Une étude a permis de déceler les relations existantes entre les applications et la personnalité des utilisateurs

Cette recherche du Professeur Trevor Pinch se révèle capitale pour les développeurs d'applications

A la demande de la firme finlandaise Nokia, un Professeur et non moins sociologue de l’Université de Cornell, dans l’État de New York: Trevor Pinch, a réalisé une recherche visant à déceler les relations existantes entre les applications pour smartphones et la personnalité des utilisateurs. Les résultats de ces travaux ont d’ailleurs permis d’identifier 6 archétypes d’utilisateurs d’applications.

Selon cette étude entreprise par l’enseignant du Département des Sciences et Technologie, il est tout à fait possible de découvrir la personnalité d’un individu en général et d’un utilisateur de terminaux convergents en particulier, en scrutant tout simplement les applications installées au sein de son smartphone. Si l’on se fie aux propos de cet universitaire, la technologie fait aujourd’hui partie intégrante du quotidien de la population des grandes villes, la raison pour laquelle il est maintenant possible d’évaluer sa personnalité par le biais des applications qu’elle a choisi. Cette hypothèse s’avère d’autant plus rationnelle dans la mesure où une récente statistique révèle que 55% des utilisateurs de smartphones dans le monde affirment exploiter de manière optimale la grande variété d’apps existantes dans l’optique d’améliorer considérablement leur quotidien. En clair, la personnalité d’une personne, en ce troisième millénaire, se reflète donc par le biais des caractéristiques de ses applications préférées puisqu’elles représentent ses goûts et ses besoins.

Pour ce faire, le Professeur et sociologue Trevor Pinch a enquêté auprès d’un échantillon représentatif de 5200 utilisateurs, provenant de 10 différents pays. Sa recherche a porté sur différents points dont entre autres les caractéristiques des applications pour ne citer que leur typologie, la fréquence d’usage ou encore, l’intérêt d’utilisation. En analysant les résultats de l’étude, cet universitaire a, comme il a été précisé supra, décelé 6 catégories types d’utilisateurs d’applications qu’il a baptisé Appitypes. Puisque cette recherche portant sur la relation entre applications pour terminaux nomades et traits de personnalité des utilisateurs repose sur une segmentation de la population d’enquête selon son pays d’origine, il est tout à fait logique qu’elle a pu établir l’archétype dominant pour chaque nationalité. Ainsi, il s’avère que les Brésiliens sont davantage des Creator, les Sud-africains des Connector, les Indiens mais également les Allemands sont des Appcentric et les Italiens, des Live Wire.

Pour en revenir aux 6 archétypes d’utilisateurs de smartphones, les catégories restantes, mises à part celles citées précédemment, sont l’Appthusiast et Apprentice. En bref, la « classification » Creator regroupe les utilisateurs créatifs et ouverts d’esprit qui présentent une capacité imaginative exemplaire quant aux possibilités d’utilisation des applications. La catégorie Connector réunit les utilisateurs curieux mais responsables dont les applications sont autant ludiques que pratiques. Les Appcentric sont des utilisateurs productifs et passionnés de high tech privilégiant les applications de production dont ils savent particulièrement en tirer profit. La classe Live Wire regroupe les utilisateurs actifs avides d’activités sportives et de sorties en plein air dont les applications privilégiées se rapportent à ces dernières. Appthusiast réunit des profils dynamiques représentant les accros des applications mobiles. Quant à l’appitype Apprentice, il se rapporte aux utilisateurs plutôt novices dans le milieu des applications mais qui désirent les exploiter afin d’entretenir leur réseau de connaissances ainsi que leur curiosité et intelligence.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!