Un véhicule ça s’entretient correctement

Un véhicule ça s’entretient correctement

L’effroyable accident d’Ankazobe du 1 août 2017 a incontestablement fait froid et secoué tous les Malgaches qui ont suivi le déroulement des événements.

Je ne vais pas aujourd’hui jouer les pères la morale, ce n’est pas le moment, mais en cette période de grandes vacances, je ne vais pas non plus rester les bras croisés et attendre que l’hécatombe se poursuive sur les routes malgaches.

Un peu de sensibilisation et de prévention donc aujourd’hui, surtout si vous comptez prendre la route sur longue distance ces prochains jours.

Contrôler l’état de votre véhicule

Ça paraît évident mais dans les faits, avant un long voyage, avez-vous bien pris soin de contrôler l’état général de votre voiture ?

  • Si la dernière vidange de l’huile moteur remonte à longtemps, c’est l’occasion de la faire. L’idéal est de le faire la veille du départ comme ça le matin vous pouvez faire l’appoint à froid si besoin.

 

  • Profitez en pour vérifier tous vos filtres : à air, à huile, à essence (ou gasoil). Tant que vous y êtes, si votre voiture est de type propulsion ou quatre roues motrices, profitez en pour contrôler voire vidanger l’huile de vos ponts.

 

Soufflet de transmission abîmé

  • Vérifiez l’état de vos soufflets de transmissions, ils ne doivent pas être percés. Si c’est le cas, vos roulements et vos cardans peuvent subitement rendre l’âme en cours de route. Donc si les soufflets sont endommagés, ils sont à changer et a remplir de graisse spécial transmission.

 

  • Passez aux pneus maintenant. Non de grâce, pas de pneu lisse s’il vous plaît. Vous allez rouler à vitesse élevée et un pneu qui éclate à ce moment là peut être fatal. Profitez en également pour vérifier votre roue de secours, son gonflage, et assurez vous d’avoir le cric et la clé de roue dans le coffre. Pour les 4 pneus roulants, assurez-vous de procéder correctement au gonflage selon les préconisations du constructeur et par rapport au niveau de charge envisagé : nombres de passagers, bagages, etc.

 

  • On continue le tour de la voiture avec les freins. Vérifiez l’épaisseur de vos disques de freins et de vos plaquettes. Sur longue route ils seront soumis à rude épreuve, surtout s’il y a beaucoup de virages. Et n’oubliez pas qu’après les vacances, il faudra revenir. Jetez également un coup d’oeil au niveau du lockheed de frein. Une baisse importante signifie automatiquement une fuite dans le circuit.

 

Contrôlez votre circuit de refroidissement

  • Assurez-vous que le circuit de refroidissement du moteur marche bien : pas de fuite d’eau, le ventilateur se déclenche bien, l’eau circule bien, les thermostats s’ouvrent bien, les durites d’eau ne sont dures lors des montées en température, le bouchon de bocal de vase d’expansion est bien étanche.

 

  • Pour la partie électricité et accessoires maintenant. Vérifiez que tous vos feux marchent bien. Veilleuses, code, phares, clignotants et feux de stop. Je vous donne une astuce : s’il y a une ampoule qui a claqué, changez directement les 2 ampoules, à gauche et à droite. Vous conservez ainsi l’homogénéité de vos feux, que ce soit à gauche ou à droite. Achetez vos lampes chez Quicklane, c’est un peu plus cher mais au moins vous aurez la référence qui correspond exactement à votre véhicule. Et je peux vous assurer, c’est du vécu, que leurs ampoules ont une meilleure durée de vie que ceux achetés chez l’épicier d’à côté.

 

  • Pour la partie accessoires, vérifiez que vos essuie-glace sont en bon état et qu’ils marchent bien. Profitez-en pour rajouter du liquide lave-glace. Si vous n’en avez pas, le liquide bleu que madame utilise à la maison pour laver ses vitres fera l’affaire, vous coupez simplement avec un peu d’eau minérale ou de robinet pour diluer un peu.

