Une sélection des meilleurs smartphones de ce premier trimestre 2011 (Part 2)

Quels sont les meilleurs smartphones multimédias et polyvalents?

Bien que l’on vienne tout juste de terminer le premier trimestre de cette année 2011, il est toujours judicieux de réaliser une petite sélection des meilleures solutions parmi le pléthore de modèles disponibles sur le marché et ce, afin d’orienter ceux qui ont clairement du mal à faire leur choix. Dans un souci de praticité et de pertinence, on a décliné cette présentation des meilleurs smartphones selon les principaux segments existants. Ainsi si la semaine dernière, on a vu les terminaux convergents qui se distinguent au sein des gammes superphones et smartphones 3D, on abordera cette fois les meilleures solutions multimédias et les dispositifs polyvalents de notoriété. A titre de rappel, les modèles sélectionnés auparavant sont LG Optimus 2x, Motorola Atrix ainsi que HTC Pyramid dans la catégorie superphone et LG Optimus 3D mais également HTC Evo 3D, dans la famille des téléphones intelligents stéréoscopiques. A noter que ces deux derniers modèles sont pour le moment les seuls disponibles à s’être orientés 3D relief. Il est également important de préciser que certains modèles sélectionnés ont été commercialisés depuis l’année dernière mais font encore figure de meilleurs smartphones pour ce premier trimestre 2011.

LES SMARTPHONES MULTIMEDIAS

Il serait inconcevable d’avancer qu’un tel modèle de smartphone ne soit pas orienté multimédia dans la mesure où cette caractéristique est la principale fonction de ces téléphones dits intelligents. Toutefois dans ce contexte, certaines solutions se distinguent par rapport à d’autres, généralement en raison de la qualité de ses fonctionnalités.

Sony Ericsson Xperia Arc

Le Sony Ericsson Xperia Arc met à l'amende certains APN

Dévoilé au grand public durant la dernière édition du salon CES de Las Vegas, le Xperia Arc fait partie des premiers modèles 2011 inclus dans cette gamme phare du constructeur Sony Ericsson. Ce terminal doit sa notoriété aux savoir faire et aux diverses technologies de la firme Sony qu’il embarque. Le Sony Ericsson Xperia Arc est le smartphone multimédia par excellence comme l’attestent la qualité de ses photos et vidéos ainsi que celle du rendu des images à l’écran. Ce terminal présente un design soigné de très bonne facture se manifestant essentiellement par ses lignes épurées, par une finesse déconcertante et par la forme incurvée de son dos, conférant une prise en main des plus confortables. Le Xperia Arc du joint venture nippo suédois s’articule autour d’une dalle large de 4.2 pouces gérant une définition de 854 par 480 pixels. Cet écran est bien entendu tactile multipoint, est de type Reality Display, est associé à la version mobile du moteur Bravia de Sony pour une qualité d’images incomparable et est dit sans bords, à la manière des postes TV de la gamme Bravia. Ce smartphone multimédia phare de Sony Ericsson est animé par un processeur livré par le fabricant Qualcomm, plus précisément par le SoC Snapdragon MSM8255 cadencé à 1Ghz. Cette puce intègre un GPU musclé Adreno 205 et sera épaulée par 512Mo de mémoire flash extensible mais également de mémoire RAM. La principale force de ce Sony Ericsson Xperia Arc repose sur son capteur véloce de 8,1Mp. Ce dispositif n’est autre que la version mobile des solutions CMOS Exmor R de la firme Sony, capable de filmer en HD 720p à 30 images par seconde et de prendre des photos des plus nettes dans des conditions de luminosité médiocres. Ce smartphone embarque une panoplie de fonctions APN pour ne citer que le stabilisateur d’images, la mise au point tactile ou encore, le zoom numérique de 2,6x. Un port HDMI est présent pour profiter de ses images à haute définition sur des moniteurs compatibles et Gingerbread fait tourner l’ensemble.

