Un processeur Ivy Bridge s’exhibe sur le Web

Ces informations sur le CPU Ivy Bridge restent toujours des rumeurs

Ivy Bridge est le nom de code de la prochaine génération de CPU de la firme Intel. Bien que ces processeurs soient attendus pour le deuxième trimestre de l’année prochaine et que le fondeur maintient le secret absolu concernant ses nouvelles puces, un modèle ou prototype c’est selon, qui semble parfaitement abouti, a été dévoilé sur la Toile.

A priori, cette fuite semble être de taille dans la mesure où la source de l’information ne s’est pas contentée de fournir de simples images de ce processeur Ivy Bridge mais a également livré quelques benchmarks. Toutefois, ladite source n’est autre que le forum chinois coolaler.com, qui est malheureusement célèbre pour ses rumeurs et ses photos montages. Par conséquent, il va falloir prendre ces infos avec des pincettes, vu la qualité du site. Ainsi les clichés, du fameux processeur Ivy Bridge, dévoilés montrent une puce portant la référence Q4X5 ES. Selon le portail coolaler.com, il s’agirait d’un CPU dualcore, gérant la technologie HyperThreading, dont chaque cœur est cadencé à 1,8Ghz. Cette puce serait pourvue d’un cache L1 de 128Ko, L2 de 512Ko et L3, de 4Mo. Comme il a été souligné plus haut, quelques benchmarks ont été livrés, des tests de performances qui ont été réalisés à partir des utilitaires SuperPi et CPUmark 99.

Si ces benchmarks de cet éventuel processeur Ivy Bridge se révèlent fondés, on peut conclure que cette nouvelle génération de CPU estampillé Intel présente une performance similaire aux puces Sandy Bridge, cadencées à la même fréquence mais dotées de deux fois plus de cores. Il se trouve effectivement que le Q4X5 ES affiche un temps d’exécution de 22 secondes au niveau du premier test et un score de 278, sur le second, soit une performance équivalente à celle des modèles quadcore de la série Core i5-2400, cadencés également à 1,8Ghz. Pour rappel, les processeurs de génération Ivy Bridge présentent comme principales caractéristiques la finesse de gravure en 22nm et l’exploitation de la nouvelle génération de transistors : les fameux FinFet ou TriGate, également qualifiés de 3D. Ces technologies offrent l’opportunité d’accroître considérablement la puissance des CPU tout en réduisant leur consommation d’énergies.

Puisque les processeurs Sandy Bridge-E, des déclinaisons haut de gamme de l’architecture pour les serveurs et desktops, ne seront pas disponibles avant le premier trimestre 2012, il est certain que les Ivy Bridge ne montreront pas le bout de leur museau avant le trimestre suivant.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!