Tu la sens cette insécurité galopante ?

Allez zou, à la soupe populaire tout le monde

Gné ? Non je la joue pas alarmiste sensationaliste mais même ici à 8000 kms, je reconnais les signaux d’alarme indiquant que la situation ne cesse de s’aggraver.

Et là je ne parle pas seulement d’Antananarivo mais des 4 coins de Madagascar !

Les actes de kidnappings se banalisent, les attaques de dahalo également. Les agressions aux personnes pour les dépouiller se multiplient, et ceux qui ont le malheur de résister en paient souvent lourdement les conséquences.

Vols, hala botry, attaques à mains armées, meurtres, vols d’organes et toussa : tout ce qui peut présenter une quelconque valeur marchande et qui sera à portée de main, hop, c’est le miantso mpangalatra automatiquement.

Dans les campagnes, dans les villes, les plus bas instincts se réveillent. Ventre vide n’a plus d’oreilles effectivement et quand vous avez 80% de votre population qui vit avec de 0 à 2€ par jour, je vous laisse le soin d’imaginer ce qui en découle.

Et encore on dit 80% mais faites un recensement mensuel, ça doit gagner quelques points au fur et à mesure.

Mais le pire, pour les 20% restant, c’est que ça doit pas être la joie non plus car avec cette inflation galopante, tout augmente… sauf le salaire bien évidemment. Donc si jusqu’ici on avait l’habitude d’acheter ceci cela avec son salaire, aujourd’hui les réalités de l’inflation font que tu ne peux plus acheter ceci cela : il faut que tu arbitres, soit tu achètes ceci, soit tu achètes cela. Mais plus les 2.

Bref, vous êtes donc en plein manenganiny party. J’avais commencé à prévenir il y a quelques mois de cela, donc voila, vous y êtes maintenant.

Et n’oubliez pas une chose : cela n’ira pas en s’arrangeant car juste en prenant l’exemple du carburant, ayez en tête que la vérité des prix est loin d’être atteinte et que raisonnablement, une deuxième hausse du même montant sera certainement et rapidement appliquée.

Ka tsy ho faty daholo zany ny gasy ? Bah que voulez-vous que je réponde à ça ? Que non, “il n’y a pas de crise à Madagascar” ? Certains semblent vraiment ne pas vivre dans le même pays que vous car pour eux, tout va bien madame la marquise.

Bah oui effectivement tout va bien pour eux. Avec leurs comptes en banque remplis à ras bord de millions d’€, ils ont le temps de voir venir.

Et pour en revenir à la chronique, la seule source d’insécurité pour eux c’est le gars qui veut rencontrer ses partisans au Magro. Le reste, c’est le cadet de leurs soucis. La preuve ? Pendant qu’on tue et qu’on extermine à Ankazobe, eux ils font la fête entre eux avec leur gâteau de 5 mètres.

Sanaby ? Oui oui sanabavy.

Bon et bien à vous de voir si vous avez vraiment les dirigeants que vous méritez. Malheureusement, je crois que vous êtes maintenant embarqués dans un TGV fou, qui est en train d’accélérer à 250 km/h… sans freins (à vide ou pas) sur le magnifique réseau ferroviaire malgache. (les cheminots aussi bien évidemment impayés depuis des mois)

Mahaiza mihonona, aza misosoka alahelo et si vous ne pouvez (voulez) pas vous barrer, heureux de vous avoir connu alors. Rendez-vous dans une vie céleste meilleure.

Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
despote
despote
1 mois plus tôt

Et ça n’a même plus honte de faire de la lèche à tout le monde dans l’espoir de glaner quelques miettes de voix. Je pense notamment à cette info relayée sur les réseaux comme quoi le mamim-bahoaka aurait fait don d’un 4×4 au révérend FLM Denis Rakotozafy et offert 20 millions d’ariary aux jeunes qui participent actuellement au Zaikabe à Majunga.

Malala
Malala
1 mois plus tôt

Otran’ny secte lolll

Malala
Malala
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

ie hihihi

raossy
raossy
1 mois plus tôt

L’insécurité n’est pas un privilège; c’est un droit fondamental.




Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles