂 ) . Il faudrait passer par des sortes de start-up agricoles. Le privé quoi. L’Etat accompagne par des mesures fiscales, des infrastructures ou autres.

Rakoto

Ce qui compte c’est qu’ils transforment 60 000 ha en richesse qui va s’ajouter au produit intérieur brut.
Vous y croyez-vous ? Depuis quand les arabes font du social pour enrichir le pays hôte ? Je ne suis pas contre l’octroi d’un droit d’exploitation à une compagnie ayant les moyens et compétences, mais dans un domaine autre que là où 80 % de mes compatriotes s’activent pour survivre. Pourquoi le choix du Bas Mangoky? Pourquoi ne pas éduquer plutôt les paysans en leur donnant l’opportunité d’évoluer dans une agriculture plus moderne et rentable ? Est-ce vraiment la solution de les remplacer par des étrangers plus compétents ? Et les pauvres gasy ils vont évoluer quand ?




kof

Vous y croyez-vous ?

Il ne s’agit pas d’y croire. Il ne s’agit pas non plus de social (les Arabes vont y gagner 🙂 ). C’est mécanique. Vous cultivez de la terre jusque là inexploitée, votre production s’ajoute au PIB de votre pays. Peu importe que l’exploitant soit endémique ou étranger. Et toute augmentation du PIB supérieur au rythme habituel se traduit par une augmentation du fameux PIB/hab. Au final, on sait qu’une augmentation du PIB/hab finit toujours par ruisseler sur le niveau de vie réel des citoyens. C’est de la macro-économie. Il n’y a pas de secret. Il faut produire de la richesse, par tous les moyens, le plus rapidement possible.

Rakoto

Vous cultivez de la terre jusque là inexploités,
C’est là le souci, car des pauvres paysans exploitent déjà ces concessions après que l’état s’est endetté pour le projet d’extension de cette région. Faut-il les déloger dès lors qu’ils sont moins rentables ?
D’accord pour la macro-économie, mais priorisons l’éducation du peuple. Cela nous rapportera un jour. Les arabes commenceront par 60milles ha, ils achèteront tout Mcar prochainement, je vous le garantis.

Olivier

Il faut arrêter avec le doux rêve romantique de se dire qu’on a plein de tantsaha qui n’attendent que ça.

Je me disais que si ces terres sont vraiment inexploitées et que ce périmètre est vraiment irrigué (réparation du captage sous Rajao), le gouvernement actuel a perdu une belle occasion de commencer à distribuer les 1 ha par personne des belles promesses électorales… Donner un avenir à 60 000 familles…
Tout cela bien encadré, vérifié, formé, contrôlé,… donnerait un projet de développement modèle…
Avec de vraies chances de réussites car dans ce périmètre irrigué, les terres sont fertiles et la moyenne est réellement de 6 tonnes à l’hectare, ce qui est exceptionnel quand on sait que la moyenne nationale n’est même pas la moitié de cela…). Sachant que l’on peut faire 2, et même 3 cultures dans l’année…
Mais bon, je rêve…
Et puis vous avez raison, nous n’avons pas les moyens de cultiver 600 km2.

Rakoto

Les dirigeants doivent se dire: les gasy sont des kamo be tenda, donnons tous aux étrangers !

Ralay

Je suis d’accord avec vous concernant les terres arables non exploitees.
Mais j’emettrais deux bemols:
1- Il aurait ete plus judiciable de promouvoir les exploitations deja existantes. Encourager nos paysans pour produire plus, augmenter la production a l’hectare. Apparemment on a les fonds, et ce que font les arabes on peut le faire.
2- Effectivement, la societe a un bon site internet, mais en creusant un peu sur les forums, elle est encore tres jeune et manque d’experience. En creusant un peu plus, on peut trouver des societes plus competentes.

Izyio

77 milliard de dollars pour un stade.

Pour rappel:

Le stade de France a coûté près de 350 millions d’€ seulement.

Près de 17 milliards pour le nouvel aéroport d’Istaboul, une petite ville capable d’accueillir des millions de passagers par jour.

Le nouvel aéroport de Pékin, le plus grand et le plus moderne au monde, presque la taille de Yana a été construit pour moins de 15 milliards de dollars.

Le programme appolo qui a envoyé 12 personnes sur la lune a coûté 25 milliards de dollars
….
Et pour Andry 77 milliards c’est juste pour un stade. C’est quoi le message? Je le plus vendrana de tous les dirigeants que le monde ait connu. Je me fait arnaqué à fond mais je m’en fou.

Ou encore, les Malgaches sont tellement bêtes que je leur fait avaler de la m…de et ils me disent merci.

En tout cas cela me semble bizarre que cette proportion inimaginable n’a fait tilt à personne au pays.

Il faut vraiment beaucoup d’effort pour être pauvre.
De plus mihinan’IEM et on dit tous azo raisina sady mitombina.

C’est tout de même hallucinant ce pays.




Debile Profond 2.1.5 ™

Le stade de France a coûté près de 350 millions d’€ seulement.

Il n’a pas été construit en 5 mois lui (délai restant jusqu’au 26 juin !) 😛

Rafangy

si je comprends bien, donc le contrat concernant la renovation d’imahamasina y compris tous les travaux preliminaires, a été ficele en moins d’un an?

yoko

77 milliards de d’ariary, et non de dollars : je veux bien qu’on continue à compter en Francs maniocs 17 ans après la disparition de cette monnaie ( ce qui en dit long sur la mentalité avant-gardiste des Malgaches ) mais là, ça fait un peu gros. Tous les intervenants auraient du sursauter…

mpijery

oh, tout le monde a déjà fini de sursauter et est maintenant retombé sur terre.
Sinon, la plupart des paysans n’ont jamais compté en FMG et utilisaient l’Ariary depuis toujours, d’ailleurs, c’est pour ça qu’on prononçait toujours en français le montant en FMG et en malgache celui en Ariary, du coup, ceux qui ne parlent pas le français sont restés en Ariary. Ce sont plutôt les citadins qui ont eu du mal à la conversion

Izyio

Je persiste. C’était annoncé 77milliards de dollars.
On va nous dire qu’on ne sais pas lire non plus. Allons, on est certes des babakouts mais prendre les babakouts pour des billes cela commence à faire beaucoup. Un jour ça va mal se terminer. Toute les routes sont kapouts et on nous fait miroiter un stade? Allons, un peu de retenu dans l’insulte.




yoko

non, c’est faux c’est 77 Mds d’Ar : 77 milliards de dollars, c’est plus que le PIB du Liban !

Liban/Produit intérieur brut
51,84 milliards USD (2017)


Libye
50,98 milliards USD


Jordanie
40,07 milliards USD

Il y a une difficulté généralisée à évaluer les grosses sommes, du en partie à la langue française ( en anglais, on compte en « billions » et « trillions » )

yoko

… 77 Milliards de dollars, c’est 6 fois le PIB du pays !!! ( 12,73 Mds $ )

« En 2019, Madagascar occupe le cinquième rang du classement des pays qui produisent le moins de richesses par habitant, avec un PIB par habitant de 471 dollars. Le pays affiche cette année un produit intérieur brut de 12,73 milliards de dollars pour une population de 27,06 millions d’habitants. D’après la Banque mondiale, 70,7% des Malgaches vivaient sous le seuil de pauvreté en 2012 »

ça fait cher pour un stade : le journaliste peut s’être trompé, ne pas croire tout ce qu’il y a d’écrit dans les journaux…

yoko

je persiste et je signe ; si tout le monde a compris que le journalistes s’est trompé, je suis apparemment le seul a avoir compris que l’erreur ne porte pas sur le chiffre,

    mais sur la devise

: le zinzin va bien coûter 77 milliards, mais d’ariary.

Pour une somme apparaissant dans les comptes de l’état malgache; je ne vois pas comment elle pourrait être budgétée dans une monnaie étrangère.