Acer Iconia Smart

L'Acer Iconia Smart dispose du plus grand écran avec ses 4.8 pouces

Le second meilleur smartphone multimédia de ce premier trimestre 2011 est un terminal atypique qui a d’ailleurs été mis au point par un constructeur informatique: Acer. Cette solution répond au nom de code Iconia Smart et se veut être le premier smartphone hybride tablette tactile. Pour information, ce terminal fait partie de la gamme Iconia, au même titre que deux tablettes du constructeur taïwanais et a été dévoilé à l’occasion de la dernière édition du salon de la mobilité de Barcelone: MWC. L’Acer Iconia Smart est jusqu’à présent le téléphone intelligent qui dispose du plus grand écran du marché, une caractéristique qui constitue d’ailleurs son principal argument de vente. Ce smartphone s’articule effectivement autour d’une dalle tactile capacitive de 4,8 pouces, gérant une définition d’écran considérable de 1024x480p. Se présentant sous un format 21:9, ce dispositif d’affichage offre l’opportunité de visionner une page web dans toute sa largeur sans avoir à scroller horizontalement et de lire des vidéos, sans que les fâcheuses bandes noires ne fassent leur apparition. En clair, cette solution a été optimisée pour la navigation web ainsi que la lecture de contenus vidéos de type cinéma. Au niveau design, l’Acer Iconia Smart se distingue de la masse de terminaux disponibles par sa coque unibody fait en aluminium, son dos arrondis parfaitement compatible avec la paume de la main et ses divers motifs, faisant de ce terminal une solution parfaitement élégante. Pareillement au modèle précédent, cet Acer Iconia Smart est animé par le SoC Snapdragon MSM8255 de la maison Qualcomm, constitué d’un CPU mono core cadencé à 1Ghz et d’un GPU Adreno 205. Cette puce est épaulée par 512Mo de mémoire RAM et flash. Une faible capacité de l’unité de stockage qui peut cependant être étendue par le biais de carte microSD. Ce smartphone est équipé de deux capteurs dont le facial dédié à la visiophonie fait 2Mp tandis que le principal, est de 8Mp. Ce dernier gère d’ailleurs la capture vidéo avec une définition HD 720p. L’acer Iconia Smart est pourvu d’un port HDMI, d’un Wifi b/g/n, d’un bluetooth 2.1 et d’une puce GPS. A noter qu’il est propulsé par Android Gingerbread, a été optimisé pour les jeux en raison de son format et embarque la technologie Clear.fi, pour le partage de contenus au moyen de communication sans fil.

Sony Ericsson Xperia Play

Le Xperia Play alias PlayStation Phone

S’il y a bien un smartphone qui a généré le plus de rumeurs sur la Toile, c’est le terminal orienté vidéoludique de la firme nippo-suédoise Sony Ericsson. Ce dernier avait connu plusieurs sobriquets pour ne citer que PlayStation Phone ou encore Zeus Z1, mais son nom commercial final sera finalement Xperia Play. Contrairement aux autres solutions concurrentes, ce smartphone a réellement été taillé sur mesure pour la vidéoludique comme en témoignent la présence de pad complet, au niveau du volet inférieur du slide ainsi que la certification PlayStation. On retrouve effectivement sur ce terminal les 4 flèches directionnelles, les 4 boutons d’actions pourvus des symboles typiques des consoles de la maison Sony, les deux touches Start et Select ainsi que les commandes L/R, situées au dessus des pads. Par conséquent, les utilisateurs bénéficieront d’une expérience de jeu similaire à celle des consoles portables d’autant plus que les titres dédiés ont été conçus dans cette optique. A noter que mis à part les titres dédiés, ce terminal est également compatible avec les applications ludiques disponibles sur la plateforme Android Market. Le Game Phone Xperia Play se construit autour d’une dalle tactile de 4 pouces bénéficiant d’un traitement anti-rayures. Cet écran est basé sur la technologie Reality Display et gère une définition de 854 par 480 pixels. Ce smartphone orienté vidéoludique de la firme nippo-suédoise est animé par le SoC Snapdragon QSD8255 du fabricant Qualcomm, constitué d’un unique cœur CPU cadencé à 1Ghz et du GPU Adreno 205. Les différents capteurs tels que les accéléromètres et autres gyroscopes sont bien évidemment de la partie afin de diversifier les possibilités de contrôles durant les jeux. Bien qu’il soit un smartphone multimédia, le Sony Ericsson Xperia Play n’est équipé que d’un capteur de 5Mp accompagné d’un flash LED. Il embarque toutefois diverses fonctionnalités APN pour ne citer que l’autofocus ou le geo-tagging. Côté connecteurs, ce terminal embarque une puce GPS, un Wifi norme b/g/n, un port micro USB, un port audio 3,5mm et un module DLNA.

LES SMARTPHONES POLYVALENTS

On entend par smartphones polyvalents, les terminaux convergents qui présentent d’une part des spécifications techniques dignes de solutions haut de gamme et d’autre part, des fonctions avancées répondant autant aux besoins des utilisateurs grand public que professionnels. Dans ce contexte, plusieurs modèles se démarquent mais puisqu’il a fallu faire un choix pour établir cette sélection des meilleurs smartphones de ce premier trimestre 2011, on a opté pour les modèles qui ont attiré toute l’attention des médias spécialisés ces derniers mois.

HTC Incredible S

Le HTC Incredible S a fait parler de lui depuis sa sortie

Présenté par le constructeur taïwanais durant la dernière édition du salon de la mobilité de Barcelone, le smartphone HTC Incredible S a directement conquis le cœur des passionnés de terminaux convergents. En effet, ce terminal n’est pas qu’un simple « rectangle noir » pourvu d’un écran qui plus est, sa configuration fait de lui une solution haut de gamme offrant l’opportunité de bénéficier des fonctions incontournables. Concernant en premier lieu ledit design, le HTC Incredible S se démarque essentiellement par sa partie arrière bombée destinée à optimiser le confort lors de sa prise en main. Il se trouve que sa coque unibody a été réalisée avec du plastique dur mais parfaitement doux au toucher, qui n’est pas sans rappeler la texture du silicone. Parmi les principaux atouts de ce dernier né de la maison HTC, on peut citer la technologie Vivo qui bascule automatiquement la position des touches tactiles avec l’affichage et SRS WOW, qui permet de profiter d’un son en Surround virtuel. Il est important de souligner que le HTC Incredible S est le premier du fabricant taïwanais à embarquer une dalle tactile de 4 pouces. Cet écran est basé sur la technologie Super LCD pour un affichage optimal et affiche une définition dite WVGA, soit 800 par 480 pixels. Pareillement aux deux solutions présentées supra, ce smartphone de la maison taïwanaise est animé par le System on Chip MSM 8255 de la firme Qualcomm, cadencé à 1Ghz. Bien évidemment, on retrouve également le GPU Adreno 205 pour une expérience vidéo saisissante. Ce smartphone polyvalent du fabricant taïwanais fait partie des premiers terminaux à embarquer une quantité impressionnante de mémoire RAM, 768Mo pour être plus précis. Au niveau de l’unité de stockage, les utilisateurs auront droit à une capacité native de 1.1Go, extensible à 32Go par le moyen de carte micro SD. Le HTC Incredible S est pourvu de 2 capteurs dont un facial dédié à la visioconférence de 1,3Mp et un principal de 8Mp. Un double flash LED vient accompagner cet APN principal qui, il faut le remarquer, prend en charge l’enregistrement vidéo en HD 720p. Ce smartphone embarque un Wifi norme b/g/n, un bluetooth 2.1 avec AD2P et un port micro USB 2.0. Un module DLNA est présent pour compenser l’absence de port HDMI.