 

Checker son alternateur

  • Dernier point : la batterie. Vous seul pouvez estimer si elle tiendra le coup ou s’il est temps de la changer. Profitez en pour vérifier au multimètre que votre alternateur délivre bien une bonne tension stable (aux alentours de 14V) à votre batterie. Et de visualiser par la même occasion l’état de votre courroie d’accessoires. Elle ne doit pas être sale, huileuse, craquelée, effilochée. Sa tension doit être correcte, ni trop dure, ni trop lâche.

Le contenu de la caisse à outils de secours

Voici le minimum que vous devez emmener.

  • Les quelques clés que vous utilisez fréquemment sur votre voiture comme par exemple les 10, 13, 17, 18, 19, 21.
  • Du superglu et du depoxy.
  • Quelques bandes de fingotra (caoutchouc).
  • Une courroie d’alternateur de réserve.
  • Tournevis plat et parker.
  • Une pince plate et croco.
  • Un peu de fil de fer et de la ficelle
  • Un couteau (cutter).

C’est vraiment une trousse de premier secours, s’il y a une pièce de votre voiture dont vous n’êtes pas sûr à 100% alors emmenez avec vous une pièce de rechange.

Ça peut toujours servir

Ça y est la voiture est prête ? Caisse à outils, enfants, femme(s), bagages chargés ? Allez c’est parti pour les 400, 600 bornes voire plus.

La philosophie du voyage

Quand durant les 10 ou 11 mois de l’année on a été habitué à faire quotidiennement de petits trajets, se taper tout d’un coup des centaines de kilomètres en une journée est complètement différent.

Allez-y cool, la route est longue, inutile de vous exciter après les imbéciles que vous croiserez, et il y en aura. Relier Tamatave ou Majunga n’est pas un sprint mais un marathon et si vous voulez aller loin, ménagez votre monture.

Inutile d’aller titiller systématiquement la zone rouge du compte-tour, adopter un bon rythme de croisière, en 5eme ou en 6eme entre 80 et 100 km/h est très bien. Freinez le moins possible, rétrogradez le moins possible. Le frimeur qui vous dira à l’arrivée qu’il a fait le même trajet que vous mais en 1 heure de moins, c’est pas grave. La différence c’est que vous vous aurez économisé 25 litres d’essence ou de gasoil par rapport à lui 🙂

Les quelques jours avant le départ, prenez bien soin d’avoir un bon sommeil la nuit pour être frais et dispo au volant.

Pendant le trajet, multipliez les pauses.

Pipi, caca, peu importe. Dans l’absolu, il faut s’arrêter toutes les deux heures. Si vous baillez fréquemment, attention, danger : vous êtes déjà quasiment en train de dormir sans le savoir et votre vigilance et vos réflexes sont déjà diminués. Donc arrêt immédiat.

Vous ne connaissez pas la route donc méfiance.

Il y a peut-être des nouveaux trous depuis la dernière fois que vous avez roulé dessus. Toujours porter le regard le plus loin possible pour anticiper les obstacles, les dangers.

La philosophie au volant disais-je : vous n’êtes pas sur un circuit fermé ou en rallye. Inutile donc d’être belliqueux et de se prendre pour le roi de la route, qui n’accepte pas de se laisser dépasser et qui veut courser tout le monde. Laissez les vous dépasser si ça les amuse, vous votre philosophie c’est « ny tonga ihany no arabahina » (on ne salue que ceux qui sont arrivés à bon port). Gardez bien votre moyenne, soyez attentif aux bruits de votre voiture, à son comportement sur la route, arrêtez vous immédiatement dès que vous ressentez une anomalie.

Si vous n’avez pas de notions de conduite sportive et si votre voiture n’est pas faite pour, ne tentez pas le diable, restez raisonnable, adoptez une conduite souple et pépère.

Bien entendu si vous avez plus de 200 cv ou un turbo sous le capot, des freins correctement dimensionnés, des amortisseurs et des pneus au top, des notions de pilotage, là c’est une autre histoire mais ce n’est pas le propos aujourd’hui.

Bonne route et bonnes vacances.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

86
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Rainintsara
Invité

Quand je fais le voyage à Mada je n’oublie pas ma lampe de poche fétiche de 70 cm. Sady jiro manazava no kanota vita ho azy.

mangableu
Membre
Gold

A mettre dans la caisse à outil aussi le carbonate car superglue + carbonate = colle extra forte

afistardni
Membre
afistardni

Misaotra fa tena ilaina tokoa !

ravoatabia
Invité
ravoatabia

A ne pas oublier: une trousse de premier secours aussi à portée de main

Rainintsara
Invité

@ravoatabia, dans certains pays c’est obligatoire de l’avoir dans la voiture. Ça me rappelle mon oncle qui n’oubliait jamais son rouleau p q quand il voyage. C’est marrant, chacun a son objet fétiche à amener pour les voyages/vacances mais à chaque fois quand on arrive à destination on se rend compte qu’on oublie toujours qlq chose.




Rafangy
Membre
Rafangy

@Rainintsara, votre oncle, c’est peut etre mon père ? il avait aussi cette manie de ne jamais oublier le p q et un angady lorsqu’il voyage!

Rainintsara
Invité

@rafangy, miaraka @ angady mihintsy sao mba misy miady vatomena. Mdr.

Rafangy
Membre
Rafangy

@Rainintsara, an an! angadiana lavaka rehefa tena poritra iny kah!

mangableu
Membre
Gold

@ravoatabia, sady rehefa tena te hanadala anao ny fitandro filaminana dia ahitany blabla foana io boite à pharmacie io, indrindra hoan ny taxi brousse!




Rafangy
Membre
Rafangy

et la question habituelle: où sommes nous? sur la digue
questions supplémentaires: quels sont modèles de voitures exposés par Elman?: au soufflet percé, c’est une peugeot 309 ou 209 ; contrôle du circuit de refroidissement: un modèle asiatique; checker son alternateur : je ne sais pas(peut être une allemande? ) hihihihi!

Rainintsara
Invité

@rafangy, soufflet percé avec des pneus d’hiver en plus.

Rafangy
Membre
Rafangy

@Rainintsara, et quand le lubrifiant du soufflet éclabousse le disque de frein, on va encore dire qu’il y a des « papillons » sur la route!

Rainintsara
Invité

@rafangy, des papillons qui font tomber un boeing!

Rafangy
Membre
Rafangy

@Rainintsara, après la rehabilitation du vahilavan’Ambohimanarina, il y a eu beaucoup d’accidents entre la star et galaxy, et les gens aux alentours ont immédiatement affirmé l’existence de papillons sur cette portion, meme si personne n’en a encore vu!

Niomanina
Membre

Je fais toujours mes entretiens dans ce Quicklane Digue! 🙂

Les outils sont toujours importants même si vous avez une voiture WWT.
J’ajoute aussi que c’est toujours utile d’acheter les triangles catadioptrique rouge ou orange au cas où, surtout si on roule la nuit.
Justement il y a quelques jour seulement sur la RN2 j’ai croisé une voiture avec une famille partant en vacance en panne sur la route en plein virage. Je me suis arrêté pour l’aider.
Primo je lui ai dis qu’il faut mettre des triangles catadioptriques ou à la limite des branches d’arbuste quelques mètres en avant et en arrière parce qu’il était en position très dangereuse de plus ce sont tous des enfants qu’il y a sur sa banquette arrière.
Apparemment il ne savait pas qu’il fallait faire ça, alors que les chauffards vont à des vitesses parfois de 140 km/h sur la RN2 dans les virages en laissant la Faucheuse de la mort jouer à pile ou face pour leurs vies et celles des autres utilisateurs de cette route.
Malgré mes dires, il n’a pas fait parce qu’il dit que ça ne va pas durer longtemps. Alors moi j’ai placé mes triangles catadioptre en amont et en aval de la route.

Secundo, la dernière année de sortie de la marque de sa marque de voiture datait d’il y a 20 ans et pourtant il n’avait aucun outils, même pince ni tournevis. J’ai du rester presque 1 heure sur place pour l’aider. Ma femme commençait à râler de l’attente surtout quand elle savait que le monsieur n’a même pas d’outils.

Je me suis dit qu’avec les outils il devait être capable de continuer la réparation et je lui ai laissé ma boite à outils et mon numéro de téléphone pour qu’il me les rende (avec les triangles) une fois à Foulpointe parce que c’était aussi sa destination.
Il m’a dit qu’il appellerai dès le lendemain, plus d’une semaine après, il ne m’a toujours pas appelé, moi j’ai pas pris son numéro de téléphone ni de sa voiture d’ailleurs. 🙁

Rafangy
Membre
Rafangy

@Niomanina, ne vous en faites pas, ce que vous lui avez prete ne le rendra pas plus riche ni vous rendra plus pauvre! par contre sa mentalité ainsi que celle de ses enfants s’appauvrit à une vitesse grand V(car ses enfants vont imiter ce qu’il a fait)

mclient
Invité
mclient

@Niomanina, curieuse façon de remercier une personne qui vous a peut-être sauver la vie.

mangableu
Membre
Gold

@Niomanina, Ah, nous aussi avons vécu à peu prêt le même scénario mais cette fois-ci c’était entre Ihosy et Betroka. A trop vouloir rouler trop vite et dans la nuit, un 4×4 a été bloqué toute la nuit dans un gros trou d’un pont en béton.Pneu crevé, pont arrière déplacé de plusieurs cm avec les lames; nous avons du employer notre treuil pour le faire sortir de là. Et c’est là que le chauffeur nous dit qu’il n’a rien pour réparer sur place sa voiture. Eh ben, puisqu’on est aimable, nous lui avons laissé les clefs nécessaires tout en disant « Avelanay hoanao ireo clefs ireo fa any aoriana any ka sendra ohatran’io koa izahay dia mba tadidio ihany ny tarehanay e! »
Une autre histoire sur un autre lieu entre Ampanihy et Beloha. moi et mon chauffeur avons décidé d’emprunter un raccourci pour gagner du temps. Quelques heures plus tard nous avons rencontré un 4×4 avec pour seul homme le chauffeur et les passagers que des femmes.
Ils ont passé toute la nuit là car leur train avant a cassé net, plus moyen d’avancer, pas de réseau et le mec n’avait rien pour réparer. Ben nous lui avons conseillé de couper tous les ceintures de securité et fixer le tout avec et de notre coté nous allons essayer d’appeler leurs proches pour les aider. Ils ont pu faire la route jusqu’à Ampanihy grace aux ceintures de sécurité!

no name
Membre

il est également recommandé d’apprendre les rudiments de la mécanique quand on possède une voiture, histoire de ne pas devoir arrêter une autre pour changer une roue ou déboucher son carbu, entre autres choses.
par ailleurs, j’ai remarqué qu’iils sont pas légion les professionnels du transport (de personnes ou de marchandises) qui prêtent attention à tout ça. « Rehefa mbola mety lesy de ento aloha a ».

Rafangy
Membre
Rafangy

@no name, plutot « raha mbola mihodina ny kodiarana dia mandeha foana io! »




Marcus
Invité
Marcus

Il faut nous inculquer la culture de l’entretien et des gestes qu’il faut.
Je ne m’y connais rien en voiture, mais pour la sécurité de tous, il faut l’entretenir. Cela sauve.
La propreté aussi est une notion qu’il faut absolument encourager à maintenir. Elle n’est pas seulement l’affaire des mpiasa trano, c’est l’affaire de tous.
Merci à elman pour ce petit guide d’entretien d’auto.