Ce n’est pas du « premier degré » au taux de change actuel…

tiryco

Bjr à tous
Sa patine dur dans la choucroute
Se sera sûrement du riz contre du pétrole
Ils sont tellement blindé
A bon entendeur

Freuu

Sa patine dur dans la choucroute

Oui, mais dans la choucroute Halal sacienne !




Dupont

Oui il est vrai qu’il est dommage de faire venir des arabes pour cultiver du riz à Madagascar .
Mais en même temps regardons ce qui se fait ici , à Marovoay par exemple .Autrefois il y avait 3 récoltes de riz par an , aujourd’hui une seule , il y a de quoi s’interroger sur la compétence des agriculteurs riziculteurs. Peut être ce n’est pas un problème de compétences, mais de mentalité,comme l’incapacité de s’entendre pour entretenir le réseau de canaux , se faire confiance pour la gestion d’une coopérative de moyens .On m’a raconté que certaines Coopératives se sont effondrées après que le trésorier soit parti avec la caisse .Je ne sais pas si c’est vrai ,mais ça n’etonnerait personne que ce le soit .
Moi je pense que pour que ce pays se développe, il va falloir que les Malagasy changent d’optique , ce qui ne semble pas prêt de se produire .

Izyio

Je suis malgache et fier de l’être. Je ne vous dis pas ce que nous faisons mais quand on veut on peu. Arrêtez ces enfantillages.

kof

Et bien moi je suis Malgache et je ne vois rien qui me rend fier de l’être. 🙂 Ah si si, les Barea à la CAN peut-être. lol

carole

juste barea? rien d’autres?

Izyio

C’est normal. Tu n’as rien en toi.




Lita Z.

Je suis fier d’être Malagasy car je suis conscient d’avoir une âme (ny Fanahy no olona, c’est très Malagasy) mais est-ce le cas de tout le monde? je suis fier d’être Malagasy car j’habite une île où presque tout le monde se comprend, je suis fier d’être Malagasy car je n’ai pas la même conception du temps que les autres, d’où peut-être le moramora (taloha, tany aloha tany = le passé est devant soi et que any aoriana any = le futur est derrière soi ; tandis que sur la ligne du temps occidental : passé = derrière et avenir = devant), je suis fier d’être Malagasy car Madagascar a été champion du monde de pétanque et que les Barea sont allés jusqu’aux quarts de la CAN, je suis fier d’être Malagasy car nous avons des faunes et flores (hmmm, nos orchidées et notre cacao qui produit du très bon chocolat !) uniques (je ne dirai pas endémiques), nous avons des sites paradisiaques, je suis fier d’être Malagasy car je suis un compatriote de Dadah (Mahaleo), je suis fier d’être Malagasy car malgré la pauvreté extrême, même si je ne baigne pas dans ce que tout le monde définit comme confort, mes compatriotes se débrouillent quotidiennement pour vivre, pour rester en vie, je suis fier d’être Malagasy car mes ancêtres l’étaient et mes descendants le seront,…
Je sais d’où je viens, je sais qui je suis. Et même si je ne sais peut-être pas où je vais, je sais que la situation actuelle n’est pas une fin.
Ce ne sont peut-être pas des raisons économiques et rationnelles mais je suis fier de les avoir exprimé.

babakaty

+1

Ralek

Rien d’extraordinaire en soit… Vous remplacez malgache par thaïlandais ou brésilien ou islandais, c’est exactement pareil.
Vous avez oublié ce qui fait que nous sommes uniques: kamo be tenda, ory hava-manana, tia kely, fetsi-fetsy potaka, sns…

Lita Z.

