Une loi pour lutter contre l’addiction des jeunes aux MMORPG en Corée du Sud

Si la future loi sur les jeux vidéo est adoptée par les institutions sud coréennes, ce sera une grande première dans l’histoire de la vidéoludique. Le gouvernement de ce pays du sud-est asiatique estime effectivement que les jeux de rôle massivement multijoueurs en ligne présentent un véritable danger pour sa jeunesse et de ce fait, pense que les mesures destinées à encadrer sa pratique sont judicieuses.

Pour rappel, la Corée du Sud dispose du plus grand nombre de joueurs en termes de MMORPG, au niveau mondial. La grande majorité de ces derniers sont des adolescents, qui sont pour la plupart jugés dépendants de cette activité vidéoludique. Les autorités ont alors décidé d’encadrer l’accès à cette variété de jeux vidéo et ce, par le biais d’un couvre feu. Selon toujours les responsables étatiques, les inconditionnels de ce type de jeu de rôle passent tout leur temps libre devant leur écran et vont même jusqu’à ne pas dormir la nuit. Un mode de vie qui a bien entendu des effets considérables sur leur scolarité et surtout, sur leur santé.

En réalité, la mesure du couvre feu pour prévenir tout abus concernant la pratique de jeux vidéo en Corée du Sud n’est pas un fait nouveau. En effet, elle a déjà été évoquée au mois d’avril dernier mais concernait uniquement quelques titres spécifiques. Cette fois-ci, le gouvernement n’entend pas faire de distinction entre les différents jeux vidéo et prévoit d’appliquer la future loi sur toutes les activités ayant trait à Internet, y compris la navigation. Selon certains observateurs, la dépendance des jeunes sud coréens aux MMORPG représente un certain mal être qui les mine depuis bien longtemps et prouvé par un taux de suicide des adolescents qui ne cesse de croître. La vidéoludique, plus précisément le monde virtuel qui lui est associé est alors un genre d’échappatoire.

Pour en revenir à la future loi sud coréenne sur les jeux vidéo, elle consiste à imposer un couvre feu d’une durée de six heures. Pour être un peu plus explicite, il sera interdit aux jeunes âgés de moins de 16 ans de jouer entre minuit et 6 heures du matin. Il faudra cependant que le Parlement adopte ce projet de loi et que les acteurs de la vidéoludique mettent en place des dispositifs permettant de contrôler l’application de ce couvre feu, pour que cette mesure rentre en vigueur et qu’elle soit effective.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!