Fort-carnot
Membre
Fort-carnot

@Elman: nous avons cette facheuse habitude d’acheter des bricoles de tuning, autoradio et jantes alu au lieu de dépenser dans l’entretien. Quand je vois des gens avec des 4×4 qui coutent des centaines de millions et qui nettoient le filtre à air à la station, c’est déjà moyen… et ceux qui courent pour acheter des jantes alu mais au final trouvent que les pneus larges tailles basse coutent cher bah on achete de l’occaz qui tient plus debout.

angelikademada
Membre

Vous avez oublié un détail très important à mes yeux qui peut ruiner votre voyage si votre femme… ou copine ne porte pas de collants…
En effet si une courroie de la pompe à eau par exemple casse net, ce n’est ni avec de la colle ou super-glu que vous allez la réparer et vous aurez beaucoup de mal à vous procurer une courroie adaptée à votre véhicule alors que si vous demander à votre copine ou votre femme d’enlever ses collants, vous en ferez une courroie qui vous emmènera à votre destination… L’idéal ce serait pourtant d’emmener votre femme et votre copine portant toutes deux des collants afin de vous garantir une marge de sécurité.

Andrew.Jameson
Membre
Andrew.Jameson

Pour l’entretien de votre voiture, il suffit de s’acheter le Revue Technique Automobile correspondant a votre marque/modele/annee de votre voiture. Tout y est dans les moindres details avec toutes les etapes ET surtout avec toutes les specifications techniques necessaire. Et ajoutez y une bonne trousse d’outil mais surtout une cle dynamometrique (pour ne pas faire le « maty sery gasy »).

F
Membre
Gold

Que de très bons conseils dans tous ces commentaires.
Il m’est arrivé de faire d’assez long trajets (500 km AR) dans un taxi be.
La trousse a outils du chauffeur, utilisée principalement par l’aide chauffeur, se composait d’une pince coupante, d’une pince multiprise, et d’un rouleau de fils de fer de 1,5mm.
Suffisant pour réparer les freins à trois reprises 🙂

Ma trousse a outil personnelle se réduisait à un rouleau de papier WC, qui a été consommé par les voyageuses durant les haltes réparation…
Les voyageurs en ont aussi profité, surtout vers la fin quand les mesures de rationnement ont pris effet.

Que les malgaches soient « doués » en mécanique c’est certain.
Lors d’un trajet après la pluie, notre taxi 404 bâché a plongé dans une flaque d’eau boueuse. Il a fallu se mouiller pour sortir la voiture de la flaque, le moteur ayant été arrêté par le chauffeur pour éviter l’introduction d’eau dans le moteur.
Une fois sortie de l’eau, le radiateur bien chaud a fait évaporer l’eau dans les ouvertures du radiateur, obstruant les orifices de passage de l’air…
Ce qui devait être démonté l’a été pour nettoyer le radiateur avec l’eau de la rizière voisine, le radiateur tout propre a été remonté, l’eau de la rizière a été utilisée pour refaire le liquide de refroidissement et après 2 heurs de travail le voyage a pu continuer.

Rafangy
Membre
Rafangy

@feng.chou, une fois, nous avons eu une crevaison du coté de Maevatanana,la personne qui était avec mon père est allé dans la forêt environnante, et quelques temps après, le temps qu’on a démonté la roue de la voiture et enlevé la chambre à air, il est revenu avec la sève d’un arbre inconnu, et comma nous n’avons pas de tip top, il nous a conseillé d’appliquer la sève sur le trou de la chambre à air, ce que nous avons fait(même si j’étais sceptique), on a attendu que cela sèche puis on a remonté la roue, et a repris la route, arrivés à Maevatanana, mon père s’est rendu chez une station vulca qui a démonté la roue et quand le vulcanisateur a vu la réparation avec la sève, il a remonté la roue en disant que cette sève tient encore plus fort que le tip top habituel!
arrivés à Antananarivo sans encombres et la sève a tenu jusqu’à la fin de la chambre à air! la personne n’a jamais dit le nom de l’arbre et des années plus tard, quand je suis retourné à Maevatanana, j’ai demandé au vulcanisateur le nom de l’arbre mais malheureusement, cet arbre a disparu dans les feux de brousse et charbon

mangableu
Membre
Gold

@rafangy, et comment avez-vous fait pour regonfler le pneu?