Ça c’est votre opinion et je la respecte.
Mais la fierté d’être Malagasy, à mon humble avis, ce n’est pas le fait de se singulariser par rapport aux autres (un réflexe îlien?). C’est peut-être même être tout simplement fier de ce que l’on est.
Et ne voyons pas non plus que le côté « noir » du Malagasy. Je ne pense pas que l’appât du gain et l’argent facile, la convoitise et la jalousie, ny hafetsifetsena,… soient propres aux Malagasy. Il y a des nuls et des bons comme partout ailleurs.
Et je suis persuadé que tous sur Actutana, vous comme les autres, font partie de ces derniers.

rainiboto

A part petanque et barea, toutes les raisons que vous enumerez sont naturelles, aucunes realisations faites par des mains malgaches. Et barea est encore a relativiser, entraineur vazaha. Ce serait comme un mauritanien qui setait fier parce que son pays a le plus grand desert du monde, le sahara. Lol

Ralek

Quand on veut on peut

Bah… Qui ça on?
On veut être développé mais depuis 60 ans on peut pas?
Sérieusement, c’est ce que vous dites qui ressort de l’enfantillage.
Vous avez été piqué au vif par la vérité on dirait. Vous l’avez pris personnellement ?
Après on s’étonne qu’on avance pas. Encore cette mentalité qui n’accepte pas les critiques, et qui démarrent au quart de tour.




carole

Si, on peut le faire. Mais c’est prévu pour quelqu’un d’autre.
Dernièrement, les sortants de Bevalala (techniciens agricoles) ont demandé pour des collaborations avec le Ministère pour des terrains…misy mihaino?
Au fait, ils ont déjà fait une étude d’impact environnemental? Normalement, avec l’envergure de ces travaux c’est obligatoire d’avoir le permis.

Rasendra

Siteny Thierry, député dans la région en question vient de faire une vidéo. Très calme au début de son intervention, le ton monte vers la fin. Il est sidéré, dit que les terres seraient déjà exploitées par des malgaches, le contrat serait très opaque … Il promet de se pencher sur la question et demande l’aide d’experts.

no name

hahaha.. lanin’ny amboakely tiany

Olivier

La photo d’illustration montre une très belle rizière cultivée avec la méthode SRI qui a été inventée à Madagascar et qui donne d’excellents résultats.
30 ans après le début de la diffusion de cette méthode, le taux d’adoption reste désespérément en dessous des 5% alors que les résultats parlent d’eux-mêmes : un doublement de la production et souvent bien mieux.
Il y a des records à plus de 20 tonnes par hectare sur des parcelles soignées comme un jardinet (difficile à reproduire à grande échelle).
D’autres pays se sont accaparés l’itinéraire technique et obtiennent de très bon résultats.
Le pays où est né le SRI boude la méthode alors qu’elle pourrait rendre sa fierté au peuple malgache…
Les freins que j’ai identifié sont que la méthode demande plus de travail et une meilleure maîtrise de l’eau. Deux efforts que le paysan malgache devrait normalement facilement pouvoir produire (la FAO estime le temps de travail des paysans à 25 heures par semaine).
Mais non, ça veut pas…

mpijery

la FAO estime le temps de travail des paysans à 25 heures par semaine

Je n’en suis pas aussi sûr. J’allais souvent à la campagne quand j’étais petit et je n’ai vu personne rester sans rien faire, tout le monde se reveille vers 6h – 6h30 du matin et sera continuellement occupé jusqu’à 18h 7 jours sur 7. Les paysans ne s’occupent pas que de la rizière, il y a aussi les autres plantations et les betails. Là où j’étais, faire la sieste à la maison était très mal vu car tout de suite catalogué comme de la paresse

Freuu

Un paramètre important, à mon humble avis, est l’influence de l’insécurité que subissent les producteurs malgaches.
Ils restent longtemps dans leurs exploitations, surtout pour éviter les vols de récoltes.
Les spécialiste de la FAO ont-ils tenu compte de ce paramètre, qui ne semble pas limité à Madagascar.