Google Nexus S

Le Google Nexus S est l'ambassadeur de Gingerbread

Pratiquement deux ans après avoir lancé sur le marché le Nexus One, voué à gérer la mission de port étendard pour le système d’exploitation du géant des moteurs de recherche, Google annonce la sortie de son second smartphone qui sera identifié sous le nom de code Nexus S. Si le premier a été mis au point par la firme HTC, ce deuxième Google Phone a été conçu par la maison coréenne Samsung. Il est évident que la commercialisation de ce terminal convergent de la firme de Moutain View n’est pas le fruit du hasard puisqu’il est le premier smartphone du marché à être propulsé par la dernière mouture de l’OS Android: la version 2.3 alias Gingerbread. En matière de design, le Google Nexus S arbore des lignes épurées mettant en exergue des formes tout en rondeur. Ce smartphone se construit autour d’une dalle tactile capacitive de 4 pouces dont la technologie adoptée dépend de la version. En effet sur certains marchés, ce terminal convergent du géant des moteurs de recherche embarquera un écran de type SuperAMOLED tandis que pour d’autres, ce sera un dispositif Super LCD. Quoi qu’il en soit, ces écrans seront équipés de la technologie Contour Display offrant l’opportunité de disposer d’un contraste relativement élevé pour une netteté d’images incomparable et d’un dispositif traité anti-reflets. Cette dalle gère la définition WVGA classique: 480x800p et est légèrement incurvée, afin de s’adapter à la joue de l’utilisateur. Sous le capot de ce Google Nexus S, on retrouve la puce de la firme Samsung, plus précisément le SoC Hummingbird. Cette solution est constituée d’un CPU basé sur une architecture ARM Cortex A8 cadencé à 1Ghz et du GPU PowerVR SGX540. Ce processeur est conjugué avec 512Mo de mémoire RAM et une mémoire flash non extensible de 16Go. Le second smartphone de Google est équipé de deux capteurs: 1,3Mp sur la façade et 5Mp avec flash LED dans le dos. La visiophonie se fera avec des images d’une résolution VGA tandis que la caméra principale, gère la capture photo avec une définition maximale de 2560x1920p et vidéo en 480x720p. Le Google Nexus S embarque un dispositif Wifi norme b/g/n, un bluetooth 2.1 avec EDR, une puce GPS et un port micro USB 2.0. Il est important de souligner que ce second terminal de Google est le premier du marché a être pourvu d’une puce NFC, destinée principalement au paiement sans contact.

Samsung Galaxy S2

Le Samsung Galaxy S2 dispose déjà de diverses déclinaisons

Après que son Galaxy S ait connu un succès des plus remarquables, Samsung rafraîchit son smartphone phare afin qu’il soit davantage dans l’air du temps. C’est dans ce contexte que le Galaxy S2 a été dévoilé au grand public et ce, à l’occasion de la grande messe de la mobilité de Barcelone, plus communément connue sous le nom de Mobile World Congress. Ce terminal convergent se positionne dans la catégorie haut de gamme comme l’attestent son design épuré ainsi que sa configuration extrêmement véloce. Parmi les atouts de ce Samsung Galaxy S2 figure son épaisseur qui se veut être le plus fin du marché. En effet, il revendique le titre de smartphone le plus fin avec ses 8,4mm, pour un poids minime de 117 grammes. Ce smartphone phare de la maison coréenne s’articule autour d’une dalle tactile multitouch de 4,3 pouces gérant une définition WVGA, soit 480x800p. Cet écran est basé sur la technologie SuperAMOLED Plus, qui a déjà largement fait ses preuves. Comme on l’avait déjà mentionné dans un précédent article, le Samsung Galaxy S II connaîtra une déclinaison destinée à quelques marchés et ce, pour des raisons purement industrielles. En effet, ce smartphone de la maison coréenne disposera d’une version animée par le SoC dual core Tegra 2 du fabricant Nvidia puisque ses usines ne peuvent gérer la production massive de ses puces Exynos, propulsant la mouture originale. A titre de rappel, ce System on Chip de la firme Samsung est composé d’un processeur dual core basé sur l’architecture ARM Cortex A9 cadencé à 1Ghz et d’un GPU Mali 400, annoncé comme étant 5 fois plus puissant que le PowerVR SGX du Galaxy premier du nom. Cette solution sera conjuguée avec 1Go de mémoire RAM, ce qui est rare dans le milieu et par une mémoire flash extensible de 16 ou 32Go, ramenant par conséquent la capacité maximale à 64Go. On retrouve sur ce Samsung Galaxy S2 deux capteurs dont le facial fait 2Mp tandis que le principal affiche 8Mp. Accompagné d’un flash LED, cet APN est capable de filmer avec une résolution d’images full HD: 1920x1080p et ce, selon la norme NTSC soit à une fréquence de 30 images par seconde. Mis à part les classiques Wifi norme b/g/n et bluetooth 3.0, le Galaxy S2 sera le premier terminal à embarquer la connectique MHL ou Mobile High-Definition Link, qui réunit au sein d’un unique connecteur microUSB et port HDMI.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!