Rafangy
Membre
Rafangy

@mangableu, la moitié du coffre ar de la 404 est occupée par de l’outillage: vous pouvez y trouver toutes les clés, il y en avait même une clé anglaise qu’il a héritée de son père, du caoutchouc (de Elman), pompe à main, boite à vis et écrous(comme Elman toujours), angady à manche courte pour les besoins urgents,un flacon de 1l huile moteur, un bidon de 10l d’eau, un de 20l d’essence, mais malheureusement pour ce voyage là, il(plutôt nous) a oublié la boite de tip top,
les objets nécessaires, tels que pq, sachets plastiques, gobelets plastiques, canif « suisse » sont par contre dans la boite à gants

mangableu
Membre
Gold

@rafangy, Vous étiez vraiment paré pour l’aventure!

F
Membre
Gold

Un jour sur autoroute (en France !) a environ dix kilomètres du péage je vois une voiture sur la bas coté de la route capot moteur levé laissant échapper un nuage de vapeur.
Je m’arrête, (la passagère de la voiture était une belle blonde et la conductrice une belle brune) pour constater que la courroie du ventilateur était cassée. (Mais j’ai d’abord vu la voiture…)
Je leur propose de remonter dans la voiture et de la pousser jusqu’au péage. Il fallait faire vite, les réparations en bord d’autoroute étant interdites…
Arrivé au péage je demande à la passagère de pousser la voiture ne voulant pas faire passer les deux voitures en mode (ne lisez pas mesdames) bite à cul.
Des gendarmes en faction de l’autre coté du péage sont venus pour sécuriser la manip et une fois les deux voitures de l’autre côté, un des gendarmes à expliqué aux voyageuses qu’elles auraient pu utiliser un bas pour remplacer la courroie. Et il me demande si je ne connaissais pas le truc ? Monsieur, je ne pouvais pas demander à l’un de ces dames de commencer à se dévêtir !
Il a ri et m’a laissé partir sans amende pour avoir fait un tel dépannage interdit !

Rafangy
Membre
Rafangy

@feng.chou, ici aussi, vous vous en souvenz je pense, la gendarmerie aide les véhicules en difficulté, il y avait même le mois de l’éclairage où la gendarmerie contrôlait gratos vos éclairages, mais cela cette époque est révolue avec la revolution!




F
Membre
Gold

@rafangy, La gendarmerie était au service de la population.
Aujourd’hui la population est au service des forces de police, pour remplir les quotas !

Maintenant contrôler les ampoules de phare n’est pas assez rémunérateur, les contrôles radars bien caché avec les jumelles radar est plus juteux, tant pis pour les gens qui sont éblouis par les phares, ils le sont par les sommes à payer en amendes…

Andrew.Jameson
Membre
Andrew.Jameson

Un extincteur est toujours utile. Il ne faut pas oublier d’en avoir dans la voiture. Et a la maison aussi d’ailleur

Rakotomangamijoro
Invité
Rakotomangamijoro

Je déterre un peu la chronique mais j’aimerais savoir une perline comme la votre coûte combien en moment à Madagascar?

trackback

[…] entendu, tout ceci ne doit pas vous dispenser d’effectuer l’entretien périodique de votre voiture, pour limiter au maximum les risques de pépins […]

trackback

[…] entendu, tout ceci ne doit pas vous dispenser d’effectuer l’entretien périodique de votre voiture, pour limiter au maximum les risques de pépins […]

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!