Afist

Ne vous en faites pas, les forces de l’ordre seront mises à la disposition des arabes

yoko

… ce sont des gros bosseurs par rapport aux côtiers : une fois revenus de la pêche, on tape le carton ou on joue aux dominos jusqu’à la nuit tombée…

erik13

Mon cher Elman, bien sûr qu’on a des tas d’ingénieurs hyper-qualifiés qui connaissent leur sujet sur le bout des ongles malgré le fait que certains ne parlent pas très bien le français lol…
Tu dis vouloir recruter 1500 cerveaux endémiques et là tu donne un gros projet aux arabes? C’est un foutage de gueule complet selon moi.
Le laitier justement n’avait-il pas un programme Futur Farmers of Madagascar?
Pour en revenir aux ingénieurs (chers à notre coeur) y’en a qui se sont reconvertis en chauffeurs de taxi faute de bonne opportunité ou tout simplement parce qu’ils ne veulent pas se bouger le c** pour aller chercher du boulot (miandry mana latsaka avy any an-danitra).
Encore une fois je parle de vécu, de cas que j’ai vu de mes yeux. Histoire de dire à certains « mafana fo » que ce ne sont pas tous les ingénieurs qui sont dans ce cas…

je suis babakoto

Pour commencer, une petite rectification sur les chiffres avancés. La rénovation coûtera 77M$ et non milliards, quoiqu’il en soit je suis comme vous je suis dans l’incompréhension totale. Rénover un stade est loin d’être une priorité mais l’ego de notre cher président le pousse à construire quelque chose pour qu’on se rappelle de lui pendant que ceux qui n’ont pas de toilettes ou tout simplement de toits viendront déféquer tout autour, cela sera très beau avoir.
Plaisanterie à part ou pas. L’insécurité est partout à Madagascar, ça fait peur. Les dahalo ne sont plus uniquement au Sud (peut-être grâce aux opérations Remenabila qui les ont poussé à se balader un peu partout à Madagascar, ny ranomasina no vala-parihiny), à Ambatondrazaka par exemple c’est devenu le nouveau « normal », après les récoltes les Dahalo viennent demander leur dû par tous les moyens. On fait appel aux forces de l’ordre, ils ne peuvent pas se déplacer faute de carburant (oui oui c’est l’austérité partout). On fait sonner la cloche, tout le monde est terrorisé et attendent juste leur tour comme dans les jeux du hasard. On va peut-être se dire, oh mais Ambatondrazaka c’est encore loin, c’est la brousse etc. N’empêche c’est un grenier de Madagascar. On ne peut qu’imaginer ce qui se passe dans les endroits qui ne sont pas couverts par le réseau (1G, 2G, 3G, 4G), on ferme les yeux sur leur problème, quand c’est encore loin c’est pas vraiment un problème. (Pourtant ça se rapproche, Miarinarivo connait de plus en plus d’actes de dahalo sans précédent et on se dit juste ndriii.
Où est-ce que je veux en venir ? Le souci avec nos politiques c’est qu’ils ne réfléchissent pas sur le fond du problème. Les accords « anaty maizina » à part, s’ils veulent vraiment atteindre l’autosuffisance alimentaire, ils devraient se pencher un peu plus sur le fond du problème. Manque de compétences ? Dans ce cas, renforçons la capacité de ces agriculteurs, 77 millions de $ et ben ça en fera des pu*tes, je veux dire des formations. Les arabes vont produire mais le petit agriculteur qui pouvait se contenter de ses récoltes annuelles n’aurait même pas de sou pour acheter le kapoakambary même si les arabes vont produire du vary mora. On est président des Malagasy, personne n’a forcé il faut composer avec le peuple qu’on a, on trouve qu’ils sont tous incompétents bah on est là pour corriger le tir dans ce cas.
On a le président qu’on mérite la réciproque est aussi vraie. On aura toujours un peuple sous-développé si on oeuvre pas pour corriger le problème. Fehiny, non pour l’octroi de terres aux arabes, mille fois non ! Si le peuple a faim donne-lui sa canne à pêche car le poisson il faudra qu’il paie pour de toute façon.

Sipil

Je pense plutot a l’islamisation du bas mangoky. Y’en a qui ont deja recu leurs coms des arabes. Reste a nettoyer le cerveau des paysans endemiques.




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!